Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog

Publié par Richard


L'extravagant voyage du jeune et prodigieux T. S. SpivetJe termine souvent mes chroniques en souhaitant «bonne lecture» à mes lecteurs. Et bien pour cette fois-ci, je devrai étendre mes souhaits au plaisir de la vue. Et souhaiter «Au plaisir de la lecture et de la vue ...! »

"L’extravagant voyage du jeune et prodigieux T. S. Spivet" est un excellent roman et un très beau livre. Un véritable plaisir de se faire raconter une histoire tout en regardant des illustrations qui nous fascinent, nous informent et viennent enrichir notre bagage de connaissances.

Une belle histoire ? Et bien, jugez par vous-mêmes.

Tecumseh Sparrow Spivet, cinquième Tecumseh Spivet de la famille est un jeune garçon de 12 ans, génie du dessin scientifique et cartographe émérite, qui s’écrit «une liste des angoisses inutiles». De plus, il souffre « d’une obsession quasi philosophique pour les Cheerios.»

Autodidacte mais conseillé par un professeur qui reconnaît ses talents, T. S. Spivet gagne un prix prestigieux décerné par les musées Smithsonian, à Washington. Les hautes instances scientifiques l’invitent à donner une conférence et à venir chercher son prix, ne sachant pas qu’ils s’adressent à un jeune adolescent. « ... à la maison, mes parents n’étaient au courant de rien. à Washington, on me croyait titulaire d’un doctorat.»

Après de longues tergiversations personnelles, T. S. décide de se rendre à Washington en «squattant» une maison mobile (camping car) transportée sur la plate-forme d’un train. On assiste alors aux récits de son instruction scientifique, aux drames qui ont marqué sa famille et par une mise en abyme passionnante, à l’histoire de son arrière-arrière grand-mère, une des premières femmes scientifiques des États-Unis.

L’histoire est passionnante et le lecteur a hâte de voir la tête des grands bonzes de la science quand ils verront la «grandeur» de leur récipiendaire.

Premièrement, il faut dire que ce livre est un sapré bel objet ! La couverture est superbe, le papier a une texture particulière et très agréable et la mise en pages est tout à fait unique.

Attention, lecteur, tu devras t’habituer à un nouveau rythme de lecture. À chaque page (ou à peu près), notre jeune héros parsème les marges de notes, de dessins, de commentaires et d’impressions ... qui accrochent joliment l’oeil,  avec une flèche  pointillée qui nous transporte tout doucement du récit vers la note de la marge. Au début, j’avoue que c’est un peu dérangeant, mais à la longue, on s’y habitue, on ajuste notre rythme et puis, on apprécie.

L’auteur nous présente une série de personnages, tout aussi fascinants, les uns que les autres. Il faut rencontrer la mère de T. S. et sa recherche inlassable d’un insecte introuvable, le père fermier, le docteur Yorn, mentor du jeune Spivet et partenaire de Boogle et surtout, l’arrière-arrière grand mère Emma Osterville, cette scientifique iconoclaste que le jeune "sansonnet" découvre à travers ses mémoires.

Le style est accrocheur, le propos est rafraîchissant et on se laisse porter par la candeur, l’intelligence et les connaissances de cet enfant prodige.

Je ne saurais dire si «L’extravagant voyage du jeune et prodigieux T. S. Spivet» est un roman pour adolescents qui peut plaire aux adultes ou si il est un roman pour adultes qui peut plaire aux adolescents. Mais, est-ce si important ??

Alors, profitez-en. Et laissez-vous charmer par ce jeune et prodigieux Tecumseh ...

Alors, suivez cette recommandation: «D’ailleurs, c’est un conseil: lâche pas le fil de l’enfance. La vie fera de son mieux pour te chier dessus, mais si tu te cramponnes à tes seize ans jusqu’à la fin de tes jours, tu devrais pas trop mal t’en sortir.»

Et quelques extraits pour vous mettre l’eau à la bouche:

«Peut-être que tout mon corps était un talon d’Achille ...»

« - Mais nous ne sommes pas des singes, Père.
C’est vrai. Et pourtant, nous nous acharnons à prouver le contraire.»

