Overblog
Editer l'article Suivre ce blog Administration + Créer mon blog

Publié par Christophe

Coupable de quoi ?

Par Christophe Rodriguez

Certes, nous avons les auteurs américains rayon «  frileur », comme l’écrivait si bien le regretté Michel Lebrun, mais avouons que dans la langue de Molière, nos amis francophones fourbissent leurs armes. Nous songeons évidemment à Patrick Senécal, Martin Michaud, Franck Thilliez, Vincent Hauyy, Jean-Christophe Grangé, Francis Mizio, Bernard Canteloupe et Antoine Renand. 

Dans la collection  La bête noire qui explore différents genres du roman policier, nous trouvons de tout et plus encore, de jeunes auteurs prometteurs. N’ayant pas souvenance d’avoir lu Empathie, qui fut un succès d’édition, je découvrais donc Fermer les Yeux. Si le titre nous renvoie à la conclusion de cette histoire, il vous faudra languir un peu avant de comprendre.

Si la trame est relativement simple : un enquêteur souhaite effacer une erreur commise il y a fort longtemps, vous vous attacherez à la psychologie des personnages et à l’enquête plus encore.

Le chemin de la rédemption

Dominique Tassi fut un bon policier, jusqu’au jour où un accident de la route emporta sa fille de 7 ans. Si ce soir-là, il avait dû éviter le verre de trop, les conséquences sur sa carrière et sa vie sentimentale furent désastreuses. Depuis il végète et c’est une quête qui va peut-être donner un sursaut à son existence falote. 

Croisant des données avec un vieux cas qui date de 2005, il partira à la poursuite d’un tueur en série, aidé par Nathan Rey, spécialiste bien discret de ces «  personnages » qui défie tout entendement. À ce jeu du chat et de la souris, sans oublier la poussière des bibliothèques ainsi que ceux et celles qui ne veulent pas ou ne veulent plus parler, c’est la part d’ombre qui fera toute la différence. Est-ce que Tassi veut trouver autre chose en réglant cette vieille histoire, le spécialiste, n’aurait -il pas fait office d’appât ou de faire –valoir ?

Dans cette quête, tout est possible et la ballade sera longue, semée d’embuches et cruelle. Un auteur à surveiller avec beaucoup de potentiel.

Bonne lecture !

 

Fermer les yeux

Antoine Renand

La bête Noire/ Robert Laffont

442 pages

 

 

 

Pour être informé des derniers articles, inscrivez vous :

Commenter cet article