Overblog
Editer l'article Suivre ce blog Administration + Créer mon blog

Publié par Karine

Une chronique de Karine Lambert

Avis aux amateurs de Sherlock Holmes : votre héros favori est de retour dans une nouvelle aventure tout à fait palpitante.

L’affaire du ticket scandaleux propose une intrigue qui devrait combler les nostalgiques du 221B Baker Street.

 

Au beau milieu de la nuit, dans un quartier malfamé de Londres, le docteur Fowler est arrêté. L’homme porte une pantoufle de femme en plus d’être hagard, amnésique et en chemise de nuit. Le cas attire l’attention d’un Sherlock Holmes qui, en manque de stimulation intellectuelle, noie son ennui à grands coups de stupéfiant. Qu’est-ce qui a bien pu arriver à ce médecin irréprochable, ami du docteur Watson, pour qu’il se retrouve dans cette situation fâcheuse? Y aurait-il un lien avec l’étrange spectacle d’un mage chinois auquel Fowler a assisté la veille? La curiosité du grand détective est piquée à vif (la nôtre aussi!) et l’enquête est lancée.

 

Cette histoire inédite, concoctée par Cyril Lieron et Benoit Dahan, est tout à fait fidèle à l’univers de Conan Doyle. Les amateurs de Sherlock Holmes retrouveront avec plaisir leur héros hyper cérébral, l’infatigable Watson et la ville de Londres, bien sombre et brumeuse — telle qu’on aime l’imaginer à la fin du dix-neuvième siècle!

 

En tant qu’objet graphique, cet album est tout simplement merveilleux. Benoit Dahan, l’illustrateur, réussit le tour de force d’allier le classique et le moderne dans une succession de planches toutes plus époustouflantes les unes que les autres. Si le style et les coloris sobres des desseins nous plongent dans l’univers victorien de l’histoire, la facture éclatée de l’enchaînement des séquences nous rappelle qu’il s’agit d’une œuvre bien actuelle. De plus, la BD est remplie d’indices auxquels, en bon détective en herbe, on doit porter attention : ce fil rouge qui traverse chaque page, cette vignette qui, à contre-jour, dévoile un secret… autant de détails savoureux qui feront le délice de l’amateur de polar!

 

L’intrigue, quant à elle, est ficelée dans la plus fidèle tradition du roman d’enquêtes — à un point qu’on pourrait croire qu’elle est de Sir Conan Doyle lui-même! Là où Lieron et Dahan ont choisi d’innover, c’est en nous laissant pénétrer «dans la tête» du détective, contrairement aux enquêtes originales, relatées par le docteur Watson, qui ne nous donnait pas accès à l’intériorité du héros. Ce choix narratif donne naissance à des vignettes époustouflantes, ma préférée étant l’une des toutes premières, où on aperçoit Holmes sous l’effet d’un narcotique.

 

Au terme de votre lecture, aurez-vous l’impression d’avoir pénétré les méninges du célèbre détective? Disons qu’il est difficile de se mettre à la place d’un être aussi exceptionnel que Sherlock Holmes. D’ailleurs, ne serait-ce pas justement pour préserver ses secrets que Doyle avait choisi de nous le présenter par l’intermédiaire du docteur Watson? Je crois que son côté mystérieux explique en grande partie le pouvoir d’attraction du détective qui nous intéresse encore, plus de cent ans après la parution de ses premières aventures… Quoiqu’il en soit, j’ai eu beaucoup de plaisir à découvrir les méninges de cet être extraordinaire, que les auteurs représentent comme un grenier bien rangé, rempli de dossiers sur l’affaire en cours; un très joli clin d’œil à Étude en rouge où Holmes avait comparé son esprit à «une petite mansarde».

 

 

Dans la tête de Sherlock Holmes est un pur bonheur… il ne faudrait surtout pas vous en priver! Le seul hic : pour connaître le fin mot de l’histoire, on devra attendre le tome 2. Petite primeur pour les lecteurs de Polar, Noir et Blanc : les auteurs nous disent être «à fond» sur le projet et prévoient de le terminer vers la moitié de 2021. Je vous tiens au courant!

 

Bonne lecture!

Dans la tête de Sherlock Holmes

«L’affaire du ticket scandaleux»

Cyril Lieron et Benoit Dahan

d’après Sir Arthur Conan Doyle

Éditions Ankama

2019

 

 

Chronique par Karine Lambert pour Polar, noir et blanc

www.klambert.ca

 

Pour être informé des derniers articles, inscrivez vous :

Commenter cet article