«Les adultes étaient des entasseurs pathologiques de vieilles émotions inutiles.»

Et finalement, juste pour le plaisir ...

« Ainsi, quand on entrait dans le Sellon ( le salon !!!), on avait toujours l’impression d’avoir manqué quelque chose d’important, comme si chaque objet venait de reprendre sa place après une grande agitation.»

P. S. Ce magnifique livre est le premier roman de Reif Larsen, professeur à l’Université de Columbia et réalisateur de documentaires. Après avoir réalisé ce premier bouquin, comment pourra-t-il nous surprendre dans sa deuxième production. La barre est haute. Très haute !

Au plaisir de la lecture ... et de la vue.

L’extravagant voyage du jeune et prodigieux T. S. Spivet
Auteur: Reif Larsen
Illustrateurs: Ben Gibson et Reif Larsen
Nil Éditions
2010
375  pages

Commenter cet article

Emily 10/02/2011 22:18


Dans la médiathèque où je travaille le week-end, ce livre fait partie de la sélection d'ouvrages pour lesquels les lecteurs peuvent voter afin de décerner un prix des lecteurs. Curieuse, je l'ai
donc emprunté, mais je n'ai pas encore pu le lire. La comparaison avec Pynchon me fait un peu peur !


Richard 10/02/2011 22:29



Ne t'en fais pas avec cette comparaison ... un peu boîteuse !


Je te le conseille grandement !



Marie 21/01/2011 22:29


En fait, plutôt que les 25 de chaque mois, j'avais des idées plus précises : St Valentin, anniversaire, fête, fête des mères... niark, niark, tous les prétextes sont bons à la maison pour se faire
des cadeaux ! :-)


Richard 21/01/2011 22:36



C'est une excellente idée ... !


Joyeux anniversairesssssssss !!!



Marie 21/01/2011 19:35


Même si Noël est passé, ça reste une belle idée de cadeau !


Richard 21/01/2011 22:12



Ah oui !!! Pour le Noël du 25 janvier ... ou pour celui du 25 février ... ou même celui du 25 mars ...


Il faudrait tout de même pas que tu attendes ... à Paques ou à la Trinité ...


Bonne lecture ! Et passe ma chronique en douce sous les yeux de ton Père Noël !!!



Karine:) 21/01/2011 18:15


Il m'a aussi beaucoup plu, ce roman. J'ai beaucoup aimé la voix du jeune héros et tu as tout à fait raison... un bien bel objet livre!


Richard 21/01/2011 22:10



Merci Karine,


Une belle rencontre avecce T. S. !!! On attend le 2e roman de ce monsieur Larsen ...


Bonne fin de semaine !



Mimi 21/01/2011 17:06


Vraiment très original à la fois comme histoire et comme concept de livre! j'espère le trouver en médiathèque, sinon, je pourrais peut-être en suggérer l'acquisition pour satisfaire ma curiosité et
donner une belle occasion de sortir des chemins battus?
Merci pour cette trouvaille.


Richard 21/01/2011 22:09



C'est un plaisir, chère Mimi, d'entraîner mes amis hors des sentiers battus !


Là, où les découvertes sont toujours bien intéressantes !


Bonne fin de semaine !



sophie57 21/01/2011 13:16


oh Richard tu sais si bien nous donner envie de lire les livres que tu chroniques que je ne sais plus où donner de la tête!celui-ci?celui-là?non, l'autre!...avec toi on a toujours des regrets, car
on sait bien qu'on ne pourra pas tout lire!tant pis, je continuerai à visiter ton blog, masochiste que je suis!
bonne journée dans ta cabane au Canada!


Richard 21/01/2011 22:08



Et bien Sophie, je ne savais pas que j'étais un espèce de sadique littéraire.


En espérant que cette cruauté livresque, n,entachera pas notre amitié autour du grand plaisir de lire !


Au plaisir de te faire souffrir encore !!!!



Didi 20/01/2011 20:14


Très bon billet j'ai eu l'occasion de le feuilleter en librairie et l'objet est très beau.
Je note donc encore un à lire et à voir.
Merci :-)


Richard 20/01/2011 20:15



Merci !


