Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog

Publié par Richard

DSCN0197Aujourd'hui, je me fais plaisir !

 

N'ayant pas l'habitude de parler de moi dans mes chroniques, préférant parler livres, littérature et auteurs, j'aimerais vous présenter une auteure que j'aime beaucoup.

 

Et pourquoi je vous la présente ? Parce que j'ai eu la chance de la rencontrer, samedi dernier. Et ce que j'anticipais dans cette chronique, s'est avéré ! Ingrid Desjours, en plus d'être une auteure formidable, est une personne extraordinaire. Nous avons passé un moment fort agréable. Et une amitié est née !!!

 

Alors, sans pression indue de sa part (voir la photo ci dessous), je me fais le plaisir de vous représenter son roman et vous encourager à découvrir cette auteure.DSCN0195.JPG

 

Voici donc ma chronique sur "Potens", le deuxième roman d'Ingrid Desjours.

 

«Trop d’intelligence rendrait-il inhumain ?»


Tous ceux qui suivent ce blogue depuis le début, savent que je suis un groupie d’auteurs, que j’ai énormément d’admiration pour ces personnes qui alimentent nos imaginaires en manque d’histoires. J’ai quelques amis auteurs que j’apprécie énormément, autant comme auteur que comme personne et généralement, ce sont des humains fort intéressants.


PotensAprès ma lecture de «Potens», je n’ai qu’un seul désir, mieux connaître Ingrid Desjours. Sachant qu’elle est psychologue et après avoir rencontré cette galerie de personnages qui hantent son dernier roman, je me questionne:
Comment a-t-elle fait pour mettre dans un même roman, une série de personnages aussi handicapés malgré leur grande intelligence ?


Aie-je manqué un épisode: je n’ai rencontré aucun personnage «dit normal» dans cet asile de supposés êtres supérieurs ?


Et enfin, à chaque fois qu’un auteur met en scène un personnage pratiquant le même métier que lui, on sent toujours une valorisation de ce métier et du personnage. Souvent, on reconnait l’auteur derrière le personnage. Je pose la question: est-ce que Garrance Hermosa ressemble à Ingrid Desjours ?

Vous comprendrez que ces trois questions sont un clin d’oeil complice à l’auteure pour lui dire que j’ai bien aimé son roman et surtout, la profondeur de ses personnages. «Potens» est un roman noir, très noir, qui ne laisse aucun repos au lecteur, aucun oasis où un personnage ordinaire, normal, pourrait nous consoler du pauvre genre humain, dépeint dans cette histoire.

Ingrid Desjours est une jeune auteure, psychologue spécialiste en sexo-criminologie; elle a un visage d’ange mais elle écrit comme une diablesse. Cette écrivaine est une terrifiante créatrice de personnages, elle leur peint un profil psychologique inquiétant et  leur forge un passé générateur de carences affectives et émotives. Depuis quelques temps, pour notre plus grand plaisir, elle a arrêté sa pratique pour se consacrer à l’écriture et aux conférences.

Revenons donc à ce livre ! L’histoire est relativement simple (c’est bien la seule chose simple dans le roman ...). Un meurtre crapuleux est commis, on découvre le corps d’une femme  qui a été ébouillantée et tuée de nombreux coups de couteau. Sauvagement ! Avec rage ! Patrick Vivier est le commandant chargé de l’enquête et il sera assisté par Garrance Hermosa, psycho-criminologue. Ces deux-là ont eu une relation assez particulière et les effets sont encore très marquants:  des relations tendues ... et tordues.


La victime, Charlotte Delaumait est une personne absolument antipathique. Le lecteur découvre, au fil de sa lecture, une femme rongée par l’ambition, qui prête son corps pour se construire des influences et qui se sert des travers de tous, pour les faire chanter. Sorte de veuve noire du chantage, chacun de ses partenaires sexuels ne s’en sort jamais sans égratignures, sans être écorché et dépouillé de toute dignité. Une victime idéale qui a créé une brochette de suspects. Et tout ce petit monde se retrouve dans une organisation pour personnes super-intelligentes: Potens.

Les personnages secondaires sont intéressants, complexes, chacun possédant des caractéristiques et une histoire qui en font des suspects idéaux. L’auteure sculpte au scalpel, des cerveaux dérangés, des pensées morbides et des comportements pathologiques.  L’analyse de chacun de ces personnages est franchement très intéressante «Ils se présentent comme des «têtes» quand ils ne sont que des «crânes vides». Cependant, quelquefois, lors de certains passages, la richesse et le nombre de détails peuvent facilement  rendre certains lecteurs (dont moi ...) un peu confus.

L’histoire est construite autour de trois axes.


