Overblog
Editer l'article Suivre ce blog Administration + Créer mon blog

Publié par Christophe

Baroque and roll  !

Par Christophe Rodriguez

Avec le métier de journaliste, blogueur et passionné de lecture, nous en apprenons tous les jours. Prenez cette rencontre que nous avons réalisée avec le dessinateur, sculpteur et publiciste à ses heures : Cédric Loth. Ce grand monsieur discret et souriant fut l’un des piliers de la défunte équipe de Métal Hurlant, caricaturiste au Devoir ainsi qu’au Soleil de Québec, sculpteur, comme en fit foi la récente exposition à Mascouche et auteur d’Atlantic City (Humanoïdes associés) ainsi que d’un merveilleux conte de circonstances  : La dinde de Noël. Au cours de cet entretien qui s’ouvrait sur la parution de Spray, épopée baroque dans un Montréal en marge, nous avons discuté de Botero, Dubout, d’histoires de motards, et de création bien entendu.

Un petit d’homme dans la ville !

Spray est une bande dessinée baroque, presque un roman qui peut se lire et se voir de différentes façons.

Né en 1983 dans un petit magazine, il prend son envol aujourd’hui dans une histoire presque dantesque qui mélange des motards, des effeuilleuses, un Montréal marginal et le pont Jacques-Cartier. Mais, où va-t-il chercher tout cela ?

«  Sans être mon histoire, Spray est un collage de faits vécus et d’imaginaire.  » 

Et nous ressentons tout l’esprit Métal Hurlant : «   Tout à fait. Ce fut une partie de ma vie, des moments inoubliables de création ou j’ai côtoyé : Mandrika, Druillet, Moebius, Jodorowsky et Pétillon. Vous trouverez aussi beaucoup de motos que j’ai dessinées abondamment, un de mes «  dadas  » parmi tant d'autres  ».

De l’évolution des espèces aux onomatopées symphoniques, Spray carbure à l’imaginaire tout en restant collé sur une certaine réalité : «  Comme je vous le disais précédemment, le petit tagueur est un hommage à un petit garçon que j’ai aidé et qui malheureusement, a connu de graves problèmes par la suite. Le monde de l’enfance est indissociable de mon travail comme de mon imaginaire  »

Finalement, il trouvera l’amour niché dans la structure du pont Jacques-Cartier avec une étrange ballerine surnommée Aye-Aye : «  oui, parce que le bonheur existe aussi, malgré les imprévus  ».  

Voilà le résultat d’une rencontre touchante, magique ! Faites-vous plaisir, Spray illuminera en quelque sorte votre Noël et sans contredit celui de vos adolescents. 

Bonne lecture !

 

Spray

Cedric Loth

Mosquito productions

2019

 

Pour être informé des derniers articles, inscrivez vous :

Commenter cet article