Overblog
Editer l'article Suivre ce blog Administration + Créer mon blog

Archives

Publié par Alexandra

Cette chronique a été rédigé par Alexandra Beerli, collaboratrice à Polar, noir et blanc.

 

Quelques mots sur l’auteur...

Joseph Farnel est né à Nancy. Il habitera Paris depuis sa petite enfance. A partir des années 1960, il dirige une maison de couture de renommée internationale. Parallèlement, il a mené une activité littéraire et écrit une vingtaine d'ouvrages (romans, polars, essais, documents...), dont certains ont été distingués par des prix. Il s’adonne également à une autre passion, la peinture.

Son personnage récurrent, le détective privé Georges Lernaf, fait de lui un auteur prolifique. Il est précisé que le nom Lernaf est l’anagramme de Farnel.

J’ai eu l’opportunité de rencontrer Joseph FARNEL au Forum du Livre de Saint-Louis il y a quelques années. Je ne le connaissais pas, mais en passant devant son stand, quelques titres de ces œuvres ont attiré mon attention. Voyant ce grand Monsieur m’offrir un large sourire je me suis donc naturellement approchée de lui. Et oui je marche au feeling aussi et je ne le regrette jamais ! Nous avons discuté et mon choix c’était porté sur « Les secrets du Mossad ». J’avoue que je n’ai pas regretté ce choix à cette époque là. D’autres livres m’ont inspiré par la suite, mais certains titres étaient en rupture.

Les années ont passé et en entendant parler de son dernier opus, je n’ai pas pu m’empêcher de me le procurer. « Les amants du dernier jour » est un roman, une histoire d’amour sur fond de guerre, Paris vivant à l’heure de l’occupation allemande. Judith, fille d’immigrés russes devient interprète au Ministère de l’Intérieur, tombe amoureuse du beau Pierre qu’elle épousera.

Un jour l’opportunité de faire partie de la Résistance se présente à elle. En tant que jeune femme impétueuse et idéaliste, elle acceptera au nom de sa loyauté. Mais lors d’une mission elle rencontrera Reinar, commandant dans l’armée allemande. Pendant ce temps, Pierre, parti au front ne donnera plus de nouvelles. Elle imaginera le pire. Sa vie basculera. Amoureuse de deux hommes de camps différents, comment faire un choix tout en restant fidèle à ses opinions. Serait-ce son coeur ou sa raison qui la guideront vers le « bon choix » ? Pensant son mari mort, elle le fera ce choix, mais il changera son destin à jamais …

Un roman que j’ai beaucoup aimé, léger, bien écrit et rempli de suspense. On s’attache facilement à la belle Judith et à ses amants.

 

Un bon moment de lecture.

 

 

 

Les Amants du dernier jour

Joseph Farnel

City éditions

2018

310 pages

Pour être informé des derniers articles, inscrivez vous :
Commenter cet article