Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog

Publié par Richard



J’ai attendu un peu avant de me procurer ce dernier roman d’Indridason. Un peu déçu par ses dernières productions, je commençais à me demander si «La cité de jarres» et «La femme en vert» étaient des accidents de parcours ou des oeuvres nées de la chance du débutant !!! J’avais un peu aimé «La voix» et je me suis carrément ennuyé pendant ma lecture de «L’homme du lac» et «Hiver arctique».

HeureusemHypothermieent, «Hypothermie» m’a réconcilié avec l’auteur et j’y ai retrouvé ce qui m’avait plu dans les deux premiers ... et en mieux !!!! «Hypothermie» est probablement le meilleur roman d’Arnaldur Indridason.

J’ai retrouvé dans ce roman toute la profondeur du personnage du commissaire Erlendur (« ... ce policier un peu lourdaud...»), marqué par la disparition de son frère  (disparu depuis très longtemps mais si présent dans les pensées d’Erlendur !!!) et envahi par les nombreux problèmes familiaux qui ont marqué sa vie personnelle.

Et en prime, le portrait d’une société islandaise, meurtrie, isolée et tellement particulière. Aurons-nous, dans un prochain roman, les impacts de l’éruption du volcan  «Eyjafjallajökull» ... Très content de n’avoir qu’à l’écrire ... Merci à la fonction copier-coller !!! (Et dites-moi, comment faire comprendre à mon logiciel de correction, que ce mot est écrit correctement ???). Plus sérieusement, je me suis régalé de l’explication de l’attribution des prénoms et des noms en Islande !!! Courez vite à la page 181 avant même de commencer votre lecture, vous y apprendrez une particularité intéressante de la généalogie islandaise !!!!

Voici donc l’histoire.
Maria se pend dans son chalet ! Une amie la découvre mais elle doute grandement de la possibilité que Maria se soit suicidée. Elle donne au commissaire l’enregistrement d’une séance chez un médium; cette rencontre devait lui permettre d’entrer en contact, dans l’au-delà, avec sa mère récemment décédée. La mère avait conclu un accord avec Maria ... elle lui enverrait un signe ... de l’autre monde.

Le commissaire commence alors une enquête bien particulière, à l’insu de ses supérieurs et de ses collaborateurs; comme à son habitude, graduellement, pas à pas, rencontre par rencontre, Erlendur découvrira la vérité. Il nous plongera dans les incertitudes de la vie après la mort, dans les possibles mensonges des médiums et dans les croyances souvent farfelues des signes de l’autre vie. Tout en dénouant cette intrigue complexe, étoffée mais accessible.


De plus, et selon moi, c’est la force de ce livre, le commissaire revient sur des enquêtes de disparition (son obsession !!!!) qui semblent avoir quelques liens avec la première affaire. Et aussi, Erlendur oblige, nous assistons aux tribulations familiales de notre bon commissaire, toujours aussi malhabile dans ses relations familiales, avec sa fille, son fils, sa compagne et son ex-épouse.

Tous les ingrédients d’un bon, d’un excellent Indridason sont donc en place !!!

Évidemment, il ne faut pas chercher, ici, un style et une écriture littéraire. Indridason joue dans l’efficacité de la langue, dans le long et progressif  développement de l’intrigue, dans une écriture «presque journalistique» et dans les dialogues  vigoureux. La lecture coule comme un ruisseau au printemps vers le lac Thingvellir (lieu bien important de l’intrigue !!!). L'auteur nous passionne graduellement, sans revirements excessifs, sans situations spectaculaires et sans esbrouffes inutiles; il nous raconte une bonne histoire, avec son lot de bonnes idées, dans un style efficace et une intrigue soutenue. Avec la patience d'une grand-mère besogneuse, Indridason nous tricote patiemment un vêtement réconfortant, maille par maille, dans lequel le lecteur se laisse tranquillement glisser, pour son plus grand plaisir.

 

Les personnages sont bien campés; malgré la difficulté des noms, on s’y retrouve facilement. Le commissaire Erlendur  assure une présence constante dans ce roman; comme il la joue en dehors des règles, les personnages secondaires du commissariat sont peu présents. Erlendur travaille sur une enquête mais aussi sur son propre passé, de père ... et de frère !!!

