Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog

Publié par Karine

Ah, la rentrée littéraire et ses montagnes de nouveautés! Il y en a tellement qu’on ne sait plus où donner de la tête… Eh bien, parmi tous ces titres, je vous ai déniché un roman qui devrait réjouir vos petits détectives en herbe : Le monstre du lac de Stéphanie Gervais. Un texte idéal pour les premiers lecteurs, publié dans la collection roman noir chez Dominique et Compagnie — quoique, je vous rassure tout de suite, il ne s’agit pas vraiment d’un « roman noir » au sens où nous, les amateurs de polar, l’entendons!

 

Magalie et Olivier sont en vacances au chalet de leurs grands-parents. Jusque-là tout va bien : ils se font chauffer la couenne près du feu de camp et sont sur le point de déguster un bon chocolat chaud lorsqu’ils entendent de mystérieux clapotis en provenance du lac. Étrange… Et, ce qui n’a rien de rassurant, leur grand-père leur raconte une vieille légende voulant que le lac soit habité par une créature monstrueuse. Bonjour les cauchemars! Afin de tirer cette affaire au clair, les jeunes décident d’enquêter en compagnie de leur copine Alexandra. Armés de leurs tubas, ils sillonnent le lac à la recherche d’indices… sans grand succès. Persévérants, ils décident alors de traquer le monstre à partir de leur chaloupe et finissent par découvrir que… mais non, je ne vous le dis pas : même pour les polars dédiés aux tout petits, vendre le punch, c’est interdit!

 

Les jeunes lecteurs retrouveront avec plaisir les personnages du tome 1 et 2 de la série, soit La créature des marais et L’empreinte mystérieuse. Quant à ceux qui se joignent à l’aventure à partir de ce troisième tome, ils n’auront aucune difficulté à trouver leurs repères : l’histoire peut se lire indépendamment des tomes précédents et un court dossier présente chacun des personnages au début du roman.

 

 

Dans l’univers du livre jeunesse, la ligne entre le roman d’enquête et le roman d’aventures est souvent floue… On peut d’ailleurs aisément le comprendre :  on ne veut pas assommer les lecteurs avec des fausses pistes et des énigmes qui font peut-être la joie des amateurs du genre, mais rendent la compréhension du récit plus ardue et pourraient décourager ceux qui découvrent les joies de la lecture. Aussi, les romans s’adressant aux premiers lecteurs nous proposent souvent une suite de joyeuses péripéties où on trouve le coupable… plus par chance que par déduction!

 

Le roman de Stéphanie Gervais fait partie de ces polars initiatiques qui offrent une aventure à saveur policière aux lecteurs débutants.  Il s’agit d’une histoire fort sympathique ou « les enquêteurs » tentent de trouver des indices afin de résoudre un mystère, ma foi… fort inquiétant! (Je ne sais pas pour vous, mais les eaux sombres des lacs m’ont toujours semblé hautement suspectes…) Je pense que les jeunes devraient adorer l’ambiance proposée par l’auteur. Aussi, je recommande Le monstre du lac à tous ceux qui se font les dents sur leur premier roman!

 

Le monstre du lac

Stéphanie Gervais

Dominique et compagnie

2017

 

Chronique rédigée par Karine Lambert, chroniqueur à Polar, noir et blanc.

Pour être informé des derniers articles, inscrivez vous :

Commenter cet article

Stéphanie Gervais 15/10/2017 20:46

Merci pour la belle critique !! :) Ça me va droit au coeur !

Richard 15/10/2017 23:25

C'est un plaisir de voir que vous avez apprécié la chronique de Karine ! Je lui ferai part de votre commentaire.