Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog

Publié par Richard

Le-peignoir.jpgVendredi soir, j’ai eu la chance d’être invité par mon amie Suzanne Myre au lancement printanier des Éditions Marchand de Feuilles.

Avant même de les lire, j’aimerais vous présenter les deux livres que je me suis procuré.

Tout d’abord, une réédition, «Le peignoir», un recueil de nouvelles de Suzanne Myre. En toute objectivité, Suzanne est une des meilleurs nouvellistes au Québec. Chacune de ses nouvelles est un petit moment de joie, un instant jubilatoire, qui fait en sorte que très vite ... après avoir ri, souri ou pleuré, on se lance avec appétit sur la prochaine. Combien de fois, à la chute d’une nouvelle, je suis resté bouche bée, impressionné par l’intelligence du style et l’impertinence du propos. Les nouvelles de Suzanne Myre se dégustent comme un cocktail dinatoire, à petites bouchées mais à chaque fois avec délectation.

Alors, très bientôt, je vous reparlerai de ce recueil de nouvelles qui avait été publié en 2005. Mais avant, juste pour vous ouvrir l’appétit, je vous cite avec plaisir la dernière phrase de la 4e de couverture:

«  ... Peignoir, quatrième recueil de la satiriste Suzanne Myre, qui est prête à tout pour vous faire oublier votre acouphène sous forme de klaxon de déneigeuse et vous montrer sinon la voie du bonheur, du moins celle de l’autodérision.»

Les-villages-assoupis-Tome1.jpgLe deuxième livre est plus énigmatique pour moi. «Transtaïga. Les villages assoupis» est le premier roman d’une jeune auteure québécoise, Ariane Gélinas. J’ai eu la chance de rencontrer Ariane dès le début du lancement, ce qui m’a valu l’honneur d’avoir la première dédicace de son premier roman ... Oui oui, la première signature d’un premier roman ! Il va sans dire qu’il aura une place spéciale dans ma bibliothèque.

«Les villages assoupis» est le premier tome d’une série de trois romans. Selon la discussion que j’ai eue avec l'auteure, ce roman est véritablement transgénérique; un roman noir avec une touche de fantastique et un soupçon de récit criminel. Je vous l’avoue, juste à la lecture de la 4e de couverture, j’ai été immédiatement happé par l’histoire.

 

" Dans ce premier tome de la trilogie Les villages assoupis, Ariane Gélinas creuse la terre gelée du nord pour dévoiler une ancienne cité qui renaîtra de ses cendres. Combourg sera désormais grandiose et imprenable ou ne sera pas."

 

Un dernier mot sur cette nouvelle collection, Lycantrope: je trouve la présentation extrêmement agréable; la page couverture est superbe et le format poche est très pratique. Je tiens à souligner l’illustration de Tanya Mayers; le style est accrocheur et donne vraiment le goût de lire l’histoire de cette jeune fille.

Voici donc une jeune auteure qui, je l’espère, saura nous charmer par son écriture et son imagination.  Pour mieux la connaitre, en attendant que je vous en fasse une chronique, je vous invite à visiter son blogue, Interférences .

 

Bonne lecture  et bonne découverte !


Le peignoir
Suzanne Myre
Éditions Marchand de Feuilles
2012
177 pages


Les villages assoupis
Transtaïga  Tome 1
Ariane Gélinas
Collection Lycanthrope
Éditions Marchand de Feuilles
2012
151 pages


 

Le site internet des Éditions Marchand de Feuilles

Commenter cet article

Pichenette 27/03/2012 22:20

Les précédentes nouvelles étaient formidables! Je serais bien curieuse de lire celles-ci.

Richard 27/03/2012 22:21



N'hésite pas ...


Je suis convaincu qu'elles sont à l'image de l'auteure !!!


Bonnes lectures



Lise 26/03/2012 15:40

Bonjour Richard,

j'aime infiniment l'écriture de Suzanne Myre, et son ironie m'enchante, surtout dans ce recueil, mon préféré. Mëme si mes acouphènes ne se laissent jamais oublier, c'est un plaisir de lecture
assuré! J'ai aimé "Dans ma bulle" mais je préfère ses nouvelles de beaucoup. Je n'ai que ces deux livres dans ma bibliothèque et je me procurerai les autres dans cette édition dès leur publication,
même si je les ai déjà lus car j'aime relire.

Lise pas de blogue

Richard 26/03/2012 20:41



Bonjour Lise,


J'adore les nouvelles de Suzanne. Elles me touchent, elles m'émeuvent et elles me font sourire.


Que demander de plus, quand une auteure nous fait passer par toute cette gamme d'émotions.


Je suis content de te lire, chère Lise pas de blogue !!!



Catherine 25/03/2012 14:15

Merci, Richard ! Dis, je n'ai pas reçu ton mail pour t'envoyer la photo.

Richard 25/03/2012 15:52



Je te l'envoie tout de suite !!!


Merci !



Pyrausta 25/03/2012 12:14

voilà qui me parait prometteur .Et les nouvelles et le 1er roman.J'aime bien également ce mélange de genre.
Bon dimanche Richard Bises.

Richard 25/03/2012 13:49



Bonjour Pyrausta,


Moi aussi j'ai été séduit par ce mélange de genres ... J'ai très hâte de le lire.


Bon dimanche !


Amitiés



Christine ROY 25/03/2012 07:33

Il serait bien que nos libraires indépendants, soit un peu plus tournés sur les éditions québécoises !
j'ai bien envie de découvrir les nouvelles de Suzanne Myre !

Richard 25/03/2012 13:47



Je suis convaincu que tu adorerais !!


Bonne lecture, chère amie



Lystig 25/03/2012 00:32

en tout cas, les couvertures sont attirantes !

(changement d'heure pour toi aussi)

Bises à mon Cher Cousin

Richard 25/03/2012 04:22



Oui, très belles ces couvertures.


Pour le changement d'heure, nous, c,est déjà fait !


À bientôt cousine !



Catherine 24/03/2012 23:48

Quelle chance tu as eue ! Les couvertures sont belles, surtout celle de Transtaïga. Est-ce que ces livres sortiront aussi en France ? Bon weekend.

Richard 25/03/2012 04:22



Bonjour Catherine,


Oui je suis chanceux et j'apprécie beaucoup ce genre de rencontres.


Pour ce qui est de la France, je m'informe et ferai passer le message.


Bonne lecture !