Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog

Publié par Richard

 J’Chroniques-de-Jerusalem.jpgavais beaucoup entendu parler des premiers livres de Guy Delisle, des romans graphiques qui illustraient ses séjours dans les villes de Pyongyang, Rangoon et Shenzhen. Partout, en Europe comme au Québec, un concert d’éloges entourait chacun de ses livres. Perdu dans la forêt de mes lectures polardiennes, je ne voyais pas qu’à quelques mètres de moi, il y avait un maître de la bande dessinée qui pouvait me charmer par ses illustrations et ses histoires au quotidien.

J’ai enfin lu sa dernière parution «Chroniques de Jérusalem» et j’en suis ressorti conquis, charmé, ravi ... et prêt à reprendre le retard dans ma découverte de cet illustrateur et conteur de talent. Inutile de vous dire que je vous le recommande. Mieux encore, si vous êtes amateur de bandes dessinées et si l’actualité internationale vous passionne, cet album est essentiel. Aussi, si vous êtes simplement curieux de découvrir la vie au quotidien, dans cette ville mythique, au coeur des grandes religions du monde et au centre de conflits millénaires, vous serez ébahi par l’image et les mots qui accompagneront votre visite.

Tout d’abord, situons le contexte ! Guy Delisle est un Québécois qui vit maintenant en France. En 2008-2009, sa femme Nadège, qui travaille pour Médecin sans frontières, est affecté sur la Bande de Gaza et la petite famille s’installe à Jérusalem. Pendant le jour, Guy Delisle se promène en touriste dans les environs, amène les enfants au parc, fait les courses et parfois, au fil de ses rencontres et des conférences qu’il donne, il visite Israël et son atmosphère bien particulière.

L’auteur jette un regard presque juvénile sur ce qu’il voit; se laisse impressionner par les contradictions et les ressemblances créées par les religions qui se côtoient; jette un regard amusé sur le quotidien et se pose de grandes questions sur les conflits qui marquent la Ville Sainte. Et le lecteur suit avec délectation, l’illustrateur qui se promène dans les quartiers dévastés ou parmi les machines de guerre avec la poussette, ses deux enfants et son étonnement.

Tout au long de son séjour, il traverse les entrées et les sorties des colonies, pose un regard observateur sur les coutumes des habitants et croque des instants, des moments tous simples et même parfois, des moments de tension, qui viendront alimenter son album.

Le lecteur est donc invité à suivre l’auteur dans cette promenade et à apprendre, avec lui, à mieux connaître un endroit avec son quotidien, ses habitants et son histoire. À coup de trois ou quatre pages par petite chronique, vous prendrez le pouls de cette ville au rythme de ses découvertes.

Et en plus, en quelques cases, cet auteur et dessinateur de talent, vous présentera un élément complexe avec toute la candeur de son crayon et la justesse de ses perceptions. D’un coup de crayon, il vous expliquera la ligne verte, vous surprendra par la hauteur du fameux mur ou vous démontrera comment fonctionne une colonie que l’on ferme ou que l’on ouvre selon le paysage politique.

Les dialogues sont savoureux et très vite, on apprécie ses rencontres avec d’autres personnages qui sont l’occasion d’en apprendre plus sur la vie de tous les jours.

Le dessin de Delisle est très particulier et l’image, malgré sa simplicité, est teintée d’un réalisme concis. Après quelques pages, le lecteur aura intégré le faciès du personnage et décodera facilement les émotions et les sentiments qu’il dégage. Moi, je m’y suis attaché tout de suite et j’ai très hâte de le suivre dans ses autres aventures.

Je vous le dis, la lecture de cet album est excellente pour la santé et le plaisir croit avec l’usage. Vous serez touché par une chronique au sujet dramatique puis, dans la suivante, vous serez pris d’un fou rire irrésistible. Quelques pages plus loin, vous serez conquis pas la candeur de Guy et dans la prochaine chronique, vous serez frappé par une réflexion dérangeante.

Bref, à la fin des 334 pages de cet album, vous en saurez plus sur la grande et la petite histoire de cette région de notre pauvre planète Terre; vous aurez passé un excellent moment de lecture et vous vous serez imprégnés d’images, parfois saisissantes mais souvent touchantes.

