Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog

Publié par Richard

Pour ne pas mourir ce soir

 

«Pour ne pas mourir ce soir» est le premier roman de Guillaume Lapierre-Desnoyers. Et dans le respect énorme que je voue aux auteurs, j’aborde toujours la lecture d’un premier roman avec beaucoup d’empathie mais aussi avec l’espoir de découvrir un nouvel écrivain prometteur. Je me rappelle, il y a quelques années, avoir lu le premier tome de "Millenium", un mois avant que le «boom» commence et avoir ressenti cette étrange impression que j’avais entre les mains un roman extraordinaire et que personne ne le savait !!! Quel plaisir !

Jamais je n’oserai dire que «Pour ne pas mourir ce soir» vivra la carrière de «Millenium»; loin de là. Mais je peux vous affirmer que ce premier roman de Guillaume Lapierre-Desnoyers vous fera passer d’agréables moments de lectures. Et que probablement, dans quelques années, ce jeune auteur aura à son actif, quelques très bons romans qui sauront vous apporter détente, divertissement et plaisirs de lire.  Du talent, de la fougue, de l’imagination, du style et une écriture fluide, tous les ingrédients y sont pour que ce jeune auteur (on connaît peu de choses sur lui ...) réussisse à percer, ici et je l’espère, ailleurs !

Des personnages sympathiques que l’on apprend graduellement à connaître et à apprécier; un climat et un suspense bien montés et bien structurés; une écriture nerveuse et contemporaine, avec juste assez d’humour pour nous surprendre de temps en temps et une originalité dans certains choix qui nous annonce une propension à sortir des sentiers battus, à confondre le lecteur ... pour son plus grand plaisir.

Une des forces de cet auteur réside dans sa capacité à alterner entre les réflexions intérieures de ses personnages et des dialogues savoureux, souvent incisifs mais parfois très drôles. Personnellement, j’aime mordre dans ces passages où l’auteur nous transporte de l’un à l’autre et nous fait découvrir les méandres de la pensée des personnages qui se déguise en paroles ... mais pas toujours en cohérence !

Bien sûr, rien n’est parfait ! En ce qui me concerne, j’ai trouvé quelques longueurs dans les premiers chapitres et l’entrée dans le développement de l’intrigue un peu lente. Je me suis rendu compte, à la fin de ma lecture, que ces «moments de lenteur» venaient accentuer et mettre en valeur le rythme étourdissant du reste du récit. Il demeure qu’il existe un danger pour que certains lecteurs délaissent le roman par lassitude ... et passe à côté d’un très bon premier cru !

Cependant, ce que nous avons perdu en intérêt au début du roman, nous y avons beaucoup gagné en connaissance de la psychologie des personnages. Et là-dessus, j’avoue que j’ai bien apprécié. Des personnages assez originaux, photographes-journalistes de nuit dans un journal quotidien, des spécialistes des photos d’accidents et d’autos tamponnées, de chicanes de ménage, de sorties de bars houleuses et aussi, de meurtres crapuleux. Et voilà, où commence l’histoire ...

Carl White est photo-journaliste au journal Le Jour. Désabusé, sans motivation, il passe ses nuits à attendre l’appel de la «charmante» répartitrice qui l’envoie sur les lieux de différents événements. Chaque nuit est un peu plus difficile, chaque nuit l’éloigne de l’artiste de talent qu’il a déjà été. Et dans ce monde des médias, la compétition est féroce, entre les photographes et même à l’intérieur du journal,  pour que sa photo soit le plus près possible de la première page, du «front page» qui assure la notoriété.

Tania Ficanemo est la nouvelle recrue du journal l’Express: belle, intelligente, professionnelle. Vive et ... désirable, elle vient mettre en doute les certitudes de Carl. Et surtout, comment faire pour ne pas se laisser dépasser par cette compétitrice ... qui l’attire tant?

Une nuit de canicule, sur le lieu d’un accident, Carl prend la photo d’un corps qui se révélera être celui du ministre de la Justice. Est-ce un véritable accident ? Qu’est-ce qui se cache derrière cet incident qui semble banal, trop banal ? Cette mort est un simple fait divers ou un geste politique ... ou criminel ? La photo fait sensation mais Carl ne s’en émeut pas, trop occupé à combattre  ses démons intérieurs et à lutter pour ne pas succomber aux charmes de Tania.

