Overblog
Editer l'article Suivre ce blog Administration + Créer mon blog

Publié par Alexandra

Une chronique d'Alexandra Beerli

 

Elisa Shua Dusapin est une écrivaine franco-coréenne née en Corrèze (France) en 1992, vivant en Suisse romande, à Porrentruy, dans le canton du Jura.

 

Après avoir entamé des études à la Haute école des arts de Berne, elle obtient un « bachelor » en écriture de l’Institut littéraire Suisse.

 

Poursuivant ses études littéraires, elle obtient un master de français moderne et, la même année, sera nommée ambassadrice du canton du Jura par le gouvernement jurassien.

 

Après la publication de son premier roman en 2016 (Hiver à Sokcho) qui avait remporté les prix Robert Walser, prix Alpha et prix Régine Deforges, elle travaille en collaboration avec Franck Semelet sur l’adaptation du livre au théâtre.

 

Elle publie son second roman en 2018 : « LES BILLES DU PACHINKO » (en 2018, finaliste du prix Blù - Jean-Marc Roberts et en 2019, Prix Suisse de littérature et le Prix Eve de l’Académie romande).

 

« LES BILLES DU PACHINKO » raconte l’histoire de Claire, une jeune femme de 30 ans, qui décide de rendre visite à ses grands-parents au Japon, pendant les vacances d’été. Elle donnera, en parallèle, des cours de français à une petite japonaise, Mieko.

 

Claire aimerait emmener ses grands-parents en Corée pendant une semaine. Ils avaient quitté leur pays natal au temps de la guerre pour s’installer au Japon et n’y sont jamais retourné depuis.

 

Le grand-père tient une boutique de Pachinko, un jeu très apprécié des japonais. Au Japon, les gens n’ont pas de retraite et sont obligés de travailler jusqu’à leur mort, ce qui retiendra un peu le grand-père dans sa décision de voyager. Acceptera t-il néanmoins de suivre Claire en Corée et de fermer sa boutique pour renouer avec le pays qui l’a vu naître ? Comment se déroulera l’entente entre Claire et la petite Mieko ?

 

Dans ce livre rempli de tendresse non démonstrative, mais bien présente quand même, Claire sera confrontée au choc des cultures, notamment avec la langue. Ses grands-parents ne parlant que le japonais et elle le coréen, la compréhension et l’entente va être compliquée (Claire est née d’une mère coréenne, née au Japon et  habite en Suisse), mais ils y arriveront néanmoins, grâce à la patience de la jeune femme. 

 

Ce livre est d’une fraîcheur et est très « vivant ». Il m’a procuré beaucoup de plaisir. L’atmosphère y est très bien décrite, ce qui le rend agréable et facile à lire.

 

Elisa Shua Dusapin est une autrice que j’ai eu grand plaisir à découvrir et que je continuerai à suivre.

 

Bonne lecture !

 

Les billes du Pachinko

Elisa Shua Dusapin

Éditions Zoé

2018

 

 

Parmi ses œuvres :

-« C’était une nuit de fièvre », nouvelle, publiée aux Editions de l’Hèbe en 2011

-« M’sieur Boniface », conte musical, en 2015

-« Hiver à Sokcho », publié aux Editions Zoé en 2016

 Les billes du Pachinko », publié aux Editions Zoé en 2018

-« Olive en bulle », conte musical, en 2018

-« Le regard du lièvre », textes d’Elisa Shua Dusapin, en 2018.

 

Pour être informé des derniers articles, inscrivez vous :
Commenter cet article