Overblog
Editer l'article Suivre ce blog Administration + Créer mon blog

Publié par Richard

Guerre-sale-copie-1.jpgEn avril dernier, j’écrivais un texte (à lire ici) pour souligner la venue de Dominique Sylvain au Festival Métropolis Bleu de Montréal. Malheureusement, un certain volcan islandais s’est manifesté et a dérangé les plans de nombreux Européens. Ma rencontre avec Dominique n’a pas eu lieu (un jour, peut-être ...) mais heureusement, elle écrit encore.

Et je vous le dis tout se suite, j’aime Dominique Sylvain. Ses livres illustrent toute l’essence (évidemment avec ses deux pétroleuses ...) de la littérature: un roman de cette écrivaine vous raconte une bonne histoire, vous divertit, vous fait réfléchir, vous fait sourire et même rire, vous touche et vous émeut. En bref, Dominique Sylvain est une magnifique créatrice d’émotions.

«Guerre sale» est son dernier roman, récit qui met en vedette son explosif duo, la commissaire à la retraite Lola Jost et Ingrid Diesel, la sculpturale Américaine, masseuse et vedette du Calypso, la Mecque du strip-tease parisien.

Un corps est retrouvé près d’une piscine, brûlé vif, un pneu enflammé autour du cou « ... une invention africaine et une extension haïtienne.»; la victime est le protégé d’un homme influent du secteur de l’armement en Afrique. Cet horrible meurtre rappelle à Lola la mort de son adjoint, Toussaint Kidjo, mort, il y a déjà 5 ans, de la même horrible façon. La respectée commissaire qui n’avait pu accepter le fait que ce meurtre n’ait jamais été résolu, avait donc quitté le commissariat, pris sa retraite et ruminé cette mort depuis ce temps.

Ce nouvel homicide, les ressemblances entre les deux meurtres étant tellement évidentes, était donc l’occasion de reprendre l’ enquête et de se libérer des démons qui hantaient sa retraite.

Et là, c’est le régal qui commence ! Une enquête complexe et si bien ficelée que l’on ne s’y perd jamais, une écriture jouissive, les mots pour décrire le noir se conjuguent à toutes les couleurs, les dialogues sont savoureux et le style de Dominique Sylvain enrobe le récit de ses plus beaux atours. Le lecteur est frappé de plein fouet par des horreurs et très rapidement, une phrase bien tournée, une image inventive, une invention langagière d’Ingrid, toutes ces douceurs parsemées dans le récit, viennent alléger la tension. Pourtant, de chapitre en chapitre, la tension monte, la fin approche, le dénouement se dessine lentement et vlan ! On est surpris, l’auteur nous a eu, on ne l’avait pas vu venir. Quel bonheur !

Et quel malheur ! Je vous ai dit que j’aimais Dominique Sylvain ? Et bien la conclusion du roman a jeté un voile sur mon amour ! Pendant les quelques minutes  qui ont suivi ma lecture de la dernière page, j’ai songé à la renier ... Mais, réflexion faite, on retrouve dans cette fin, tout le talent de Dominique, toute sa capacité à nous surprendre, à nous envoûter et à nous accrocher dans les méandres de ses histoires si bien racontées. L’auteure a réussi son pari diabolique et nous laisse avec cette question angoissante ... La suite, c’est pour quand ?

Ce récit qui possède tous les atouts d’un roman noir, permet aux amateurs de personnages récurrents de revoir les membres de la famille du canal Saint-Martin. On passe la porte des «Belles de jour comme de nuit»  le restaurant de Maxime et on a toujours envie de s’y asseoir pour manger. On se laisse conduire dans la vieille Twingo, on tient la laisse de Sigmund, le chien amateur de tout ce qui se mange ... et se boit. On apprécie la collaboration du fidèle capitaine Jérôme Barthélemy et on découvre Sacha Duguin, celui à qui on a confié l’enquête. Et on s’ennuie presque, du Nain de jardin, le charmant commissaire Grousset, absent dans cette histoire !

J’allais affirmer que «Guerre sale» est le meilleur de la série Lola Jost et Ingrid Diesel mais je ne le dirai pas. Chacun des romans de cette série possède son charme et sa personnalité propre. On en ressort un peu plus heureux et on attend avec impatience la prochaine aventure. Chacun des livres de cette série a été un grand plaisir de lecture. Tous les romans romans transportent le lecteur dans les trois mondes imbriqués de Dominique Sylvain: le monde du récit bien raconté et de l’enquête complexe; celui de la poésie des mots et des phrases et aussi, pour notre plus grand plaisir, le monde de l’humour et du jeu avec les mots.