Puis les morts s’accumulent ! Entrainés dans un tourbillon angoissant, les deux journalistes amorcent une enquête qui fera d’eux, des proies, poursuivies et par la police et par les membres d’un gang de criminels. Surveillances, enquêtes, poursuites, meurtres, guet-apens. Tania et Carl s’enfoncent de plus en plus vers un dénouement imprévisible. Toutes les ficelles d’une intrigue haletante sont tissées pour créer un suspense qui tiendra le lecteur sur le bout de sa chaise ... jusqu’au dénouement ... et encore ! Le lecteur a même droit à des cavales en bicyclettes ...

Et parmi toute cette action, l’auteur parsème son récit de moments complètement fous, des moments de surprise qui m’ont fait sourire et même une fois, éclater de rire (Il faut lire la scène dans les toilettes d’un club privé où l’alcool coule à flots,  à 7 heures 30 du matin) !

Oui j’ai beaucoup aimé ce premier roman. Malgré quelques petits défauts (normaux pour un premier roman), il est facile de voir que Guillaume Lapierre-Desnoyers deviendra un auteur majeur dans le monde du polar québécois. «Pour ne pas mourir ce soir» vous fera passer un très bon moment de lecture et vous aurez la chance de découvrir un auteur qui possède un très bon potentiel. En espérant qu’il se développe bien !

Voici quelques extraits qui m’ont charmé:

«C’est quand les rues sont vides que la ville est la plus bavarde, c’est dans le noir qu’on remarque l’essentiel.»

« - As-tu déjà pensé être humoriste ? Parce que t’es vraiment drôle.
- Toi, as-tu déjà pensé te suicider ? On vivrait dans un monde meilleur.»

«Une main sur l’épaule, elle lâche un autre commandement «relaxe» puis enfin, assène un ultime coup de hache dans la volonté retrouvée: un sourire franc, sans arrière-pensée. Si elle était bergère, les moutons iraient à l’abattoir avec du coeur au ventre.»

«Ça ne peut être qu’un flic, qui d’autre achète une Crown Victoria et y prend son déjeuner ?»

«Tania y va même d’un «Je ferais pas de mal à une mouche.» La prochaine fois qu’elle prendra feu, faudra se rappeler ces paroles et se métamorphoser en insecte.»

Message particulier, un petit mot, en passant:

Un élément important, une force de ce roman est le personnage de Tania Ficanemo. En toute complémentarité avec Carl, je crois qu’elle transcende le roman. Des moments de tendresse émouvants et une touche de violence «presque toujours» contenue, font de ce personnage un élément clé de ce récit. Je ne sais pas si l’auteur lira cette chronique, mais parole de blogueur et de lecteur boulimique, je voudrais bien retrouver Tania dans un autre roman (au moins ...) ! Au Panthéon des personnages féminins puissants, il me semble qu’elle pourrait se faire une place entre Lisbeth et Mallory (Merci à Chantal et à André !!).


Bonne lecture et bonne découverte!

Pour ne pas mourir ce soir
Guillaume Lapierre-Desnoyers
Lévesque éditeur
2011
226 pages


Commenter cet article

gridou 02/05/2012 21:38

Bien vu Richard ! C'est vrai qu'il y a du talent dans ce 1er roman...Il me reste quelques pages à lire et bien sûr un article à pondre mais je te remercie déjà pour cette découverte !

Richard 02/05/2012 21:54



Ce fut un plaisir, Gridou !!


Voilà le salaire et la gratification d'un blogueur ... Un partage qui a fonctionné et un plaisir partagé !!


Merci mon amie !!


Au plaisir


 



Cécile 05/07/2011 10:10


J'apprécie vraiment ton empathie vis à vis des auteurs et plus particulièrement vis à vis des auteurs qui "débutent". Au délà de cette noble gentillesse, je trouve ton analyse pertinente et
construite, bref, qui donne envie de découvrir cet auteur malgrè de petites imperfections. C'est un vrai plaisir que de revenir te lire à nouveau.