Premièrement, menée par ce couple explosif l’enquête s’étire à certains moments en longueurs ; mais heureusement, l’intrigue prend de l’ampleur et du tonus, dans les derniers chapitres. Les premiers jalons du travail d’investigation m’ont semblé un peu lent mais le rythme s’accélère,  les suspects se succèdent à la barre, très rapidement et le lecteur peut enfin courir après la résolution de cet énigme criminelle.

Dans quelques chapitres, l’auteure nous invite dans la tête du meurtrier pour un petit voyage au pays de sa folie meurtrière. Cette petite visite dans le psyché du coupable permet à l’auteure de parsemer des indices nous permettant de faire certains liens entre ces chapitres «en italique» et l’enquête qui se mène parallèlement.

Et enfin, le plus intéressant pour moi, l’histoire de Garrance Hermosa, «héroïne» principale du roman, personnage passionnant par son histoire, riche et complexe par ses comportements déviants, attachante par ses faiblesses, captivante par son enfance et fascinante par ses choix pas toujours avisés. Suivre l’évolution de cette personne, intrigante dans les deux sens du mot (québécois et français), est tout à fait passionnant; et j’ai vraiment hâte de lire sa 3e aventure. La sortie du premier livre (Écho) en poche fera probablement partie de mes futurs achats.

Juste un mot sur le style d’Ingrid Desjours. Je devrais plutôt dire les styles ...  J’ai été charmé par certaines phrases, drôlement bien tournées, parsemées, ici et là, au fil de son écriture. Par exemples:


«Elle est un sculpteur apraxique qui ne sait exprimer que sur sa propre chair les tourments qui ravagent son coeur.»


«Elle était à bout de forces, à bout de souffle, en bout de course.»


« ... Charlotte était un enfant de remplacement, un enfant-pansement conçue pour conjurer la mort de son ainé ...»

Et ensuite, j’ai été secoué, par des phrases coup de poing, des phrases choc:


« - Et que me donnes-tu en échange ?
Mon cul. Sans limite. Et un enfant ...»


«Il lui donna exactement ce qu’elle était venue chercher. Du simple, de l’acte mécanique, efficace. Pas de tendresse, de mots doux ou de baisers. Juste un échange de sueurs à la hâte, la douce brûlure d’une pénétration rapide, le plaisir du fast food qui vous rassasie et vous laisse un délicieux arrière-goût de honte, le sentiment d’être une moins-que-rien indigne de toute forme de tendresse, juste bonne à s’offrir au premier venu et à pousser des râles de jouissance sous une porte cochère.»

J’adore ce mélange de langages, de la poésie et du langage de rue ; quand un auteur trempe successivement sa plume dans les nuages de la poésie et dans les feux brûlants de l’enfer. Comme je reconnais les aptitudes de l’écrivaine pour une écriture et un style recherchés, soignés et esthétiques, j’aurais aimé qu’elle exprime plus ce talent, qu’elle nous abreuve de phrases nous démontrant son talent.

Oui, en général, j’ai bien apprécié ce roman malgré quelques longueurs et certaines confusions probablement dues à l’ampleur de l’information donnée. Malgré deux passages assez sanglants (la description du meurtre et l’autopsie) et une langue assez crue par moments,  je recommande quand même à tous ce livre, même aux «âmes sensibles». La véritable noirceur de ce roman réside dans l’analyse psychologique des acteurs de ce drame. Et cela, Ingrid Desjours l’a réussi haut la main.


Bonnes lectures !


Potens
Ingrid Desjours
Nuit Blanche
2009
374 pages



 

Pour visiter le site d'Ingrid Desjours, cliquez ICI

 

Pour être informé des derniers articles, inscrivez vous :

Commenter cet article

Bertille Crochue 24/08/2012 19:17

Oui Richard je sais bien que vous connaissez la page d'INGRID....Aller sur sa page FB n'était pas pour vous...Mais pour tous vos lecteurs ( je fais sa pub parce que je l'aime pour ses talents
d'écrivain bien sur mais aussi parce qu'elle est un Être Humain avec un grand H qui veut dire Humanité).....Bientôt T3 suivi de T4 en cours....Que du bonheur de la joie des sourires mais des
frissons aussi!!!! Merci Richard je suis ravie de pouvoir discuter avec vous ne serais-ce que par votre blog!!!!! :)

Richard 24/08/2012 20:54


Bonjour Bertille Crochue, Ce sera toujours un plaisir de parler de littérature avec vous ! Au plaisir Bonne lecture Amicalement


