Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog

Publié par Sylvie

Bon sang, mais quelle histoire !

Gros coup de cœur pour ce dernier opus de Franck Thilliez. Tous les éléments sont ici réunis pour vous donner un moment de lecture délectable comme je les aime. Du pur et dur. Suspense soutenu, enquête complexe, trame diabolique, secte underground, vampire moderne, société secrète. De plus, on apprend toujours dans les romans de Franck Thilliez, avec des explications scientifiques sobres, pas trop complexes, mais instructives.

Pour une sixième enquête, nous retrouvons le duo de flics formé de Franck Sharko et Lucie Hennebelle, partenaire dans la vie comme au travail. Pour ceux qui sont moins familiers avec le couple d’enquêteurs, je vous conseille de lire la petite anthologie biographique qui est offerte gratuitement par l’auteur sur la plupart des plateformes numériques. (Sharko-Hennebelle, couple de flics. Petite anthologie biographique.)

Le prologue est saisissant. Une scène à vous glacer le sang. Dans un aquarium public, un plongeur s’ouvre les veines dans le bassin aux requins devant un public horrifié. Il ne semble ressentir aucune peur, dégageant plutôt une sérénité face à l’inévitable. Les squales n’en feront qu’une bouchée. Un vrai bain de sang !

Maintenant que le cathéter est installé, nous pouvons débuter la transfusion.

A la demande de sa tante, dont le mari policier à la retraite, récemment décédé, Lucie accepte d’enquêter à titre non officiel sur la disparition d’une jeune fille. Son oncle suivait une piste prometteuse et il était convaincu que celle-ci le mènerait au coupable. Elle décide donc d’y mettre son flair à contribution. Connaissant le tempérament bouillant et excessif de Lucie, on se doute bien que toute cette histoire basculera de l’autre côté du miroir. Rien n’est pris à la légère dans l’univers de Lucie. Au cours d’une intrusion dans la maison du suspect, elle se retrouve coincée au sous-sol et n’aura d’autre choix que de tuer l’homme qui l’a prise en souricière. Affolée, elle appelle son conjoint Sharko, qui se rend sur les lieux et constatant les dégâts sans trop poser de question, décide sur un coup de tête de maquiller la scène de crime pour faire diversion.

L’enquête sera donc confiée au 36 quai des Orfèvres, car la victime n’est pas qu’un simple citoyen lambda. Il cache d’étranges secrets. Lucie et Sharko travailleront de concert avec l’équipe pour faire la lumière sur ce crime. Leurs vies, leurs avenirs et leur famille sont en jeux, ils doivent à tout prix éloigner les doutes et diriger l’enquête dans une direction qui leur sera favorable. Mais ce ne sera pas de tout repos. Shako n’est pas le seul flic de la brigade à être entêté et tenace. La concurrence est solide. Ce qui semble au début une investigation somme toute banale prendra des proportions démesurées au fil de sa progression. Nous voyagerons, découvrirons ce qu’est le bio-art, le sang Bombay, les mécanismes de la peur et les dessous du cartel de l’or rouge. Eh oui... tout est matière au trafic !

Un thriller époustouflant, des chapitres courts qui laissent monter la tension en un crescendo dramatique. Une écriture très bien documentée, riche et sans faille. L’auteur nous cloître dans un univers de terreur et d’angoisse et on en redemande.

Une fois de plus Franck Thilliez m’a agrippé dans son filet.

Un gros sang pour sang !

Bonne lecture !

Extrait :

« Lucie n’arrivait toujours pas à réaliser qu’elle était à l’origine de cette histoire. Il avait suffi d’un appel de sa tante pour tout déclencher, de la même façon qu’un battement d’ailes de papillon en Angleterre provoque un raz de marée en Thaïlande. »

 

Sharko

Franck Thilliez

Fleuve noir

2017

 

Sharko Hennebelle

Couple de flics

Petite anthologie biographique

Franck Thilliez

E book gratuit 

                              

Chronique rédigée par Sylvie Langlois, collaboratrice à Polar, noir et blanc.

Commenter cet article

dasola 07/08/2017 13:17

Bonjour Richard, je n'ai lu qu'un roman de Thilliez : Puzzle qui m'avait déçue. Une histoire abracadabrantesque. Je retenterai peut-être avec ce Sharko mais je ne suis pas pressée. Désolé. Bonne journée.

Richard 07/08/2017 22:52

Mais c'est tout à fait normal; tu n'as pas à être désolée ... La littérature c'est une question de goût ... Nous n'avons pas besoin d'être d'accord sur tout !!! Heureusement !!