Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog

Publié par Richard

liv_bizango.jpgJeudi, en fin d’après-midi, à la librairie Gallimard de Montréal, j’ai eu la chance d’assister au lancement du dernier roman de Stanley Péan, "Bizango", publié aux Allusifs.

Cet auteur, qui depuis quelques années se consacrait à l’écriture de nouvelles, revient pour notre plus grand plaisir au monde du roman. Son style qui marie souvent le polar et le fantastique, nous promet une oeuvre différente, marquée par sa langue québécoise du Lac-Saint-Jean truffée de créole haïtien.

En attendant ma chronique sur ce roman que j’ai très hâte de lire, je vous invite à écouter la très belle chanson écrite spécifiquement pour ce roman par Stanley Péan et qui, semble-t-il, nous plonge l’atmosphère étrange de ce roman:

La chanson du Bizango, «Dolores»

Et pour vous ouvrir l’appétit ... et peut-être vous inciter à découvrir ce livre en même temps que moi, je vous laisse avec un tiré à part du site des Allusifs (voir ici) qui vous présente le roman et l’auteur.

4e de couverture

"Dans les rues de Montréal, erre un homme doté de facultés extraordinaires qui s'apparentent à une malédiction. Une nuit, après être venu à la rescousse d'une prostituée haïtienne malmenée par le bras droit de son pimp, il se lie d'amitié avec cette jeune femme rebaptisée Gemme pour sa clientèle. Une inquiétante cavale s'ensuit. Non seulement cet être étrange et sa protégée sont poursuivis par les sbires lancés à leurs trousses par le redoutable gangster et proxénète Chill-O, mais ils essaient aussi d'échapper aux enquêteurs de la police. Mais qui est-il à la fin ? D'où vient-il ? S'agirait-il comme le suggère Papy Bòkò, le vieux sage consulté par Gemme, d'un bizango, une de ces créatures issues du folklore haïtien capables de se dévêtir de leur peau humaine pour devenir autre chose ?"
 

EXTRAIT

«Elle avait alors émis un bruit de bouche, puis s’était laissé retomber sur le matelas. Un nouvel accès de nausée l’avait envahie, de même qu’un sentiment d’hostilité à l’égard de cette « créature » qui se permettait d’aller et venir à sa guise dans ses pensées. Tout se mélangeait déjà dans son esprit, le dégoût, la colère, la peur et, aurait-elle osé l’admettre, une part non négligeable de concupiscence.
Sans ouvrir les yeux, elle avait compris que le bizango avait quitté le fauteuil près du lit pour s’étendre à ses côtés. Avec la tendresse d’un grand frère, il lui avait repris la flûte à champagne pour la poser près de la sienne sur la table de chevet. Il était temps, songea la part d’elle qui n’était à l’aise dans ses rapports avec les hommes que sur le terrain miné du désir.bizango demeuraient aussi imprécis que depuis vendredi soir, autant ses pupilles lui étaient alors apparues très claires, plus vertes que le plus verdoyant des mornes à la végétation luxuriante du sud d’Haïti. Domino avait senti sa tête tourner, mais ne savait trop s’il fallait attribuer cet étourdissement au champagne ou au toucher de cet être singulier.»

AUTEUR


Né à Port-au-Prince, en Haïti, Stanley Péan a grandi au Québec. Son premier recueil de nouvelles est paru à la fin des années 1980, depuis il a publié une vingtaine d'ouvrages dont de nombreux romans, notamment pour les adolescents et a été récompensé par des prix prestigieux. Journaliste, il signe pour de nombreux magazines littéraires, il est rédacteur en chef de la revue Le Libraire. Passionné de musique, il anime également une émission quotidienne sur le jazz.


Le site de l’auteur:  http://www.stanleypean.com/



Bizango
Stanley Péan
Les Allusifs
296 pages

Commenter cet article

Lystig 15/04/2011 13:43


un autre bulletin météo ?
il pleut ici !