Dans les quelques extraits qui suivent, j’essaierai de vous mettre l’eau à la bouche. Et nous pourrons, ensuite, tous nous retrouver, à la table du restaurant des «Belles» pour se délecter des mots de Dominique Sylvain.

«À l’aube, la pluie d’avril maltraitait les toits, depuis, elle s’est mise de ton côté. Le gris a fondu, la terre a séché, la lumière a gagné la transparence d’un jour parfait.»

«Avant, je n’avais que des rhumatismes, maintenant, j’ai aussi des responsabilités.»

«Ne jouez jamais à saute-moutons avec une licorne.»


La très belle phrase: «Et Ingrid pleura quelques larmes invisibles à l’intention de l’absent le plus présent qui soit.»

Un dialogue savoureux ... à la Dominique Sylvain:
« - Tu es belle comme un sarcophage, on te l’a déjà dit?
- Et toi, tu es comme une coquille vide.»

Et les inventions langagières d’Ingrid ... qui «assassine le temps» au lieu de le tuer et qui ne «voit aucun lien de parentation», qui peut vous faire «des confidations» en «s’emmêlant les chapeaux» ... On voit tout de suite que c’est elle, «la première intéressante» ...

Alors ! Si vous ne connaissez pas Dominique Sylvain et ses deux sympathiques personnages, il est grandement temps de vous y mettre!
Si vous aimez les enquêtes policières bien ficelées ...
Si vous aimez les polars intelligents ...
Si vous aimez que votre lecture vous fasse sourire ou même rire ...
Si vous aimez des romans bien écrits avec «du» style ...
Si vous aimez vous détendre ...

Et bien, il est temps de découvrir cette série:

Passage du désir (2004)
La fille du samouraï (2005)
Manta Corridor (2006)
L’absence de l’ogre (2007)
Guerre sale (2011)


Son site Internet:

http://www.dominiquesylvain.com/index.php

Un entretien:

http://www.rfi.fr/emission/20110201-2-ecrivain-dominique-sylvain

 

Pour ceux qui auraient raté le passage de Dominique Sylvain à l'émission "La grande librairie" (Merci Carole pour lien !) ;

 

http://www.france5.fr/la-grande-librairie/index.php?page=article&numsite=1403&id_rubrique=1406&id_article=21092



Presque au même moment, Carnets Noirs de Morgane a été aussi enthousiaste.

 

Au plaisir de la lecture.

Guerre sale
Dominique Sylvain
Viviane Hamy
2011
318 pages

Pour être informé des derniers articles, inscrivez vous :

Commenter cet article

l'or des chambres 09/06/2011 19:31


Tu me donnes vraiment très envie de la découvrir (comme je le disais chez Anne j'ai "La nuit de Geronimo" sur ma PAL) On dirait que tu es un vrai "amoureux" de cet auteur... J'aime lire un tel
enthousiasme !!! Je me demande si je ne vais pas me laisser tenter par "Passage du désir" !


Richard 09/06/2011 21:31



Bonjour à toi,


Tu t'es rendu compte de mon petit penchant pour cette auteure ? C'est vrai que je le cache mal !!! (hi hi hi !). Mais tu as raison, commence avec "Le passage du désir", le premier de la série
(avec ses forces et ses faiblesses !) mais une excellente introduction aux personnages récurrents !!


Bonne lecture ! Et à très bientôt !



argali 26/02/2011 00:39


Bonsoir Richard,
J'ai "rencontré" Dominique Sylvain à la Foire du Livre de Bruxelles et j'ai été séduite par l'intelligence, la simplicité et la clairvoyance de cette femme. Je suis tentée par ses romans. Je
m'adresse au fan connaisseur, doit-on commencé par le 1er ou peut-on la lire dans le désordre ? Y a-t-il des liens logiques entre les romans, des infos à connaître sur les héroïnes... ?
Merci pour tes conseils.


Richard 26/02/2011 12:02



Bonjour Argali,


Pour maximiser ton plaisir, je pense que tu devrais les lire par ordre de parution. Tu peux suivre le développement des personnages, leurs rencontres et l'évolution de leurs "relations" avec la
police.


Cependant, su tu les lis dans le désordre, tu pourras tout aussi bien en tirer un grand plaisir de lecture. Il n'y a pas de liens précis entre les romans, juste des souvenirs, des rappels, des
flashs amenés par les différents personnages. Rien pour gacher ton plaisir.


Je te trouve bien chanceuse d'avoir rencontré Dominique ... Bien que l'on s"écrive de temps en temps, je n'ai jamais eu cette chance. Oui, c'est une femme intelligente que j'apprécie beaucoup !


