Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog

Publié par Richard

Quel premier roman !!! Et à 27 ans. Et par une américaine, en plus !!!!La-physique-des-catastrophes.jpg

 

J'ai lu ce roman à sa sortie, il y a trois ans et au détour d'une petite visite dans ma bibliothèque, je me suis rappelé le plaisir que j'ai eu à lire ce roman et à me délecter de la culture de cette jeune romancière.


Alors, j'ai décidé de vous en parler et peut-être, profiterez-vous de sa publication en livre de poche, pour vous payer un petit bonheur de lecture.


L’histoire, pour commencer.


Bleue Van Meer est une adolescente qui vit avec son père, enseignant invité et conférencier dans certaines universités américaines. Saltimbanques du savoir, le père et la fille parcourent les Etats-Unis à travers le réseau des universités. Papa et sa fille ont une relation basée sur le savoir, la connaissance, la culture, les citations, etc.


Bref, une fille pas comme les autres, toujours en quête d’amitiés éphémères, mais jamais en crise d’identité. Le roman commence par leur arrivée dans une petite ville universitaire et l’intégration de Bleue dans une école secondaire où une enseignante vit une relation particulière avec un groupe d’élèves. L’enseignante intègre Bleue mais le groupe garde ses distances avec cette nouvelle élève. Rencontres occultes du groupe, relations entre les membres de ce groupe, histoires d’amour et d’amitié, suspicions des autres membres du personnel de l’école, voilà le quotidien de  ce regroupement un peu particulier. Crise d’adolescence et questionnement sur la mort de sa mère et les fréquentations du père enrichissent le récit. Et tout cela, pimentées de citations et références, parfois vraies et souvent fausses, d’un étalage de connaissances et de culture à faire peur et de joutes oratoires totalement jouissives.


Le suicide (???) de l’enseignante vient transformer ce roman initiatique en roman policier, pour notre plus grand plaisir. Que se cache-t-il derrière Hannah Schneider ??? Quel est le rôle du père ???


Ce premier roman est vraiment époustouflant. Plein de rebondissements, intelligent, il faut passer par dessus et profiter du plaisir de toutes ces citations et références : c’est drôle même quand on se laisse prendre à aller vérifier l’exactitude d’une citation qui n’existe même pas … L’auteur a gagné; le lecteur a eu l’air fou (mais il est le seul à le savoir …!!!!)


J’ai adoré ce roman mais la fin m’a surpris … et m’a déçu …

L’idée était bonne (je vous laisse la découvrir) mais j’aurais peut-être aimé en savoir plus.


Que l’auteure me laisse moins dans l’expectative… est-ce parce qu’il y aura une suite ???

Pour notre plus grand plaisir, je le souhaite ... et je l'attends.

 

 

La physique des catastrophes 

Marisha Pessl

Gallimard

NRF

614 pages

2007

Commenter cet article

fermaton.over-blog.com (Clovis Simard,phD) 29/08/2011 12:54


Blog(fermaton.over-blog.com)No-8: THÉORÈME DES CATASTROPHES
morts potentiels?


Richard 16/09/2011 13:32



Bienvenue sur mon blogue !!!



Isa 23/10/2010 14:55


Je l'ai dans ma PAL depuis une éternité. Là j'ai un peu honte !!!


Richard 23/10/2010 16:11



Tu n'as pas à avoir honte, Isa ...


Juste te payer du bon temps de lecture ... en ouvrant ce livre franchement très divertissant !


Bonne lecture !



l'or des chambres 26/07/2010 18:37


Excellente question Richard... Ce qui serait pas mal c'est de pouvoir doubler les heures d'une journée... Ou alors de ne plus dormir, chose qui serait impossible pour moi, j'adore dormir !!!
A bientôt


Richard 26/07/2010 19:38



Tu as déjà pensé à la lecture en dormant ... les écouteurs dans les oreilles ... le sommeil qui repose ton corps et ...l'auteur qui te lit son roman pendant que tu dors ...


Un livre par nuit !!!! (Hi hi hi !!!!)



l'or des chambres 26/07/2010 18:07


Il m'attend sur ma PAL celui là aussi... Mais pour l'instant freiné par ces 700 pages et quelques il me semble... Je sors tout juste d'un pavé, alors... Mais le sujet me semble très original.


Richard 26/07/2010 18:12



Une question, mon amie ...


Combien de vies nous faudrait-il pour lire tout ce qui nous tente ?


 



pom' 24/06/2010 11:23


je n'ai pas pu accroché à ce livre, peut être eurai-je du insister


Richard 24/06/2010 12:12



Peut-être ! Comment savoir si l'auteur ne nous a pas résrvé une surprise, à la page suivante, qui nous accrochera jusqu'à la dernière page ?


