Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog

Publié par Richard

0404 Cover KILLER 1Ça, un premier roman ?

Captivant, ingénieux, iconoclaste, irrévérencieux, passionnant, etc.

Voilà, c’est dit. J’ai aimé «Totally Killer»; je me suis régalé de ce roman, noir à souhait, sous le signe de la théorie du complot et de l’histoire américaine (new-yorkaise) contemporaine.

Greg Olear a trouvé une solution au problème du chômage. Pour faire de la place aux jeunes, assassinons les vieux cons qui détiennent les postes intéressants, rayons-les de la carte, proprement et rapidement.

La société de placement Quid Pro Quo vous propose de vous trouver «le job pour lequel on tuerait». Alléchant ! Tentant ! Cependant, une condition est attachée à l’obtention de ce poste: vous devez procéder au «licenciement définitif» d’une autre personne. Taylor Schmidt, une superbe femme du début de la vingtaine, «aussi fine qu’une parenthèse», fraîchement diplômée d’une Université américaine, ambitieuse et prête à tout pour accéder au poste qui la fait rêver, s’inscrit volontairement et consciemment dans cette agence.

Pendant ce temps, Todd Lander, le co-locataire amoureux fou de Taylor, l’espionne, lit son journal intime et rêve du moment où elle viendra se blottir dans ses bras.

Après quelques tentatives infructueuses dans des agences de placement où l’on aperçoit « ... l’ordinateur que Saint-Paul utilisait pour écrire ses épîtres aux Thessaloniciens.», Taylor Schmidt s’engagera dans cette agence de placement bien spéciale, y rencontrera le très élégant Asher Krug, deviendra, en très peu de temps, éditrice d’une grande maison d’édition ... et devra payer le gros prix pour cet emploi si convoité.

L’auteur nous fera vivre deux époques de cette troublante aventure: l’année 1991 où se passeront la majorité des événements et, dix-huit ans plus tard, 2009, le prologue, le retour sur l’histoire.

Greg Olear signe ici un premier roman absolument passionnant. L’histoire est abracadabrante, issue d’une créativité débordante, irréelle et incroyable comme toute les théories du complot; mais on finit par y croire, par se laisser embarquer dans cette galère meurtrière.

Et ce qui ne gâche rien, l’auteur nous fait profiter d’une écriture fluide, efficace avec juste assez d’imagination pour nous surprendre au détour d’une phrase avec style et créativité. Ses références culturelles sont nombreuses et surtout, nous situent favorablement dans le temps; la culture américaine est décrite dans toute sa richesse mais très bien située dans un décor politique moins brillant.

On ne s’ennuie jamais, porté par l’histoire et par la qualité de l’écriture de l’auteur. «Totally Killer» est un exercice d’écriture jubilatoire, un roman contemporain et une lecture tout à fait passionnante.

Voici donc quelques extraits pour vous mettre l’eau à la bouche avant la sortie officielle du livre dans nos librairies, au début du mois de mars:

« ... la muse nocturne de mes fantasmes masturbatoires ...»

«Le coeur de Taylor battait si fort dans le silence qu’elle aurait juré entendre le début de Dark side of the moon sur la radio de la voiture.»

« - Jusqu’où seriez-vous prête à aller pour nous ?
Vous me dites «sautez», je vous demande «de quelle hauteur» ?»

Après avoir fait l’amour: «Pour le dire simplement, baiser Taylor Schmidt  constitua les trente plus belles secondes de ma vie.»

«Il portait une barbichette, c’était la mode à New-York en ce temps-là. (Ce n’est plus le cas, bien que les États qui votent républicain semblent ne pas avoir reçu la note d’information) ...»


Encore une fois, les éditions Gallmeister ont réussi à dénicher un auteur et un roman qui viennent combler les amateurs de romans noirs et alimenter la réputation montante de cette maison. Je vous invite, en ce début du mois de mars, à découvrir ce nouvel auteur très prometteur ! Un divertissement assuré !

Au plaisir de la lecture.

Totally Killer
Greg Olear
Gallmeister
2011
300 pages

Parution le 3 mars 2011 ...


Pour être informé des derniers articles, inscrivez vous :

Commenter cet article

cynic63 11/06/2011 16:22


Très bon roman en effet. Merci pour ta visite chez moi et ton commentaire. On attend la suite de ce Greg Olear...


Richard 11/06/2011 16:31



Merci !


Et en attendant, je me suis inscrit à ton site ... pour le plaisir de lire tes chroniques régulièrement !


Bonne journée !



Yv 14/04/2011 13:29


J'ai eu un peu de mal sur la première partie en grande partie à cause des références états-uniennes des années 1990 que je n'ai pas, mais la suite est vraiment très très bien


Richard 15/04/2011 10:56



Merci pour ton commentraire !


En effet, les références culturelles sont très méricaines !!! Mais Youtube et Wikipedia sont des alliés !!



keisha 26/03/2011 18:01


Si je le vois, pourquoi pas. certains blogs font référence à (l'excellent et incontournable) Couperet de Westlake...


Richard 26/03/2011 18:20


Oui, c'est vrai ! Même thématique mais deux traitements très différents. "Le couperet" est un classique ! Et la lecture de "Totally killer" n'en est pas loin ... dans son genre !!!


gridou 22/03/2011 18:47


Je l'ai eu en partenariat chez BOB, je te dirai ce que j'en pense (d'ici un mois maxi je pense).