C'est gentil comme commentaire ! Au plaisir de te lire !


Bonne soirée !



Alex-Mot-à-Mots 20/01/2011 15:15


J'aime bien les beaux livres qui nous aide à garder une âme d'enfant.


Richard 20/01/2011 15:24



Et bien, celui-là répondra à tes deux critères ... Un beau livre, bien illustré qui s'adresse à l'enfant toujours présent en nous.


Bonne lecture, Alex !



zarline 20/01/2011 12:52


J'ai très envie de le lire depuis sa sortie. Ma soeur a promis de me le prêter mais elle traine pour le lire ;-) Je vais finir par l'acheter moi aussi. Oui, je sais, l'impatience est un vilain
défaut!


Richard 20/01/2011 13:12



Non, non, Zarline ! L'impatience littéraire n'est pas un défaut ... ce n'est que la démonstration de notre curiosité, de notre intelligence, de notre plaisir de la découverte et de notre passion
pour les livres ...


Mais où est le négatif dans cela ??? 



Gwenaelle 20/01/2011 11:49


Une jolie et très plaisante lecture, je confirme... ;-)


Richard 20/01/2011 12:09



Merci Gwenaëlle,


Au plaisir de te lire !



Lilibook 20/01/2011 11:35


un billet qui donne envie de lire le livre


Richard 20/01/2011 12:08



Et bien je t'y encourage ... tu ne le regretteras pas !


Bonne journée, Lili !!



nathalia 20/01/2011 10:48


Ah Richard ce roman m'intrigue beaucoup et me tente énormément et je ne peux que te faire confiance pour cette découverte.


Richard 20/01/2011 12:08



Merci pour ta confiance, Nathalia !


T. S. Spivet est un personnage attachant et c'est un plaisir de lire ses aventures à travers les États-Unis ... Et en plus, le livre est très beau !


Bonne journée !



belledenuit 20/01/2011 10:24


Je l'ai noté depuis quelques mois mais toujours pas lu. Il faudrait que je m'y mette...


Richard 20/01/2011 12:06



Je t'y encourage ... Une belle lecture, agréable, relaxante et instructive !


Bonne journée !



LAURA 20/01/2011 06:43


Une fois encore tu concours à l'élévation de ma PAL,mais quand c'est pour le plaisir on sait détourner ses bonnes résolutions, n'est-ce pas, cher Richard ?


Richard 20/01/2011 12:04



Bonjour Laura,


Ce n'est que le juste retour des choses ... Tes billets sont toujours une source pour ma boulimique PAL !!!


Mais les bonnes résolutions doivent contenir notre droit à l'achat et à la lecture des livres tentateurs ... recommandés par nos amis !


Bonne journée et bonnesssss lecturesssss !



Lystig 19/01/2011 23:32


ça marche quand on en reste à un autre âge ????


Richard 20/01/2011 00:40



Tu sais bien, chère Lystig, que l'âge du coeur est différent de l'âge du corps !



Marie-Adélaïde 19/01/2011 23:26


Ce billet donne vraiment envie ! Merci pour cette découverte.


Richard 20/01/2011 00:39



Au plaisir, Marie-Adélaïde !


Merci pour ta visite et ton commentaire.


Au grand plaisir de te lire ! Bonne journée !



constance93 19/01/2011 23:23


ce dont j'en avais entendu m'avait déjà bien tenté,
le peu que tu m'as dit après ta lecture il y a un p'tit moment me rappelait que ce livre me tentait bien,
et maintenant après ta chronique, je n'ai plus qu'une envie : le lire au plus vite !
j'espère que les documentalistes du lycée l'auront bientôt, elles ont promis de faire au plus vite ^^

PS : très belle chronique, qui invite vraiment à jeter un oeil à l'ouvrage dont on sent que tu es ressorti conquis.


Richard 20/01/2011 00:38



Merci Constance !


J'ai très hâte de connaître ton opinion sur ce roman un peu hors norme.


Bonne journée !