Richard 05/07/2011 12:59



Merci beaucoup Cécile,


Ton commentaire me fait énormément plaisir !


Amitiés



Philippe D 03/07/2011 20:54


La grosse difficulté pour un jeune auteur est de se faire connaitre. Les médias se tournent toujours vers les auteurs reconnus et, évidemment, les lecteurs suivent le mouvement.


Richard 03/07/2011 21:09



Vous avez tout à fait raison !!


Et voilà où les blogueurs qui veulent jouer un rôle de passeur littéraire, prennent toute leur importance.


Merci pour votre visite !



Alex-Mot-à-Mots 28/06/2011 10:01


Je vais essayer de ne pas mourir ce soir pour pouvoir le lire.


Richard 28/06/2011 14:22



Chère Alex,


Je te le souhaite de tout mon coeur !!!!


Bonne lecture ... et longue vie !



Mimi des Plaisirs 27/06/2011 18:58


Fine critique, lecteur avisé: de quoi donner envie de te suivre dans cette découverte...


Richard 27/06/2011 22:31



Merci Mimi !


Toujours un plaisir de te lire ...


Amicalement !



pyrausta 26/06/2011 09:41


tes mots sont comme d'habitude convaincants ..reste à savoir si on peut le trouver en France.
les extraits choisis sont savoureux et donnent vraiment envie de lire ce 1er roman.
bon dimanche Richard
XOXOXO


Richard 26/06/2011 11:15



Bonjour,


Oui, tu peux le trouver à la librairie du Québec à Paris !


Bonne journée et bonne lecture !



Bruno 23/06/2011 23:52


hum hum voilà qui m'a l'air bigrement intéressant! je ne connais pas cette maison d'édition. S'agit d'une maison Québecoise? Aurais tu encore déniché un nouveau talent de ton beau pays? si oui, va
peut être falloir qu'on arrive à tourner la tête vers l'atlantique au lieu de toujours l'avoir relevé vers le nord nous autres français!


Richard 24/06/2011 00:10



Et bien oui, ami Bruno !


Nouvel auteur québécois, maison d'édtion québécoise et d'aussi bonne qualité que les auteurs qui viennent du froid scandinave ...


Tu as raison, il faut maintenant se tourner vers les auteurs québécois ... la littérature qui vient de la neige !!!


Bonne lecture et bonne journée


Amitiés



Catherine 23/06/2011 23:39


Je le note alors ; merci pour cette découverte, Richard, bonne fin de semaine.


Richard 23/06/2011 23:41



Bonjour Catherine !


Au plaisir !!



Lystig 23/06/2011 21:37


SMACK !


Richard 23/06/2011 21:40







David Mourey 23/06/2011 18:02


En tout cas, c'est noté. Je vais essayer de le trouver dans les jours qui viennent. Merci Richard !


Richard 23/06/2011 21:29


Tu m'en reparleras !!! Bonne lecture ! Amicalement


Allie 23/06/2011 13:34


Il m'a l'air plutôt bon ce roman! Je prend note! J'aime bien découvrir de nouveaux auteurs moi aussi, surtout quand ils sont prometteurs!


Richard 23/06/2011 13:39



Bonjour Allie,


J'étais justement chez toi à lire ta chronique sur Jean-Louis Fleury ...


Oui, je suis certain que tu vas aimer Guillaume Lapierre-Desnoyers ... Il a beaucoup de talents ... J'ai été conquis !


Bonne lecture !


Amitiés



Asphodèle 23/06/2011 12:17


Que de poésie dès le matin !! je n'ai pas dit (tu le sais d'ailleurs) que je n'aimais pas les polars et la nouveauté : j'ai la page R (comme Richard) de mon carnet à LAL pleine de titres que tu
m'as conseillés, mais voilà, s'il n'y avait que ça à lire !! Je vais quand même essayer de prendre le temps cet été (enfin, pas de vacances mais peut-être une trêve bienvenue !)
Bises à toi !