Bertille Crochue 24/08/2012 12:58

Bonjour,
merci pour cet article.....Echo et Potens sont 2 livres à lire absolument! Bon je ne dis pas ça parce que Ingrid est une Femme que l'on ne peut oublier lorsqu'on a la chance de la rencontrer...Non
son talent d'écrivain est présent partout autant dans le machiavélisme des histoires, que dans la richesse des personnages, la richesse de l'écriture qui peut être à la fois poésie et qui devient
crue sans que le passage de l'une à l'autre soit choquant...L'écriture reste limpide...Je n'en dirai pas plus je vous laisse la joie de la découverte! Allez je me permets un peu de "pub"...Le T3
sortira bientôt...Encore un pe de "pub" allez sur la page Facebook d'INGRID DESJOURS...C'est un salon un espace de Liberté où l'on cause de tout et de rien où l'on peut aborder des sujets sérieux
ou graves comme partir dans des délires complètement déjantés!!!! Entre parenthèses si vous pouviez cliquer sur le bouton "j'aime" cela serait chouette nous essayons d'arriver au 1000....A un
moment le but était le 666, vous comprenez pourquoi bien sur...ça c'est fait...Maintenant 1000....C'est une sorte de jeu un défi un clin d’œil......En tout encore merci Richard!
Bertille Crochue

Richard 24/08/2012 19:06



Bonjour Bertille Crochue,


Je suis enchanté de faire ta connaissance.


J'irai avec plaisir sur la page Facebook d'Ingrid ... mais je crois avoir déjà mentionné que j,aimais la page Facebook d'ingrid !!


Bonne continuation !



David 10/07/2012 21:19

Bonjour Richard. Trés heureux pour toi. Sympa la photo ! J'avais lu Potens et j'avais bien aimé.
C'est ici : http://www.plaisirparlalecture.com/article-retour-sur-potens-un-thriller-d-ingrid-desjours-53681657.html

A bientôt, amicalement, David

Richard 11/07/2012 12:51



Merci David !


À bientôt


Amitiés



sophie 01/07/2012 23:38

@ Pichenette: ah la lâche, la voyeuse, qui jouit du crime d'autrui avant de disparaître incognito!...

Richard 02/07/2012 03:39



Pas de chicane, les filles !!!



Lystig 01/07/2012 19:40

ça y est, à cause de toi, "écho" est passé de la PAL urgent à PAL très urgent !

Richard 02/07/2012 03:36



Non, c'est à cause du talent d'Ingrid !!!


Je ne suis que ... l'entremetteur !!!



Lystig 01/07/2012 16:39

j'ai "Echo" dans ma PAL, à sortir d'urgence !
et quand je le lirai, j'aurai à l'esprit ta bouille hilare étrangé par Ingrid Desjours !

Richard 01/07/2012 18:50


Quel beau souvenir !!!


pichenette 29/06/2012 09:33

C'est pas moi, pas moi, pas moi, je dénonce ma copine Sophie! J'avoue seulement regarder avec délectation, savourer sans retenue, approuver le côté midinette, mettre un lien, propager, diffuser,
colporter...mais pas signer!

Richard 29/06/2012 12:31



Ah alors, si tu ne signes pas ...


Ça change tout !!!



pichenette 29/06/2012 00:09

C'est toi le diable! Tu séduis auteures et lectrices. Richaaaaaaaaaaaaard!

Richard 29/06/2012 02:42



Et c'est qui les blogueuses qui écrivent des commentaires très zélogieux sur des acteurs au torse nu ???


Quel genre de diablesses sont-elle ??


Pichenettttttttttttttttte !!!


Amitiés .... quand même !!


Signé: le diable !!



Lilibook 28/06/2012 18:46

Eh belle rencontre !! je ne connaissais pas cette auteure, je prend note !!!

Richard 28/06/2012 19:11



Je suis convaincu que tu vas aimer ses romans !


Tu m'en reparleras !


Bonne journée !



attila 28/06/2012 12:27

fais quand même attention Richard !!! être ami avec une auteur/psychologue .... c'est risqué ...... imagines que tu te retrouves dans son prochain roman en serial killer traquant ses proies sur
internet par l'intermédiaire d'un blog .....sur les polars !!!!! c'est dangerereux d'être ami avec un écrivain ........ ils appartiennent à la famille des vampires .......

non, mais t'inquiètes pas ...... elle a pas l'air encore au point question strangulation ..... t'as encore le temps de fuir !!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!

ceci étant dit, malgré tes réserves quant à certaines longueurs, l'idée est originale et la style semble sortir de l'ordinaire. alors je dirais : why not ?

Richard 28/06/2012 13:02



Bonjour Attila,


J'avoue que si Ingrid me personnifiait dans un de ses romans, quel que soit le personnage qu'elle me définirait, j'en serais très ému et content. J'en tirerais même un certain orgueil !!! Ma
modestie proverbiale (!!!) en prendrait un coup.