Ou bien, si notre impression d'ennuie va durer ?


Questions que se posent souvent les lecteurs !



nathalia 24/06/2010 00:38


Je suis tombée d'accord avec mon libraire bien que tres tenté tous les deux par cette lecture, notre coté raisonnable a fait penché la balance J'AI TROP DE LIVRES A LIRE ...et lui aussi


Richard 24/06/2010 01:17



De toute façon, ce livre est intemporel ... il sera encore d'actualité dans deux ou dix ans !!


Bonne lecture, Nathalia !



Floria 23/06/2010 22:34


j'ai regardé si un 2eme livre etait sorti.elle serait en train d'en ecrire un...Alors à suivre .Je pense que tu le sauras encore plus vite que moi!
A bientôt


Richard 24/06/2010 01:15



Merci pour l'information !


À très bientôt



La ruelle bleue 23/06/2010 10:50


"Joutes oratoires jouissives".... tu sais trouver les mots Richard qui m'accrochent ! Mais entre qui et qui et à propos de quoi ? Faut-il beaucoup de culture nord-américaine pour suivre ?


Richard 23/06/2010 13:35



Ces joutes littéraires se passent souvent entre le père et la fille !!! Et souvent, dams la tête de la fille qui se parle à elle-même.


Et la culture de ce livre est universelle ... tu ne t'y sentiras pas perdu !!!


Je suis content que mes "joutes oratoires jouissives" te plaisent ... Je savais que ça toucherait ton coté sensible à la belle écriture ...


Amitiés



*.:。✿*Fleur de soleil*✿。:.* 23/06/2010 09:35


Roman policier plein de citations et de références culturelles, voilà qui est tentant ! Quand à la fin, et bien, si le reste est vraiment bien... Et un de plus sur la liste !
Amitiés


Richard 23/06/2010 13:31



Tout à fait d'accord !!!


Je suis sur qu'il te plaira !


Amitiés



Floria 23/06/2010 09:10


je te sens très ambivalent sur ce livre.Étourdi de culture et en même temps sur ta soif.
Quelle fin non aboutie peut il y avoir? je gamberge...LOL
Depuis 3 ans que tu as lu ce livre n'a t elle pas écrit autre chose?je vais aller regarder ça de plus près sur Amazon.
A bientôt
je me suis inscrite à ta newsletter afin de te suivre dans tes découvertes...


Richard 23/06/2010 13:30



Bienvenue Floria, Je suis très content que tu te joignes à moi. En espérant que mes choix de lectures te plairont. Et tu sais, j'aime beaucoup recevoir des commentaires, comme tu le fais, les
réflexions, les réactions me permettent de mieux vous connaître et de répondre de façon plus personnalisée.


Tu me diras si tu trouves une nouveauté de cette jeune auteure.


Au plaisir de te lire !



pichenette 23/06/2010 00:15


Bonsoir Richard. Le titre est déjà intrigant! Mais tu exagères: nous parler d'un livre dont l'héroïne s'appelle Bleue, alors que nous sommes tous atteints d'une indigestion de Bleus... Le timing
est vraiment sadique!
Je blague! Ce qui est sympa quand un livre sort en poche, c'est que l'on peut craquer... sans risquer une indigestion!


Richard 23/06/2010 13:20



Je n'y avais pas pensé à celle-là ! Excusez-moi chers amis Français !!! Mon sadisme est innocent !


Et je suis convaincu que tu n,auras pas d'indigestion ... même si le repas est copieux ...


Bonne journée Pichenette



Catherine 22/06/2010 19:50


Je ne connais pas, ça peut être pas mal, mais si on sait que la fin est décevante...


Richard 22/06/2010 23:07



La fin est décevante ... mais le reste du roman est excellent !!! Alors, une solution, comme lecteur on peut s'imaginer une fin différente ! Et faire un pied de nez à l'auteure !!! Auteure que
l'on peut excuser à cause de son jeune âge.


Bonne lecture, Catherine



mimi 22/06/2010 19:27


Effectivement, le récit est tentant mais je me demande si toute cette érudition, vraie ou fausse,même si tu( non exclusif) peux y prendre du plaisir, n'écrase pas la narration, ne casse pas le
rythme...600 pages, c'est beaucoup en ces temps où je croule sous les tentations des lectures. La prochaine, c'est Nancy, l'ardente...


Richard 22/06/2010 23:10



Non, Mimi, je crois que ces citations donnent encore plus de rythme au récit et ... dans le ton de ce roman, c'est tout à fait pertinent.


Mais si tu lis l'ardente Nancy, il sera difficile, ensuite, de te détacher de son érudition ... sexuelle (hi hi hi) !!!


Bonnes lectures !