Je vous invite donc à prendre votre billet pour la visite de cette Jérusalem et la lecture de ces chroniques de Guy Delisle. Pendant ce temps, j’achète mes billets pour Pyongyang, Shenzhen et Rangoon. Au plaisir de vous y rencontrer !

Un petit voyage en groupe ??

Bonnes lectures.




Chroniques de Jérusalem
Guy Delise
Les Éditions Delcourt
Collection Schampooing
2011
334 pages

Le site de l’auteur. 

 


Un conseil, après votre lecture: rendez-vous sur son blogue et allez fureter dans la page «in situ» où l’illustrateur nous montre les croquis qu’il réalise quand il se représente en train de dessiner.

Et finalement, Guy Delisle nous présente «Chroniques de Jérusalem»:

 

 


  

Commenter cet article

gridou 21/01/2012 18:23

Salut Richard,

ça y est, j ai fini ma lecture. Je suis évidemment charmée aussi par ce nouvel album ( j'avais adoré les précédents).
Je ne suis pas sûre que Guy soit si naïf et candide que tu le dis...Je crois qu'il est surtout assez malin pour ne pas chercher à influencer le lecteur, qu'il choisit habilement ce qu'il montre et
s'abstient de tout commentaire mais n'en pense pas moins

Richard 21/01/2012 20:28



Moi aussi, je suis certain qu'il n'est pas naïf !!!


Mais j,adore le fait qu'il nous laisse cette impression chez son personnage.


Je te souhaite une excellente journée


Amitiés



Pyrausta 19/01/2012 11:10

je ne sais pas si Gridou l' a lu celui là..Il faut que j'aille voir.Jamais encore lu il va falloir que je note pour y penser n'etant pas fan de BD.

Richard 19/01/2012 12:21



Allez, lance-toi !!!


Tu seras séduite ... Tu vas adorer !!!


Bonnes lectures



nathalia 18/01/2012 21:51

Richard, j'attendais ton avis sur cette BD,j'ai lu Chroniques Birmanes, tout aussi excellent, sacré bonhomme se balladant sous les fenêtres Aung San Su Khi avec sa poussette,je lirais volontiers
celui ci,il a le ton juste et réaliste,avec la dose d'humour nécessaire. Je ne manquerais de lire à nouveau Guy Delisle.

Richard 18/01/2012 22:31



Chère Nathalia,


Cet autre album est aussi bon si non meilleur que ses autres. Il faut dire que Jérusalem est à elle seule, un personnage complexe et passionnant !


Et la poussette se promène encore près su Mur des Lamentations !!!


Amitiés



keisha 18/01/2012 14:59

Je suis déjà allée en voyage à Jerusalem (une ville fascinante, à la hauteur de ce qu'on en dit!) mais il y a très très longtemps...Si tu veux un roman israélien bien fait et moderne, tu as crock
Attack, lu récemment, j'ai bien aimé.

Richard 18/01/2012 15:20



Bonjour Keisha,


Merci pour la suggestion. Je l'ai prise en note !


Au plaisir de te lire



keisha 18/01/2012 14:48

Pas de souci, c'est noté. Avec Delisle j'ai déjà voyagé en Corée et Birmanie, des coins pas franchement démocrates...

Richard 18/01/2012 14:56



Alors, je te souhaite un bon séjour à Jérusalem, ville fascinante de contrastes, carrefour de trois grandes religions et peuplée par des humains (ce que l'on semble facilement oublier mais que
Delisle nous rappelle !!]


Au plaisir de te lire !



Colin Benoît (fils de Monique Deschamps) 17/01/2012 22:39

Je viens de terminer "Chroniques de Jérusalem" et ma mère m'a fait parvenir dans un courriel un lien vers votre critique de cette BD.

Monique me parle régulièrement de votre blog mais je n'y avais jamais mis le nez. Bravo, c'est très intéressant. Je me rends compte qu'il s'y trouve des critiques de Polar (que je lis à petites
doses) mais aussi d'autres types d'oeuvres... dons la BD.

Depuis un an et demi, je redécouvre la BD et en particulier des ouvrage québécois. Avez-vous lu la série des "Magasin général" de Loisel et Tripp. Ça vaut la peine.

Richard 17/01/2012 23:48



Salut Colin,à


Et bien merci de ta visite. J'espère te compter, maintenant, parmi mes lecteurs réguliers.