Alors bonne lecture te bonne découverte !


Amitiés



Capucine 21/02/2011 03:09


Bonjour Richard,

En passant, j'ai vu de la lumière. Excusez-moi, j'ai fouillé un peu, mais... je n'ai rien dérangé.
J'ai un peu de mal à évaluer les distances, mais dites-moi, Serions-nous voisins par hasard ? Venez-vous de Laval QC ? fait-il -11° environ ce soir ?
Bonne soirée.
Capucine

PS :Vous me donnez envie de lire "Guerre sale".


Richard 21/02/2011 04:14



Bonjour Capucine,


Je suis bien de Laval, Qc ... Juste entre les Laurentides et Montréal ... mais, il fait -9 ...


Et j'espère que tu liras "Guerre sale" et que tu pourras m'en parler ... me dire ce que tu en penses ...


Bonsoir chère compatriote ! À bientôt !


 


 



Pelagie 19/02/2011 01:24


J'ai tout lu de la série et là, je dois dire que j'ai adoré Guerre sale et j'avais adoré Manta Corridor mais je proteste énergiquement contre le sadisme de la fin, l'auteur est certes
plénipotentiaire mais c'est mal de jouer avec nos nerfs. Surtout que si on lit entre les lignes des interview de Dominique Sylvain, il n'est pas sûr du tout qu'il y ait une suite... Damned on est
sur le griiiil là !


Richard 19/02/2011 03:18



Merci pour ta visite Pelagie,


Et bien je te rassure immédiatement. Dominique Sylvain m'a écrit, suite à la parution de mon article et elle m'a annocé qu,elle avait déjà commencé à écrire la suite !


Dominique est tellement gentille, elle n'aurait sûrement pas laissé ses lecteurs sur cette scène insoutenable pour les amteurs de cette série.


Au plaisir de te lire !


Amicalement !



pichenette 09/02/2011 20:09


Grrr! Arrivée devant les rayons... trou de mémoire! Dominique, Dominique et un autre prénom mais lequel? La bibliothécaire n'était pas très compréhensive et moi, bredouille!


Richard 09/02/2011 22:15



Mais, c'est Dominique Sylvain !!!


Oh malheur ...



pichenette 09/02/2011 09:33


Je vais regarder à la bibliothèque s'ils ont quelques livres de cette auteure.... J'aurai bientôt plus de temps pour lire, il faudra que je renouvelle l'inspiration!


Richard 09/02/2011 13:00



Et bien tu verra, Dominique Sylvain est une auteure inspirante !


Tu m'en reparles ...


Amitiés



gridou 08/02/2011 17:59


Réponse tardive mais défi relevé bien sûr ! Je m'arrange avec Bruno pour trouver une date et on te tient au courant...Il t'en coutera un défi à relever aussi. Nos 2 cerveaux machiavéliques vont y
travailler...


Richard 08/02/2011 18:18



Ouh là là !!! Je sens que je vais le payer très cher !


 



Alex-Mot-à-Mots 07/02/2011 16:08


Je ne connais pas cet auteur, mais je note ce titre.


Richard 07/02/2011 20:10



Je te la conseille grandement !!! Du pur plaisir de lecture !!!



edith de bretagne 07/02/2011 10:33


ça me plait ...je le chercherais ...en ce moment je lis des polars de Douglas Preston_ Lincoln Child ...très intéressant!
bonne journée


Richard 07/02/2011 12:12



Je suis convaincu que ce roman te plaira.


J'adore aussi Prestn et Child.


Bonne journée !



Mimi des Plaisirs 05/02/2011 23:43


J'ai lu avec beaucoup d'intérêt, comme d'habitude, ton article sur Dominique Sylvain. Mais je ne lirai pas ce livre-ci, du moins pas tout de suite. il se trouve que j'ai acheté d'occasion un livre
de cette auteure, paru en 2003. Peut-être le connais-tu? Il s'agit de "Soeurs de sang", hors série citée dans ton article.


Richard 06/02/2011 13:07



Bonjour Mimi,


"Soeurs de sang" est le deuxième roman de la série "Louise Morvan", une policière que j'aime beaucoup.Dominique a réécrit et rafraichit le premier roman de cette série: "Baka".


Franchement, très bon.


Lance-toi Mimi, je suis convaincu que tu vas aimer la sensibilité et l'humour de cette auteure aux talents multiples.


Amitiés !



Bruno 05/02/2011 19:08


@gridou héhé oui oui ma copinaute! c'est bien moi :) Comment résister à cette invitation au voyage! Allez, engageons nous dans ce " Passage du désir" pour en retirer la moelle substantielle !!!
@ richard : tope là mon ami, défi relevé :)


Richard 05/02/2011 19:21



Et bien, j'ai très hâte de vous lire, tous les deux !!!


