Overblog
Editer l'article Suivre ce blog Administration + Créer mon blog

Publié par Richard

Certains lieux, certaines personnes sont empreints d'une part de magie. Ne trouves-tu pas ?

Mot de l'auteure, page 269

Une chronique de Richard

Chacun a sa propre histoire qui raconte comment il est devenu lecteur de polars. Un auteur qui lui a plu, une collection qui s’est imposée d’elle-même, un personnage qui l’a accroché, une bonne histoire qui l’a convaincu de retenter l’expérience. Ces relations sont nombreuses et variées, et chacune est le présage d’une longue amitié avec les livres, les auteurs et les bons moments de lecture.

On remarque que cette passion pour la lecture de polars, de romans policiers ou de suspense commence de plus en plus à un jeune âge. Pour ma génération, née dans la deuxième partie du XXe siècle, la piqure du roman policier s’amorçait souvent avec la découverte d’Agatha Christie, Simenon et parfois même, Maurice Leblanc. Et, moment magique, nous pouvions tomber sur un San Antonio, alors là, c’était le choc!

Aujourd’hui, dès la tendre enfance, les lecteurs ont la chance de disposer d’une gamme de romans, albums ou bandes dessinées, adaptés à leur âge, touchant plusieurs genres, de la poésie aux polars. La littérature pour la jeunesse au Québec est créative, diversifiée, intelligente et passionnante. « Le manoir aux secrets » premier tome de la série « Les enquêtes d’Esther et Ben » de l’auteure Roxane Turcotte, en est un exemple parfait.

Esther et son cousin Benjamin (on imagine qu’ils ont entre 8 et 10 ans) sont deux jeunes curieux, qui s’intéressent à tout ce qui se passe autour d’eux. Le père d’Esther voyage beaucoup pour son travail et quand cela est possible, les deux jeunes l’accompagnent. Et pendant ces voyages, Esther prend des notes dans son calepin, archivant toutes les informations pertinentes et Ben, lui,  fait des croquis pour illustrer les propos qu’ils communiqueront à leur classe.

Aujourd’hui, le père d’Esther doit assister à des réunions de travail au manoir Rouville-Campbell. Dormir dans un manoir c’est comme dormir dans un château: rencontreront-ils des fantômes ? Qu’est-ce qui se cache derrière ces peintures qui ornent les murs de cette immense maison?

L’enquête commence. Esther et Ben glanent des informations sur les anciens habitants du manoir, sur leur vie. Qui est cette famille ? Dans la chambre, Esther trouve une vieille feuille sur laquelle il y a un dessin d’enfant. Qui l’a fait ? Quel enfant a décidé de cacher un dessin entre les pierres du foyer ? Voilà autant de questions qui attisent la curiosité de nos deux amis. La rencontre avec Lambert Hébert, jardinier du manoir, sera déterminante. Sa connaissance de l’histoire de la propriété et de ses propriétaires successifs donnera-t-elle toutes les réponses aux nombreuses questions de nos deux jeunes reporters,

Au fil des interrogations, des informations et des rencontres parfois bien surprenantes, les jeunes lecteurs suivront avec intérêt les découvertes de Ben et d’Esther. Les personnages sont attachants, curieux, intelligents ; chacun a ses forces et le travail d’équipe est efficace. Sans morale ni didactisme, le roman est l’occasion d’apprendre, de connaitre des personnages réels et de toucher à certaines notions d’histoire, d’art, d’écologie et d’architecture.

 La langue est précise, claire. Les informations sont simples, mais complètes, le jeune lecteur s’y retrouve avec facilité. Les dialogues sont savoureux, souvent teintés d’ humour et les relations entre les adultes et les jeunes sont agréables, justes et positives.

Les illustrations sont belles, dynamiques et présentent avec réalisme les endroits visités par nos deux reporters. Les textes sont présentés de façons variées, la typographie est dynamique et la facture générale de l’ouvrage est agréable.

En bref, « Le manoir aux secrets » est une heureuse découverte ! On attend donc les futures aventures de ces deux sympathiques personnages.

 

 

Bonne lecture !

(Pour lecteurs et lectrices de 8 à 10 ans)

 

 

Le manoir au secret

Les enquêtes d’Esther et Ben

Texte : Roxane Turcotte

Illustrations : Sabrina Fendron

Auzou Maxi

2020

270 pages

 

 

Pour mieux connaitre Roxane Turcotte.

Pour être informé des derniers articles, inscrivez vous :

Commenter cet article

Karine 14/09/2020 01:57

Oh, je note pour Neveu-Malcommode et Charlounièce! J'espère que ça leur plaira.

Richard 14/09/2020 03:39

Pour les 8 à 10 ans, ça devrait fonctionner. Tu m'en donneras des nouvelles.