Overblog Suivre ce blog
Administration Créer mon blog

Pour les lecteurs européens qui voudraient lire "Crimes à la librairie", voici quelques informations qui pourraient vous être utiles: Le recueil est disponible en version papier et en version électronique. Il peut être commandé (papier ou électronique)...

Et voilà ! C'est fait ! Après 18 mois de travail ! Non, plutôt 18 mois de plaisir ! Je vous présente le recueil de nouvelles "Crimes à la librairie" que j'ai eu l'immense privilège de diriger. J'ai eu la chance de côtoyer 16 auteurs qui ont vécu avec...

« Et les années passent, sans attente, sans pansement. Sans rien. » « Un vent de cendres » , deuxième roman de Sandrine Collette, place le lecteur au centre d’un malaise, un malaise qui s’amplifie au rythme des pages, un malaise qui se transforme petit...

J’ai toujours un certain plaisir à retrouver les personnages récurrents de certains auteurs. Bien sûr, il y a les incontournables: Kurt Wallander, Andrea Camilleri et Erlendur Sveinsson mais aussi les québécois Victor Lessard, Jérôme Marceau et Maud Graham....

Quand la première pièce du jeu de dominos tombe, le jeu s’écroule, tout comme lorsque le destin se met à vous jouer un tour. Une négligence devient un drame et elle vous pousse vers le précipice, sans de porte de sortie. « Le piège de Vernon » , c’est...

Attention ! Chef-d’œuvre ! Ou presque … J’ai adoré presqu’autant que « Les Cerfs-volants de Kaboul » . « Ainsi résonne l’écho infini des montagnes » est un excellent roman qui saura vous toucher, vous émouvoir et vous faire passer un très bon moment de...

« Le jardin de bronze » est une de mes premières incursions dans le monde du polar argentin. Il est vrai qu’en général, je connais très peu la littérature de l’Amérique du sud ; Gabriel Garcia Marquez et Mario Vargas Llosa sont mes seuls repères (quand...

Quelle belle découverte ! Je ne connaissais pas Claire Favan. Vantée par beaucoup sur les blogues, je n’avais aucun de ses romans dans ma pile à lire. Et l’ami Jacques Saussey qui en rajoutait avec ses commentaires tellement dithyrambiques. Un beau matin,...