Richard 23/03/2011 02:28



J'ai bien hâte de te lire.


Bonne lecture.



Theoma 18/03/2011 18:28


Encore un billet enthousiaste ! Je craque, je note !


Richard 18/03/2011 18:33



Et tu m'en reparles !!!



Pierre FAVEROLLE 18/03/2011 06:37


Salut Richard, j'ai trouvé ça ce matin pour toi !
http://polars-oid.over-blog.fr/article-mort-aux-cons-69555266.html


Richard 18/03/2011 12:57



Merci Pierre pour cette suggestion. Je vais voir si il est disponible de ce côté-ci de l'Atlantique.


Bonne journée et bonne lecture !



Choco 15/03/2011 13:09


Tu as su noter pleins de citations cultes que j'ai oublié de relever !


Richard 15/03/2011 14:26



Au plaisir, Choco !!!


Amicalement !



David Mourey 13/03/2011 09:04


Hello Richard, voilà un livre que je vais me procurer dans les plus brefs délais !!!


Richard 13/03/2011 20:46



Un plaisir de lecture ... presque garanti !!!



Choco 07/03/2011 11:28


Lu aussi il y a quelques jours (je n'ai aps encore écrit mon billet) j'ai beaucoup aimé comme toi, le ton employé par le narrateur et les nombreusesz références de l'époque. Je regrette juste que
l'intrigue autour des meurtres ne soient pas plus poussé et originale. Un bon roman en tout cas !


Richard 07/03/2011 12:40



Bonjour Choco,


J'ai bien hâte de lire ton billet !


Bonne journée



Alice 06/03/2011 10:56


Pas mal du tout!
http://alice815.unblog.fr/
Alice


Richard 06/03/2011 13:31



Merci beaucoup Alice.


Je t'ai écrit un commentaire sur ton blogue mais il a été bloqué.


Au plaisir de te lire !



Alex-Mot-à-Mots 05/03/2011 16:27


Vais-je aimer ? En tout cas, je note....


Richard 05/03/2011 16:31



Bonjour Alex,


Oui, je crois que tu vas apprécier ce roman.


Imagination, créativité, bonne histoire bien racontée !!


Un très bon roman !


Vas-y!



*.:。✿*Fleur de soleil*✿。:.* 05/03/2011 10:40


C'est le genre d'histoire dont on pourrait facilement faire un film, mais si en plus il y a le plaisir d'une bonne écriture...
Bises ensoleillées


Richard 05/03/2011 11:47



Oui tu as raison. En lisant, il était facile de se construire des images ...


Bonne journée Fleur de soleil !



David F.M 05/03/2011 04:21


Bonjour,
J'ai signalé, votre page sur le blog :
Page : Premier roman http://lire56.over-blog.com


Richard 05/03/2011 11:46



Merci beaucoup ! C'est très gentil !


Bonne lecture !



CHAMARIE Lydia 04/03/2011 12:58


J'ai posté le livre hier. A la poste, ils m'ont dit que tu l'aurais dans quatre jours. J'en serais étonnée mais sois gentil de m'avertir sitôt que tu le reçois. Merci et bises,

Lydia


Richard 04/03/2011 13:04



Bonjour,


Je t'écrirai un petit mot dès son arrivée.


Merci !



Emeraude 03/03/2011 20:22


je suis entièrement d'accord avec toi !


Richard 03/03/2011 20:33



Merci beaucoup !


Bonne lecture !



sophie 03/03/2011 16:27


mais où diable vont-ils chercher tout ça?...
(j'ai voulu faire un commentaire sur une des citations mais constatant la bonne tenue des autres visiteurs je m'abstiendrai...pour cette fois!)
joyeuse journée en ton joyeux Québec!


Richard 03/03/2011 16:32



Bonjour Sophie !


Merci pour ta visite ... et ta retenue !!! (hi hi hi !!!)


Amitiés



Mimi des plaisirs 02/03/2011 23:06


Quel enthousiasme! avec un tel humour, je vais finir par me convertir au polar "noir". J'en ai déjà lu pas mal même si je n'en parle pas: je ne saurais pas!


Richard 02/03/2011 23:41



Mais voyons, tu parles de tout avec tellement de grâce et de finesse ...


Essaie-toi, je suis certain que tu y arriveras !


Bonne soirée



Anne 02/03/2011 21:51


C'est la version déjantée du film de Costa-Gavras, avec José Garcia ? (zut, je ne me souviens plus du titre !!) Idée à noter, ouvrons l'oeil en librairie et en bibliothèque :)


Richard 02/03/2011 22:05



Ouvrons l'oeil ... et le bon ... !!


Bonne journée Anne !!



Gwenaelle 02/03/2011 20:26


J'aime bien l'idée de départ, même si elle est radicale... Et ton billet achève de me convaincre qu'il faut lire ce livre...


Richard 02/03/2011 20:28



Et bien, reviens-m'en parler !!!


Bonne lecture !



CHAMARIE Lydia 02/03/2011 20:06


C'est bon, j'ai reçu ton adresse, je te prépare un petit paquet.

Lydia


Richard 02/03/2011 20:28






Merci !!!