Oui, moi aussi, je commence à découvrir le monde de la BD ... et comme me disait une amie, je suis en plein apprentissage. J'apprends à lire des images, à lire des phylactères et à faire des
liens entre le texte et l'illustration ... Dur apprentissage pour un littéraire qui lisait une bande dessinée en 15 minutes ... en survolant les illustrations ... comme un mal nécessaire.


Je connais "Magasin général" ... J'ai lu les trois premiers. Il me faudra une mise à jour.


Merci de ta visite et à la prochaine !!



Mimi des Plaisirs 16/01/2012 15:29

Demain, j'essaie de le dénicher, ce Delisle!
Ta chronique est très bonne!
Quant à ton blog, il est super bien "relooké": une ambiance, un ton y sont d'emblée donnés, en accord avec tes articles et ton côté accueillant.

Richard 16/01/2012 22:26



Bonsoir Mimi,


J'espère que tu vas le trouver !!


Merci pour le look relooké !!! Je ne reçois que des bons commentaires !!


Amitiés



Catherine 15/01/2012 18:35

Achetée à sa parution (on est fan ici) mais je ne l'ai pas encore lue? Mon mari oui et il a adoré.

Richard 15/01/2012 19:48



J'adore Guy Delisle !! Vite, lis-le !!


Amitiés



Pichenette 15/01/2012 13:56

Un album bien tentant! Tu as éveillé ma curiosité.

Richard 15/01/2012 14:57



Quel plaisir de transmettre le goût de la découverte !!


laisse toi aller chère amie et paie toi ce petit voyage à Jérusalem



Florinette 15/01/2012 12:24

C'est vrai que l'on se fait une image de Jérusalem qui est certainement très différente de la réalité et je suis donc très tentée par cet album. Merci Richard et bon dimanche !

Richard 15/01/2012 14:56



Bon dimanche à toi aussi Florinette !!


Et je te souhaite une bonne lecture !



argali 14/01/2012 00:12

Jolie BD et critique bien agréable - une fois encore. Et il me semble que ton blog a subi une cure de jouvence. J'aime beaucoup l'ambiance de cette bibliothèque.

Richard 14/01/2012 00:47



Merci beaucoup, chère amie Belge !!


Quel plaisir de recevoir ce compliment d'une personne qui vit au pays de Tintin !!


Je transmets ton commentaire à ma décoratrice !!!


Bonne journée


Amitiés québécoises !!



Anne 13/01/2012 19:15

En effet, je devrais surmonter mes prévetions face à la BD pour la lire, ça me rappellerait mon voyage de juillet dernier.

Richard 13/01/2012 19:26



Si tu i es allée en plus !!


Mais ne rate pas l'occasion ..


Tu pourras me faire un parallèle entre la BD et ta réalité !


Amitiés



sophie57 13/01/2012 18:32

Mon cher Richard, je trouve que tu as écrit là une de tes meilleures chroniques! Comme le vin, tu te bonifies avec le temps...si je puis me permettre! ;)et je veux bien, moi aussi, participer à ce
voyage! bises!

Richard 13/01/2012 19:03



Bonjour Sophie,


Tu me fais rougir !!!


Merci pour ce compliment (je sais que tu écrirais "largement mérité") hi hi hi !!!



Oncle Paul 13/01/2012 17:52

Bonjour Richard
Collection Shampoing ! Un livre qui décoiffe ?
En passant ou je me trompe ou je ne m'en étais pas encore aperçu, mais la présentation de ton blog est plus attrayante. Mais ce n'est que mon avis
A bientôt

Richard 13/01/2012 19:01



Merci Oncle Paul !!


Oui mon blogue a pris une cure de jeunesse et tout cela à cause d'une excellente décoratrice intérieure !!


Je profite de ton intervention pour la remercier publiquement !!!


Merci Marine !!



Marine 13/01/2012 17:36

Encore un très bel article Richard.
Décidément, on ne se lasse pas de lire tes critiques !
Amitiés
Marine

Richard 13/01/2012 19:00



Merci Marine,


Tu es très gentille !!



Anne 13/01/2012 17:35

J'ai déjà repéré cette BD sur un autre blog (mais je ne sais plus où). C'est assez extraordiinaire que, travaillant à Gaza, ils pouvaient habiter Jérusalem !!

Richard 13/01/2012 18:59



Selon moi, cette BD est un excellent moment de lecture !!! Je te la conseille !