David Mourey 14/04/2011 08:57


Salut Richard, Polar et Fantastique, voilà un mélange que je peux apprecier. Bon, allons écouter cette chanson ... A bientôt, bonne journée !


Richard 15/04/2011 10:54



La chanson est superbe ... J'ai très hâte de lire ce roman !



Lystig 13/04/2011 13:47


mais depuis, cela a fraîchi...
le mistral est passé par là... il cale en ce moment-même !


Richard 15/04/2011 10:53



Merci pour ce bulletin de météo



Lystig 13/04/2011 13:42


non, non.
Nous avons eu 27° au plus chaud samedi après-midi !


Richard 13/04/2011 13:44



Quelle chance, vous avez !!!



Lystig 13/04/2011 06:17


du frnaçais québécois mélangé au créole haïtien ? ce doit être "goûteux" !!!!!

(et 25° par chez toi ? ici, jusqu'à dimanche... auj, 19° avant un très fort mistral !!!)

bises à mon Cousin !


Richard 13/04/2011 13:41



Bonjour Lystig !!!


25 degrés, tu rêves ?



pichenette 13/04/2011 00:32


Les libraires sont de merveilleux passeurs!


Richard 13/04/2011 00:33



Tout à fait !!


Et quand on a la chance d'en avoir des bonnes ... et bien, on les garde !!!


 



sophie57 08/04/2011 18:32


tiens, j'ai l'impression d'avoir déjà entendu cette chanson auparavant, sans doute une réminiscence...ou bien le soleil d'avril m'aura tapé sur le crâne!
ça doit être chouette d'enlever sa peau humaine, pour devenir quoi, je ne sais pas, je vais réfléchir.
bizarre bizango!


Richard 08/04/2011 18:49



Et bien tu me raconteras tes transformations ...


On en fera peut-être une chanson ???


Bonne écriture !!!



Bruno 08/04/2011 17:34


une bonne mise en bouche !^^ j'attends que tu nous serve le plait de résistance avec ton billet :)Amitiés


Richard 08/04/2011 18:03



J'ai tout un programme de lectures pour les prochaines semaines ...


Que du très bon, j'espère !!!


Salut mon ami !



Asphodèle 08/04/2011 17:23


t'as raison, ça devient une plate-forme MSN ces commentaires !! Allez, je vais profiter du soleil et des 25° de mon jardin !! Bonne journée, à bientôt ^^


Richard 08/04/2011 18:02



Bonne journée !!!



Asphodèle 08/04/2011 17:17


hey je plaisantais, hein ? Ne te mets pas les méninges à l'envers...^^ J'entends glouglouter d'ici !! =D


Richard 08/04/2011 17:19







Asphodèle 08/04/2011 17:04


AH BON !!! qu'est-ce que je gagne ? ta reconnaissance éternelle ?? ça je le savais déjà, mais encore, hum hum !!^^


Richard 08/04/2011 17:11



J'y pense, j'y pense !!!



Asphodèle 08/04/2011 16:31


Bravo ! tu avais vu juste !!


Richard 08/04/2011 17:01



Excellent !!


Et tu as l'honneur d'avoir écrit le 1 700e commentaire de l'histoire de "Polar, noir et blanc" !!!


Merci !



pyrausta 08/04/2011 16:04


tout est mis en place pour m'allécher..


Richard 08/04/2011 16:15



En effet !!!


Bonne lecture !



Asphodèle 08/04/2011 15:47


Oh la la ! magnifique la chanson Dolores, ce sont bien de douleurs qu'il s'agit !! ;)


Richard 08/04/2011 15:55



Et voilà !!!! Comme je te l'avais dit !!



Asphodèle 08/04/2011 15:41


M'a l'air bizarre ce Bizango...mait très attrayant !! Il s'en passe des choses à Montréal dis donc !!^^ je vais aller voir sur le site dont tu parles avec des trémolos dans la voix que j'entends
d'ici !!


Richard 08/04/2011 15:54



Attends d'écouter la chanson !!!