Overblog
Editer l'article Suivre ce blog Administration + Créer mon blog

Publié par Alexandra

Une chronique d'Alexandra Beerli

 

Florent Marotta est un auteur français né à Firminy en 1976. Il a été parachutiste et gendarme pendant 16 ans et a beaucoup voyagé. Il était presque naturel que cet ancien officier de la police judiciaire se lance un jour dans l’écriture de thriller.

 

Je ne le connaissais pas encore et ne l’ai jamais rencontré, mais j’avoue que son style m’a plu.

 

Parmi ses œuvres :

 

2012 : « L’échiquier d’Howard Gray », auto-édition

2012 : « Projet T », auto-édition

2013 : « Injection de réalité 2.0 », auto-édition

2014 : « Pandore », recueil de nouvelles fantastiques, auto-édition

2015 : « Le visage de Satan », aux Editions Taurnada

2016 : « Fall, préquelle à Yzé et le palimpseste »

2017: «Le meurtre d’O’doul Bridge », aux Editions Taurnada

2017 : « Yzé Tome 2 – Yzé et le projet Ultima », aux Editions Taurnada

2017 : « Le prix de la vérité ».

 

 

Si vous aimez les thriller à l’américaine vous avez fait le bon choix ! « LES OMBRES D’OAKLAND »  nous fait découvrir l’univers glauque beaucoup moins attractif que celui que l’on connaît de cette ville. On croisera la route de belles ordures, on flirtera avec la prostitution, bref vous avez compris, le côté sombre se révélera au grand jour. On retrouve Michael Ballanger, coach de vie français venu s’expatrier aux Etats-Unis après une dure épreuve ayant bouleversé sa vie de famille. Tout ce qu’il souhaite c’est recommencer une nouvelle vie, loin de l’ancienne. Mais son passé le rattrapera.

 

Il va être contacté par Janice, la mère de la petite Holly, six ans, qui vient de disparaître. Une connaissance de Janice lui a recommandé Michael. Au début, ce dernier n’aura vraiment pas envie de mener cette enquête, son instinct lui dictant la prudence. Mais il changera finalement d’avis, ne restant pas insensible quand la vie d’un enfant est en jeu.

 

En parallèle, il apprendra que le tueur en série Paul Arlanc, un excellent manipulateur psychologique, vient de sortir de prison et qu’il ne respecte pas les contrôles judiciaires. Il s’est d’ailleurs même volatilisé.

 

Michael Ballanger ne sera pas tranquille. Il sent que quelque chose ne tourne pas rond. Le tueur en série est-il de retour ? Et si c’est le cas, que veut-il ? Que cherche t-il ? Michael se retrouve plongé dans ses souvenirs, ses cauchemars … n’en avait-il pas fini avec cette histoire ? Pourquoi faut-il que cette nouvelle affaire lui rappelle ce qu’a subi sa famille ? Croisera t-il à nouveau la route de celui qui a brisé sa vie ? Les deux affaires sont-elles liées ? L’enquête pour retrouver la petite Holly s’avérera dangereuse et fastidieuse, notre « héros » baissera t-il pour autant les bras ? Ses amis le soutiendront-ils jusqu’au bout ? Quoi qu’il arrive, il sera confronté aux « OMBRES D’OAKLAND » 

 

Dans la vie on est jamais à l’abri de rien et parfois, les épreuves s’acharnent jusqu’à vous pousser à plonger au plus profond de vous, mais est-ce que cela suffit pour s’armer de courage et mener sa quête jusqu’au bout ? Michael sera t-il à la hauteur et tiendra t-il le coup ?

 

J’ai bien aimé ce livre qui a été facile et rapide à lire. Elle peut se lire indépendamment du tome 1. L’histoire m’a tenue en haleine tout du long et la fin était totalement inattendue et j’avoue que j’avais les larmes aux yeux à un moment donné.

 

Bonne lecture !

 

LES OMBRES D’OAKLAND

Florent Marotta

Editions Eaux Troubles

2019

Pour être informé des derniers articles, inscrivez vous :

Commenter cet article