Overblog
Editer l'article Suivre ce blog Administration + Créer mon blog

Publié par Alexandra

Une chronique d'Alexandra Beerli

 

Eric Calatraba est un auteur français qui a grandi à Annecy. Il écrivait déjà dans sa jeunesse, des paroles de musique pour des groupes auxquels il appartenait. Par la suite, il devint instituteur, métier qu’il exerça en Haute-Savoie. Puis, il y a une dizaine d’années, se reconverti en enseignant spécialisé dans le handicap et s’est mis à écrire des romans.

 

Parmi ses œuvres on trouve notamment :

 

- « Mais qui va là ? » (poèmes pour enfants), édité en 2013, co-écrit avec Marie Delabos pour les illustrations,

- « Haïku », édité en 2012, polar (réédité en 2018),

- « Ghostfather », édité en 2015, roman.

 

Dans « HAIKU », le ton est donné dès les toutes premières pages. Un motard tueur au katana qui transforme sa première victime en torche humaine et qui laisse derrière lui un « haïku », petit poème japonais de 3 lignes … Bien mystérieux tout cela !

 

Ce sont Ugo Lucchi, ex légionnaire très secret et silencieux sur son passé et Raphaël Larcher, ayant perdu sa femme Alicia, très malade, et très attaché à sa fille Lila, qui mèneront l’enquête. Une enquête qui nous fera voyager, puisque de nombreux pays seront les scènes de ce polar noir.

 

« HAIKU » est riche en références musicales d’opéras et en techniques japonaises (combat, écriture, honneur), mais parle également de mafia, d’enlèvements, de prélèvements et trafics d’organes, …

 

Mais qui est donc ce vengeur masqué à moto ? Quel lien a t-il avec les russes assassinés ?

 

Un duel entre les deux guerriers (le tueur masqué à la moto et Raphaël Larcher) va s’imposer. Lequel en sortira victorieux ? Le gentil flic que la vie a malmené et qui lui a enlevé trop précocement sa femme qu’il aimait tant ou bien le « méchant » qui a lui-même eu une vie difficile (du moins le suppose t-on) ? Raphaël Larcher n’est pas insensible, on sent bien qu’il est dans la réflexion. Peut-être aurait-il agit de la même manière s’il avait été à la place du vengeur masqué. Mais aurait-il vraiment été capable de telles horreurs ? Sa conscience l’aurait-elle laissé en paix ? Il ne le saura jamais, mais une chose est certaine, le vengeur masqué a commis une très grave erreur en se prenant personnellement à lui et cela, Raphaël Larcher ne le laissera pas passer. Jusqu’où va les mener ce combat de guerrier ?

 

« HAIKU » a été pour moi un polar addictif grâce aux diverses références très précises sur divers sujets, qui l’on rendu, de ce fait, plus réaliste.

 

Un livre pour les amoureux des polars noirs, friands de culture japonaise, d’opéras et de belles motos.

 

Une suite de « HAIKU » devrait sortir en octobre 2019, Soyez prêts !

 

Bonne lecture

 

Haïku

Éric Calatraba

Éditions du Caïma

2018

 

 

 

 

Pour être informé des derniers articles, inscrivez vous :
Commenter cet article