En ce qui concerne la strangulation, je pense que j'ai plus de talent qu'Ingrid. (voir le commentaire d'Ingrid, juste en haut du tien !!)


Et je t'encourage grandement à lire "Potens" et tu en retireras sûrement beaucoup de plaisirs. Les quelques longueurs sont presque imperceptibles ... La qualité du style et l'imagination les font
oublier très rapidement ! Alors, vas-y !! Et je pense que ça fera une très bonne lecture, assis sur un transat, au bord de la mer !!


Amitiés !!!


 



Ingrid Desjours 28/06/2012 11:40

Chance et plaisir grandement partagés, Richard ! Tu es sans nul doute ma plus belle rencontre québecoise :) Mais pour ce qui est de la pression... j'ai moi aussi un petit dossier à partager :
http://www.facebook.com/photo.php?fbid=10151875930185521&set=a.10151875929260521.861086.442532355520&type=1&theater

Richard 28/06/2012 12:17



Merci Ingrid !


Commencée par un étranglement mutuel, cette soirée s'est très bien terminée ... par un pacte d'amitié et une promesse de se revoir !!


Quels beaux moments !


Bises


 



christine 28/06/2012 09:20

Bonjour Richard
j'avais beaucoup aimé "Echo". Et si l'intrigue en elle-même était plutôt bien tournée, c'est surtout pour la complexité et la psychologie des personnages que je m'étais dit "voilà une plume très
intéressante et prometteuse". Ton avis sur ce deuxième livre confirme qu'il me faut le lire :-)
Amitiés.

Richard 28/06/2012 12:09



Tu as tout à fait raison !!


Je te souhaite un vrai plaisir de lecture avec "Potens" ...


Amitiés



sophie 27/06/2012 22:56

Bonsoir Richard, en forme?
Moi qui ne rêve que de luxe, calme et volupté, clairières fleuries, clair de lune, feu de joie et moustiques, voilà que tu me proposes un asile de fous, des cerveaux dérangés,des pensées
morbides,une veuve noire du chantage, des "crânes vides",...et une porte cochère qui fait du bruit...devrai-je donc quand même te suivre dans ce dédale de "folie meurtrière"?... je m'interroge,
j'hésite, je frissonne...Tout cela est-il bien raisonnable?

Richard 28/06/2012 04:20



Bonsoir Sophie, Mais c'est toi qui est en super forme !


Le choix me semble facile ... quand même !!


Bonnes lectures ... plus ou moins noires !


Amitiés



keisha 27/06/2012 17:17

Le courant est bien passé, dis donc!

Christine ROY 27/06/2012 17:13

Richard,
C'est justement dans l'analyse psychologique, que je pense pouvoir y trouver mon plaisir. C'est ce qui donne certainement plus de corps et de possibilité d'existence aux personnages. Quand à la
noirceur, je pense qu'elle doit faire partie du quotidien des personnes spécialisées comme Ingrid en psycho criminalité. Mais faire le choix d'écrire pour nous livrer une part de son expérience
professionnel et de son vécu, alors qu'elle est encore très jeune, peut laisser supposer, que la rudesse et la noircesse des situations livrées ne représentent qu'une minuscule partie de son vécu.
Et je ne pense pas que faire toute une carrière dans un milieu si insoupçonnable puisse te laisser totalement indemne.
Moi qui aime décortiquer pour comprendre la cause de la cause de la cause de faits incroyables.... je vais y trouver vraiment de quoi me "délecter" si je peux m'exprimer ainsi. Et heureux hasard,
elle fait partie de ma liste de livres à me procurer très prochainement !

Richard 27/06/2012 20:32



Alors, chère Christine, si tu aimes décortiquer la cause de la cause et en voir les effets sur les effets, je te conseille grandement l'achat des deux romans d'Ingrid, "Potens" et "Écho".


Deux escellents romans que je pourrais qualifier de thriller psychologique ... Mais les étiquettes ....



La Petite Souris 27/06/2012 17:04

trop fort le Richard ! non seulement il nous pond des chroniques aux ptits oignons, mais en plus c'est un tombeur de première !!! ^^ Sacré Richard !!! c'est comme ca qu'on t'aime !!! change pas !!!

Richard 27/06/2012 20:16



Hey ! La petite souris !!! On s'énerve !!! Si tu continues, je mettrai des trappes à souris (en plastique très mou) sur mon blogue ... et je te ferai la leçon:


"On ne répend pas de rumeurs sur les amis !!!"


Tu me le copieras 100 fois !!