C'est très rare que je lance un défi ... mais là, l'occasion était trop belle ... Je vous laisse aller tous les deux et dans un prochain moment de faiblesse généralisée ... nous pourrions nous
payer une lecture commune à trois ... ???


Amitiés à vous deux !!



Suzanne 05/02/2011 19:07


Noté tous les titres et je vais les lire assurément. Merci pour les suggestions.


Richard 05/02/2011 19:22



Au plaisir, Suzanne.


Tu vas te régaler !!!



Anne 05/02/2011 18:46


Eh bien... je pense que Passage dud ésir traîne dans ma PAL depuis un sacré bout de temps !! Mais comment faire baisser sa PAL quand on trouve tant de bonnes idées partout sur la toile et dans les
librairies (avec ou sans majuscule...)


Richard 05/02/2011 18:55



Bonjour Anne,


Tu n'as qu'à retrouver "Passage du désir" dans ta Pal immense et à commencer à lire la 1re page ...


Et la magie opérera ... Quatre nouveaux lives de la série Ingrid Diesel et Lola Jost à acheter !


Bises



Morgane 05/02/2011 18:28


Vivement qu'il arrive au Québec pour pouvoir le pousser en librairie!
C'est vraiment une excellente auteur dont on ne parle pas assez. Il va falloir que ça change :-)


Richard 05/02/2011 18:50



Je suis entièrement en accord avec toi !!


On crée un "buzz", une vague de fond et au prochain salon de polar de la librairie, on présente une table ronde d'auteures de polars québécoises et une autre avec des auteures françaises !!!


Quel plaisir !!!



gridou 05/02/2011 18:13


oups !!! pourvu que ce soit le Bruno Eskalion que je connais et pas un autre...


Richard 05/02/2011 18:54



Et, oui, c'est bien lui !!!



gridou 05/02/2011 18:13


Comme mon pote Bruno !! Jamais lu mais emballée par la déferlante guerre sale des copains !
@Bruno: on s'aventure dans le passage du désir prochainement ?? ;))


Richard 05/02/2011 18:53



Et bien, je vous mets au défi de lire en parallèle le "Passage du désir" et je publierai sur mon blogue vos deux liens avec quelques commentaires, évidemment ... Bises



Anne 05/02/2011 17:14


J'ai vu cette auteure à l'émission "La grande librairie" ; je la connaissais de nom mais pas de vu et encore moins lu un de ces livres. Lors de son passage à l'émission, elle m'a donné envie de la
lire.


Richard 05/02/2011 18:52



Bonjour Anne,


je te le conseille grandement. Tu vas adorer !


Bonne lecture !



Pierre FAVEROLLE 05/02/2011 12:27


Salut Richard, Totalement d'accord avec toi, et d'ailleurs, je lui ai mis un coup de coeur pour le pur plaisir que ce roman m'a procuré.


Richard 05/02/2011 12:37



Bonjour Pierre,


J'ai l'impression que "Guerre sale" sera un coup de coeur pour beaucoup de monde ...


Bon week-end !


Amitiés



jeanne desaubry 05/02/2011 11:53


En fait, on trouve maintenant la plupart des livres de Dominique Sylvain en poche chez folio. Quant aux derniers, sortis chez Viviane Hamy : ils ressent à un prix très modique. Ce qui est une bonne
nouvelle.
J'espère vraiment que son talent va rencontrer un public élargi.


Richard 05/02/2011 12:05



Bonjour Jeanne,


Merci pour cette précision. Et en plus, ils se trouvent facilement dans les bonnes librairies du Québec.


Je suis convaincu que son passage à "La grande librairie" sera un point tournant de sa carrière.


Je lui souhaite grandement !


Amitiés Jeanne


Bises à toute la famille



Bruno 05/02/2011 11:23


décidément ce roman fait l'unanimité. Va ptete falloir que je lise quelque chose d'elle car oui, honteusement j'avoue que je n'ai encore rien lu d'elle! A bientot Richard


Richard 05/02/2011 11:39



Mon cher Bruno,


Pour moi, c'est un mystère. Comment se fait-il que Dominique Sylvain ne soit pas plus connue, compte tenue de son talent, de l'excellence de ses romans et de sa personnalité.


Je pense que son pasage à "La grande Librairie" sera déterminant pour sa carrière.


Je te l'affirme, Bruno, je suis convaincu que cette auteure va te plaire ... Allez !!! "Passage du désir" en premier ... Et il est en livre de poche !!! Une aubaine !


Amitiés