Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog

Publié par Richard

Méfie-toi de quelqu’un qui n’aime pas boire et manger.

L'Ordre du Méchoui

Quel plaisir de découvrir un livre qui nous surprend, une maison d’édition n’ayant pas peur d’innover, un auteur qui prend un risque et qui réussit son pari ! Voilà ce que j’ai trouvé dans « L’ordre du méchoui » de l’auteur de polars, Lionel Noël ! Et comme dirait sa directrice littéraire, Marie-Chantale Gariépy, voici un roman OVNI.

« L’ordre du méchoui » n’est pas un roman comme les autres, il est inclassable …et c’est tant mieux. Le pari de l’auteur était osé, nous raconter l’histoire d’un jeune apprenti, son apprentissage de « maître rôtisseur », à travers le XXe siècle dans un tour du monde culinaire et jubilatoire. Roman initiatique, roman gastronomique, roman historique ? Ça n’a aucune importance ! Ce récit est passionnant, instructif et super bien écrit.

Ça parle de bouffe, d'apprentissage, de recettes, d'histoire (avec un petit h et avec un grand H), du plaisir de manger et du bonheur de le préparer. C'est passionnant pour les amateurs de mots et de gastronomie, pour suivre l'initiation d'un maître de la broche, d'assister aux tiraillements d'un ordre déchiré entre la tradition et la modernité. Et en plus, c'est super bien écrit !

Difficile à résumer, je dirais même impossible … voici quelques éléments importants de ce roman :

Un jeune Belge, un jour de marché, rencontre Trinkwein, un maître rôtisseur qui lui propose de devenir son initié et ainsi, faire partie de l’Ordre des Cinq Cercles, celui des Maîtres du Méchoui. Commence alors un long parcours d’apprentissage qui amènera « Sans Loi » son surnom dans l’Ordre, à découvrir les techniques de base, les subtilités des épices, les habitudes culinaires de différents pays et tout ce qui fera de lui, un futur Maître.

Maintenant, entrez dans les cuisines à ciel ouvert, préparez-vous à sentir les aromates, les herbes et les marinades de toutes sortes. Votre lecture sera même assaisonnée de jeux de mots facétieux et de dialogues savoureux. Vous apprendrez, en même temps que l’initié, l’art des couteaux, du tournebroche et de la charcuterie.

Puis dans ce voyage culinaire de Trois-Frontières en Belgique jusqu’à Montréal au Québec, vous suivrez le futur Maître dans la Pampa argentine, sur Baker street à Londres et à Florence. Entre autres …

Et vous rencontrerez des personnages truculents comme  Dugommier-qui-pue-des-pieds, Wang le pétomane, Pablo le borracho et Évangéline Falstaff l’Acadienne. Sans négliger quelques rencontres fortuites avec Churchill, Hitler, Hemingway, Anaïs Nim et Trotski.

Et comme dessert, quelques buffets somptueux, des meurtres crapuleux, un voyage « raté » sur le Titanic, des concours de bouffe avec le cirque Barnum et des congrès gargantuesques à faire pâlir Alcofribas Nasier.

Voici donc le banquet auquel vous convie « L’ordre du Méchoui » et son créateur, Lionel Noël.  Sous le couvert des événements qui ont marqué l’histoire du siècle dernier, Sans Loi vous fera vivre de bonnes agapes littéraires ; l’auteur, par son écriture fluide et relevée, vous servira un bouillon riche en trouvailles lyriques, des bouchées truffées d’élégantes réparties et une bonne tranche d’amour de la vie.

Passionnés de littérature et amant des plaisirs de la table, acceptez l’invitation de l’Ordre du Méchoui et de ses maîtres émérites.

 

Quelques extraits ... en amuse-bouche :

« On ne devient pas intime avec une personne quand on butine avec, on le devient quand elle vous parle de ses croyances et de sa spiritualité … »

 

Les cinq règles du Savoy sous la férule d’Escoffier :

« Ferme ta gueule.

Écoute.

Observe.

Bosse.

Ferme ta gueule. »

 

« - À quoi ressemble un Congrès Anubis ?

- À un concile papal, sauf que nous plongeons en plein péché de gourmandise, émit-il d’un air malicieux. »

 

« …les jeunes peuples sont plus perméables à l’art culinaire que les anciens, qui ont souvent lutté durement pour sauvegarder leurs coutumes. Malheureusement, ces combats ont fermé leur esprit. Ils ont perdu l’acceptation de l’autre, jusqu’à nier son mode de vie, pour chercher à l’assimiler. »

 

Bon appétit !

Bonne lecture !

 

L’ordre du Méchoui

Lionel Noël

Tête Première

2016

345 pages

Commenter cet article

Violette 24/03/2017 11:45

mais quel titre extraordinaire ! Un bien beau billet qui donne envie de lire ce livre!

Richard 24/03/2017 18:27

Merci Violette ! C'est très gentil !

R Riendeau 05/03/2017 05:14

Surprenant le chemin de cet auteur d'origine Belge, dont la fiche wikipédia nous apprend que la voie de ses manuscrits fut sinueuse et souvent difficile dans les couloirs hasardeux du monde de l'édition. Sa dernière parution L'ordre du méchoui n'est pas totalement une surprise... Lionel Noël n'est plus un débutant, son premier roman Louna a obtenu le premier prix Arthur Ellis dans son volet francophone en 2000. Opération Iskra est devenu un incontournable du roman d'espionnage au Québec. Occulté par les médias, Brouillard d'automne, probablement le premier roman de guerre écrit au Québec, a fait le saut de l'Atlantique en 2014 à l'occasion de la foire du livre de Bruxelles en 2014. Mais c'est vrai que personne n'attendait L'ordre du méchoui qui est un délice gastronomique. Et surtout littéraire.

Richard 05/03/2017 22:18

Merci pour ces informations, monsieur Riendeau !

Guy Bergeron 20/02/2017 00:08

Je me suis laissé bercé par les phrases qui sont comme de la musique à mes yeux. Le grand art est celui qui a l'air facile, comme un film de Truffaut ou de Bertolucci. Merci...

Richard 20/02/2017 04:00

En effet, c'était une belle rencontre entre un cuisinier des mots et nous, les lecteurs toujours un peu boulimiques ... Merci pour ce commentaire inspirant !

Fernand Leclerc 15/02/2017 04:08

Un bijou !

Richard 15/02/2017 15:25

À ne pas conserver dans son coffre !!!
Bonne lecture !

Alex-Mot-à-Mots 13/02/2017 12:50

Une lecture à dévorer, donc.

Richard 13/02/2017 15:11

Tout à fait ! Avec les doigts et les yeux !!

Chef Boileau 12/02/2017 23:17

Un chef d'oeuvre culinaire autant qu'artistique !

Richard 13/02/2017 15:11

En effet Chef ! Je dirais même un cocktail dinatoire pour gastronomes avertis !

Lionel Noël 12/02/2017 22:28

Bonne lecture et un excellent appétit au cœur de cet imaginaire culinaire et historique.l

Richard 13/02/2017 15:09

Merci Lionel ! Au plaisir de te revoir et surtout, de te lire ...
Amitiés !