Richard 23/06/2011 12:23



Merci chère amie,


Je sais que tu es une lectrice aux goûts multiples ... et j'aime bien te lire pour aussi découvrir d'autres prés verdoyants (tant qu'à faire de la poésie !!! )


Amitiés



Asphodèle 23/06/2011 11:44


Ah Richard ! Les premiers auteurs devraient tous passer entre tes mains (et sous ton regard surtout) toujours indulgent, empathique, tolérant avant d'être lâchés sur la place publique où des hyènes
avides les descendent si vite ! Ils devraient te remercier de ce coup de pouce non négligeable que tu leur donnes ! Rien que le titre déjà me plaît, mais il va falloir que je contacte La librairie
du Québec ?
Très belle critique s'il en est !!
Amitiés. Et bises (!)


Richard 23/06/2011 12:03



Merci beaucoup Asphodèle !


La découverte d'un nouvel auteur, d'un style différent, d'un imaginaire nouveau ... mais c'est un nouveau souffle littéraire, un nouveau jardin où l'on peut cueillir quelques pages nouvelles ...
quelques pensées ... ! Et ce nouvel auteur démontre un talent qui nous fait espérer quelques moments de lecture fort agréable.


Alors, avec les amateur de polars qui passent par mon site, j'aime partager cette petite et parfois grande découverte, pour mon plaisir et le leur !


Bonne journée, bonne lecture


Amitiés



Oncle Paul 23/06/2011 09:59


Bonjour Richard
quel enthousiasme ! Tout comme David, j'ai me les premiers romans,je crois que c'est là où l'auteur met le plus de ses tripes.
Amitiés


Richard 23/06/2011 11:57



En effet !


Et je crois que celui-ci est le premier d'une longue suite de roman à succès !!!


En tous les cas, il en démontre le potentiel !



Lystig 23/06/2011 06:15


et bien non, pas de Louise Penny !
donc, à cause de toi qui m'a fait languette, je fais comment pour trouver ce bouquin ?


Richard 23/06/2011 11:56



Et bien,. j'ai trouvé le moyen .... Je t'ai fait assez languir ... Tu n'aimes pas les surprises, tu n'aimes pas attendre !


Alors, je te réponds en MP ...


Salut cousine !



sophie57 23/06/2011 00:04


J'ai bien envie de connaître un jour Tania...Mais qui sont donc Lisbeth et Mallory?


Richard 23/06/2011 03:32



Bonjour Sophie,


Lisbeth est un personnage extraordinaire de la série "Millénium" de Stieg Larsson et Mallory est le personnage principal de la romancière Carol O'Connell; deux personnages féminins absolument
fascinants !!!


Je te souhaite la lecture des romans qui mettent en vedette ces deux femmes ... bien particulières !



Lystig 22/06/2011 23:40


et y aura-t'il "en plein coeur" ? je ne désespère pas... je suis têtue !


Richard 22/06/2011 23:54



Allez, continue ...  Un jour, tu vas y arriver !!!


Bonne chance !!



Lystig 22/06/2011 22:52


je vais suivre ton conseil : à lire !
(j'espère que la librairie du québec envoie...)


Richard 22/06/2011 23:54



Merci !


Je pense que oui !!!



Mamoune 22/06/2011 21:49


un petit bonsoir en passant chez toi où le choix de lecture est immense et l'envie suite à ta description est alléchante.Mais comme toujours le temps me manque terriblement, je reste encore
fatiguée, mon emploi du temps chargé et les batteries en manque de soleil.
à bientôt et merci pour ton passage sur mon blog?
Amitiés Mamoune


Richard 22/06/2011 23:53



Et bien repose-toi bien !!


Parfois la lecture est apaisante !


Amicalement


 



David Mourey 22/06/2011 21:25


Hello Richard. J'aime bien les premiers romans. Bon, ce n'est pas toujours reussi, d'ou l'interet de visiter des blogs ... C'est de la découverte pure. Je vais le noter. Je vais te faire confiance.
Le devrais-je ??? A bientot


Richard 22/06/2011 23:52



Cher David,


Tu peux me faire confiance ... Je pense même que tu devrais beaucoup aimé !!!


À bientôt


Amicalement !