Pour ma part, j’aime beaucoup Erlendur. Au firmament des personnages de polars, il fait partie des Wallander, Rebus, Montalbano, Mendez, Brunetti et Jobin qui, livre après livre, nous dévoilent, peu à peu, leur passé, leur personnalité, leurs nombreux travers et leur humanité si attachante. Une grande partie du plaisir réside dans les retrouvailles avec ces personnages, comme si ils étaient des amis que l’on revoit avec plaisir et qui nous racontent leur dernière histoire !!! On en vient presque à oublier l’auteur qui se cache derrière eux !!!


Même si le style n’est pas sa principale force, voici quelques phrases qui ont retenu mon attention:

« ... un décès discret, une mort presque polie.»

«Non, un suicide n’est pas un crime, sauf peut-être envers ceux qui restent, nota Erlendur.»

«Cet homme ne semblait jamais sombrer dans la précipitation ...»

«Erlendur hocha la tête, et le vide à l’intérieur avec ...»

Je vous recommande grandement la lecture de ce livre. Si vous ne connaissez pas Indridason, il faut débuter par ses deux premiers romans publiés au Points, en livre de poche. Puis ensuite, vous pourriez rendre visite au commissaire Erlendur dans «La voix» et dans «Hypothermie».

Entrez dans le monde du commissaire Erlendur, rencontrez un grand auteur, n’ayez pas peur de la complexité des noms et surtout, visitez cette Islande si éloignée.
Un choix que vous ne regretterez pas !!!

Aux plaisirs de la lecture !!!!

 

Hypothermie
Arnaldur Indridason
Métailié Noir
2010
296 pages

Commenter cet article

Floria 23/06/2010 22:30


merci Richard pour ces indications..j'avais un doute à dire vrai parce que la vendeuse était plutôt hésitante.Tu devrais t'installer libraire !! spécialisé en polars bien sur!


Richard 24/06/2010 01:15



J'avoue franchement que j'aurais bien aimé faire ce métier ... Et je n,ai pas encore mis une croix sur ce rêve ! Peut-être qu'un jour ... pas si lointain !


Amitiés Floria



Floria 23/06/2010 08:21


merci pour ta reponse.
pourrais tu me guider dans ma decouverte de cet auteur? par quoi dois je commencer? on m'a dit que la voix etait le 1er tome avec cet inspecteur.Manifestement ce ne doit pas etre celui là vu ta
reaction.et j'aime bien decouvrir en suivant un personnage quand il est reccurrent


Richard 23/06/2010 13:27



Et bien Floria, cours chez ton libraire préféré et procure-toi, en livre de poche, "La femme en vert" et "La cité des jarres". Ce sont ses deux premiers romans. Quand tu les auras lus (et même
avant si tu veux), tu me diras ce que tu as aimé ou détesté de ces lectures ... et après je pourrai te dire quoi lire par la suite.


En effet, la personne qui t'a dit que "La Voix" était le premier tome de l'inspecteur Erlendur ... ne connaissait pas beaucoup les oeuvres d'indridason.


Au plaisir de te conseiller !



Floria 22/06/2010 08:47


en furetant sur la Net je tombe sur votre blog qui me séduit beaucoup.Tout y est intéressant et la façon avec laquelle vous parlez des livres qui vous ont plu me plait beaucoup.
je viens d'acheter" la Voix "de cet auteur.J'espère ne pas être déçue.L'avez vous lu?


Richard 22/06/2010 11:40



Bonjour Floria et bienvenue sur mon blogue. J'espère que tu t'inscriras à ma newsletter; aisni tu recevras un courriel quand je publierai un nouveau billet.


En ce qui concerne "La voix", non, je ne pense pas que tu seras déçu. Cependant, je te conseillerais de lire les premiers romans de cet auteur pour commencer. Un des plaisirs de lire Indridason,
c'est de suivre l'évolution de son personnage et cela, tu peux le faire en les lisant dans l'ordre de publication.


Bonnes lectures ... et au plaisir de te lire



pom' 17/06/2010 08:26


il faudra qu'un jour je poursuive les aventures Erlendur, bonne journée


Richard 17/06/2010 11:24



Et oui, laisse-toi tenter par l'aventure !


Bonnes lectures



Theoma 30/05/2010 20:38


Dans la PAL, le quatrième opus m'attend.


