Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog

Publié par Richard

Patricia nous a quittés !

Une amitié est morte avant même d’avoir duré !

C’est avec une très grande tristesse que j’ai appris, hier soir, la mort de mon amie, Patricia Parry. Et je n’y crois pas encore !

Je suis triste, très triste ! Cet au revoir, si souvent dit, ne se concrétisera pas. Patricia a quitté ce monde, elle qui le rendait meilleur juste par sa présence !

J’ai connu Patricia, il y a quatre ans, au détour d’une lecture et d’un échange de courriels. J’avais aimé ses deux romans avec Antoine Le Tellier. Après avoir apprécié l’auteure, j’ai pu découvrir la femme extraordinaire qu’était Patricia Parry.

Un soir du mois d’août 2010, dans un restaurant de Montréal, la magie a opéré. Nous nous sommes rencontrés pour la première fois et tout de suite, ce fut le choc. Immédiatement, Patricia et moi, France ma conjointe, Richard son mari et Clémence, leur fille, nous avons développé une complicité qui s’est vite transformée en véritable amitié. Il fallait entendre Patricia parler de cette fameuse journée de l’explosion de l’usine de Toulouse, moment clé de sa carrière d’écrivaine. Un moment inoubliable ! J’ose mettre une photo, qui pour moi, me rappelle ce moment magique et de vous le faire partager.

Je n’oublierai jamais cette soirée qui s’est terminée sur la promesse de se revoir, soit à Toulouse, soit au Québec.

Mais Patricia a été rappelée avant ! Pour le plus grand malheur de ceux qui restent, l’autre monde avait besoin de cette femme douce et humaine, l’autre monde attendait cette écrivaine qui maintenant va charmer les anges par son écriture magnifique.

Permettez-moi de lui adresser quelques mots


Ma chère Patricia, tu vas nous manquer. Tu vas me manquer ! Les quelques courriels que nous nous échangions étaient des petits bonheurs, des grands plaisirs. J’ai ressorti de ma bibliothèque ton dernier livre «Sur un lit de fleurs blanches». J’ai relu ta dédicace, le mot ajouté sur un carton pour France et moi et la pensée de Richard. Je les garde précieusement. Ce dernier roman, aura toujours une place spéciale pour moi, il ne redescendra pas dans la bibliothèque. Il aura droit à tous les honneurs dans l’armoire vitrée du salon, en hommage à une écrivaine extraordinaire et à une amie dont je commence déjà à m’ennuyer.

Et comme prévu, nous irons à Toulouse, en 2014. Nous irons te voir, là où tu seras. Cette promesse se concrétisera.

Du haut du paradis des écrivains, protège et prend soin de Richard et de Clémence ... et de temps en temps, jette un petit coup d’oeil du côté du Québec.

Au revoir mon amie ! Tu seras toujours vivante dans nos coeurs.
Nous t’envoyons, France et moi, un bouquet de fleurs blan
ches.

Richard,
Ton ami du Q
uébec

Commenter cet article

fersenette 29/06/2013 19:55

Je suis émue par ce billet Richard, bien que je ne connaisse pas cette auteure.

asphodèle 26/06/2013 15:18

Ho que c'est triste et te connaissant un tout petit peu, tu dois être bien affligé ! Je ne la connais pas, je vais suivre le lien de ta chronique et voir ce qu'elle écrivait. Elle laisse des livres derrière elle et c'est comme si elle était encore un peu là, on se console comme on peut. Bises Richard♥

dasola 23/06/2013 09:51

Bonjour Richard, émouvant hommage pour une jeune écrivain dont je n'ai rien lu (je le regrette).

Richard 29/06/2013 21:52

Bonjour Dasola,
En espérant que tu puisses la découvrir et l'apprécier !
Bonne lecture !

Marie-Line 02/06/2013 15:30

Tu m'as émue aux larmes ce matin...
Je n'avais pas réalisé hier quand tu me l'as dit que c'était elle l'auteure de ce livre que j'avais beaucoup aimé. Toutes mes sympathies à vous deux ainsi qu' à tous ceux qui vont la regretter.

Richard 02/06/2013 15:51

Merci ma fille,
Je suis très heureux de te l'avoir fait connaitre !
Patricia était quelqu'un d'exceptionnel !

Morgane 02/06/2013 14:33

Une bien triste nouvelle, Richard. Merci de me l'avoir fait découvrir avec Sur un lit de fleurs blanches. Je l'ai lu, aimé et offert et j'espère la faire lire encore.

Richard 02/06/2013 14:45

Merci Morgane,
Je suis content de te l'avoir fait connaitre et j'aurais bien aimé la recevoir à ma table avec toi ... Patricia adorait les polars ... nous aurions eu toute une discussion !
Moi aussi, j'aime parler de "Sur un lit de fleurs blanches". On y voit tout le talent de Patricia et surtout, son goût du risque en écriture. Ce n'était pas un défi facile d'écrire un roman à la façon des feuilletonistes du XlXe siècle.
Amitiés et à très bientôt !

La ¨Petite Souris 02/06/2013 14:02

Il n'y a rien à rajouter. Elle restera dans le cœur de ceux qui l'ont aimée . Amitiés Richard

Richard 02/06/2013 14:04

Merci Bruno !
Tu as tout à fait raison.
Amitiés

M 02/06/2013 13:46

C'est une perte immense, qui nous bouleverse. Merci d'avoir été pour Patricia cet admirateur enthousiaste, Richard. Elle m'avait parlé de vous, de la chaleur de votre accueil et de votre amitié.

Richard 02/06/2013 14:03

Merci Nic,
Oui lire ses romans est une belle façon de lui rendre hommage.
Je vous souhaite de l'aimer autant que moi !
Bonne lecture !

nic s/l 02/06/2013 13:57

quel bel hommage !
mais quelle tristesse une si jeune femme !
je vais chercher pour lire son oeuvre
ma manière de lui adresser mes pensées et à sa famille !

Richard 02/06/2013 13:55

Merci M
Comment pouvions-nous ne pas aimer Patricia ??
Elle était une femme et une auteure admirable.
Être son ami, était un immense privilège !
Elle restera dans nos pensées !

pyrausta 02/06/2013 13:39

J'avais lu et aimé son livre...Une jeune femme qui avait tout un avenir devant elle, lumineux.Je suis triste pour elle qui par ses mots m'avait enchantée mais je suis triste pour sa famille, sa petite Clemence surtout car elle ne doit pas être bien vieille et perdre sa maman...Je suis triste aussi pour toi, Richard car je sais à quel point les relations humaines, l'amitié sont importantes pour toi.
Bel hommage que tu lui rends là...
Bisous

Richard 02/06/2013 13:42

Merci Pyrausta !
C'est très gentil !