Overblog
Editer l'article Suivre ce blog Administration + Créer mon blog

Publié par Sylvie

Nouvelle héroïne, nouvelle série !

Une chronique de Sylvie Langlois

Pour les lecteurs assidus de Michael Connelly, l’inspecteur Harry Bosh est comme un vieil ami, personnage de premier plan mis en scène dans 23 des 29 romans de Michael Connelly. Pour son trentième, et pour la première fois, l’auteur fait place à une femme, Renée Ballard, une jeune enquêtrice du service de nuit qui tentera de s’imposer au sein du LAPD.

Renée Ballard, trentenaire, à l’esprit libre, est d’ascendance hawaïenne, élevée par un père adepte du surf. Elle est sans domicile fixe, dormant dans une tente, sur la plage ou dans son mini-van. Jeune inspectrice, elle est rétrogradée au quart de nuit, pour avoir dénoncé le harcèlement dont elle fut la cible de la part de son supérieur. Lors d’une nuit avec son coéquipier, ils répondront à trois appels de la centrale, un cambriolage avec vol d’identité bancaire, un passage à tabac d’une prostituée transsexuelle et une fusillade dans un club, tuant cinq personnes. Trois hommes, réunis dans un box, et deux victimes collatérales.

Mais pour le département du LAPD, le règlement est clair, toute enquête doit être reléguée au service de jour dès la fin du service de nuit. Contre toute attente, et malgré les règles, Renée poussera seule les investigations sur la fusillade du bar et le massacre de la prostituée laissée pour morte pendant ses heures libres, tout en honorant son service de nuit. Déterminée, fonceuse, elle ne lâchera pas le morceau, convaincu qu’elle est sur une bonne piste. Malgré les embûches, les avertissements de la hiérarchie qui s’acharne sur elle, voulant la faire tomber à tout prix, elle s’investiguera corps et âme dans cette enquête au risque de tout perdre. Bravant les interdits, et les réticences de son coéquipier, elle poussera à fond ses recherches.

Michael Connelly, nous offre un personnage de femme intense, aux principes bien ancrés, évoluant dans un milieu totalement dominé par les hommes, surtout au département du LAPD, où les hommes règnent en force. Elle se doit d’être féroce, meilleure que ses homologues masculins pour gagner ainsi le respect de ses pairs et leur prouver qu’elle mérite sa place. Une héroïne au cœur même de l’air #metoo ... !

Comme tous ses romans mettant en scène Harry Bosh, ce nouvel opus est une représentation réaliste et fidèle du travail et des investigations des policiers du département des homicides de la police de L.A. On reconnaît la plume de Connelly, on évolue dans son univers, sous les projecteurs de L.A., ses flics, sa corruption et ses enquêtes bien ficelées. J’ai eu un peu de mal au début à m’imprégner dans l’histoire, à m’attacher à cette nouvelle héroïne. Il n’en demeure pas moins un bon thriller policier, intéressant dans la construction de l’intrique.

 

Voilà pour la mise en place de cette nouvelle série de Michael Connelly, dont la suite « Dark Sacred Night » n’est disponible qu’en anglais seulement. Pour le moment. Une nouvelle enquête dans laquelle elle fera équipe avec Harry Bosch, ça promet ! Car je dois bien avouer que ce dernier me manque quelque peu....

Je tiens à remercier NetGalleyFrance ainsi que les éditions Calmann Levy qui m’ont permis de découvrir ce nouveau roman.

 

Bonne lecture !

 

 

En attendant le jour.

Michael Connelly

Calmann Levy noir

432 pages

2019

 

Pour être informé des derniers articles, inscrivez vous :
Commenter cet article