Richard 30/05/2010 21:57



Tu m'en reparleras !!!!


Bonne journée !!!



Morrison 26/05/2010 14:16


Bonjour Richard :D je vois que cet auteur attire toutes les attentions et j'ai encore jamais eu l'occasion de le lire... ton bel avis m'y incite fortement et je vais essayer de me procurer le
premier "La cité des jarres" :D ! Je t'en reparle bientôt.
Bien amicalement, Morrison.


Richard 26/05/2010 14:28



Bonjour Morrison,


Bienvenue sur mon blogue!


J'espère que la découverte de cet auteur ne te décevra pas. Je pense sincèrement que tu vas apprécier. Redonne-moi des nouvelles.


Amitiés



nathalia 22/05/2010 14:39


Bonjour Richard je me permets de te demander quels sont les 2 premiers romans D'Indridason, ??? Pour ma part comme tu le suggeres à la lecture d'Hypothermie, j'avais bien reservé pour l'Islande fin
avril et mon voyage est décalé fin juin tout se mérite dans la vie...Oui c'est un roman excellent tout comme la cité des jarres et la femme en vert l'intrigue est aux petits oignons jusqu'au bout
je suis accrochée à ma lecture et meme si je devine la fin j'ai toujours un doute et seul Erlendur peut me l'enlever ...
Je n'ai pas éprouvé le même intéret à lire Millenium (je vais me faire des ennemis peut être)
Et Indridason mélange avec succès la coté rationnel et raisonnable avec l'irrationel et le non prévisible, à la fois dans les enquêtes et dans son personnage clé Erlendur...
Et bien merci et j'attends le poisson mouillé...
Et comme tu le sais si bien il n'y a que les retraités qui n'ont le temps de rien (pensée à la lecture de ton humeur du jour) A bientot pour d'autres commentaires


Richard 22/05/2010 16:25



Bonjour Nathalia,


Merci pour ton commentaire.


Et bien je pense que tu as déjà lu les deux premiers romans d'Indridason: "La cité des jarres" et "La femme en vert"


Il faudrait que tu m'expliques tonmanque d'intérêt pour Millenium. Moi j'ai adoré ... mais je pense que c'est beaucoup à cause du personnage de Lisbeth Salander.


Au plaisir de lire tes commentaires !


Amitiés


 



fersenette 21/05/2010 20:09


Cet Indridason là me tente fort, mais j'attends le format poche ... à moins qu'à la médiathèque ... ?!


Richard 21/05/2010 23:09



Bonjour Fersenette,


As-tu lu les autres ??? Ils sont tous en format poche.


Tu m'en reparles !


Je n'ai aucune crainte à te les recommander, Indridason est un de mes auteurs préférés.


Bonne journée


 



Mauve 19/05/2010 22:31


Mais Richard, comment fais tu pour lire TOUS ces livres?. Tout comme pour mon amie l'or des chambres, je suis admirative. Moi? je rame, mais je rame, tu ne peux même pas imaginer. Du genre, une
page par jours, et encore...
Mauve


Richard 19/05/2010 22:48



Bonjour Mauve,


Et je ne lis pas autant que je voudrais. Parfois, je lis un livre, tout d'une traite. quand j,en ai le temps. Parfois, comme cette semaine, je suis comme toi, un chapitre par jour ... ou moins !
J'essaie de toujours avoir au moins une petite période de lecture par jour. Pour moi, c'est essentiel !!!


Bonne journée !


Amitiés !



Mimi des Plaisirs 17/05/2010 21:40


Il n'a pas l'air mal ce commissaire. Quel est le premier volume à lire, d'après toi?


Richard 17/05/2010 22:45



Bonjour Mimi,


Effectivement, il est mieux de les lire enordre de parution. Alors, tu commences par "La cité des jarres" puis ensuite "La femme en vert". Ensuite, tu vois si tu aimes vraiment, je te ferai une
suggestion de lecture en fonction de ce que tu as aimé ou non.


Bonnes lectures.


Amitiés



Catherine 17/05/2010 14:28


Je n'ai pas encore lu de policiers islandais... Je sais, je devrais, on me les conseille beaucoup... Mais pas le temps de tout lire pour le moment... Il faudra que je fasse un cure de policiers
islandais, suédois et autres scandinaves...


Richard 17/05/2010 14:42



Une cure de ce type a un effet bénifique durant les beaux jours de l'été ... Un "polar qui vient du froid" accompagné d'un bon verre de vin, voilà la recommandation d'un ami pour passer un bel
été !!!


Je t'encourage à débuter par les premiers livres d'Indridason et aussi, ceux d'Henning Mankell !!


Plaisirs de lecture garantis


Amitiés sincères et littéraires



Pierre FAVEROLLE 17/05/2010 09:53


Salut Richard. Ayant lu tous les Indridason dans l'ordre, je dirai que celui là est un des meilleurs, mais qu'il vaut mieux les lire tous dans l'ordre pour la cohérence de l'œuvre.


Richard 17/05/2010 12:00



Bonjour Pierre,


Oui je suis entièrement en accord avec toi. Surtout pour pouvoir suivre l'évolution personnelle d'Erlendur avec les membres de sa famille et son vécu à travers l'influence de la disparition de
son frère sur ses agissements.


Amitiés



l'or des chambres 16/05/2010 14:29


j'ai moi aussi "la femme en vert" qui m'attend sur ma PAL... J'adore la littérature des pays Nordiques, j'ai une grande passion pour ces pays là, alors forcément pour leur littérature aussi...
L'Irlande, l'Islande, la Suède, la Norvège... Bref tout ces pays me fascinent...
Bon dimanche Richard et à bientôt


Richard 16/05/2010 14:50



Alors, sûrement que tu vas adorer !!!


Bon dimanche à toi, aussi !!!!


Bonnes lectures


Amitiés



Allie 15/05/2010 16:14


Voilà un auteur que je n'ai pas encore eu la chance de découvrir! Peut-être un de ces jours...


Richard 15/05/2010 16:46



Bonjour Allie,


Je te le conseille grandement !!! Un bien beau plaisir de lecture !!!


Bonne journée !!!



Jeanne Desaubry 15/05/2010 10:21


J'aime beaucoup le rythme faussement indolent des romans de cet auteur, et le thème de la disparition ne s'affadit pas, de roman en roman, pregnant, irritant comme une carie. On a tous nos
"disparus" !


Richard 15/05/2010 12:12



Chère Jeanne,


En lisant ton commentaire, j'ai eu l'image de l'auteur qui berce son lecteur ... Indridason, dans sa chaise berçante, nous raconte l'histoire de ses disparus et réveille en nous nos propres
disparitions ... Et ça finit par être fascinant !!!


Bonne journée mon amie !!!



Fleur de soleil 15/05/2010 09:36


Bonjour Richard,
puisque tu en parles... j'ai la femme en vert en attente de lecture, ce sera mon premier livre de cet auteur. Je te dirai ce que j'en pense
Amitiés


Richard 15/05/2010 12:17



Bonjour Fleur de soleil,


N'hésite pas !!! Tu ne le regretteras pas !!! Ce livre est prenant ... et a exercé une sorte de fascination sur moi!!!! J'ai bien hâte que tu m'en reparles !!!


Amitiés



Pichenette 14/05/2010 19:14


Bonsoir Richard. J'aime beaucoup découvrir au travers de tes chroniques des auteurs que je ne connais pas du tout. Tu tricotes patiemment, maille après maille, un vêtement intrigant que tes
lecteurs brûlent de se procurer...Il y a ainsi quelques livres qui vont agrémenter mon été. Merci.


Richard 14/05/2010 19:29



Merci Pichenette,


Ça me fait bien plaisir !!!! Et c'est un juste retour des choses !!!! J'aime bien tes chroniques !!!!


Amitiés !!!


Aux plaisirs de la lecture !!!!



Les bonheurs de Sophie 14/05/2010 18:58


J'adore Erlendur !
Hypothermie est mon préféré après la femme en vert.
Très belle critique Richard.


Richard 14/05/2010 19:30



Merci beaucoup, Sophie !!!


Je suis content de voir que tu aimes bien Indridason !!!!


Et Erlendur est un personnage tellement fascinant !!!!


Mois aussi je l'adore !!!


Aux plaisirs de la lecture !!!


Amitiés !!!



France 14/05/2010 18:16


Excellente critique! J'ai hâte de retrouver Erlendur.


Richard 14/05/2010 18:27



Tu y retrouveras le Erlendur à ses débuts ... le meilleur !!!!