Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog

Publié par Richard

Le 12 août, j'achète un livre québécois (suite)

Mes suggestions de polars québécois ( 2e partie de 3)

Dans le but de vous aider à faire vos achats de livres québécois pour le 12 août prochain, je vous ai préparé une petite liste de suggestions des meilleurs polars, écrits par nos auteurs du Québec. Je la publierai en trois parties, par ordre alphabétique de noms d'auteurs.

Autant pour les lecteurs québécois que pour nos amis européens, je vous mettrai le lien vers le site "Les libraires" où vous pourrez vous procurer ces livres en les commandant en ligne. Une simple inscription et vos polars québécois vous seront livrés à la maison.

Bonne lecture et surtout, bonne journée du 12 août !

« Les villages assoupis » d’Ariane Gélinas

Bien connue dans le monde de la « fantasy », Ariane Gélinas nous livre avec cette trilogie, des romans puissants, dérangeants et parfois même assez prenants. Sans nous donner un récit haletant avec de multiples rebondissements, elle nous trace plutôt une arantèle diabolique, avec un fil de soie qui semble fragile, mais qui nous attrape et nous laisse prisonnier de son atmosphère. Ne cherchez pas l’intrigue haletante, le thriller angoissant, laissez-vous simplement emprisonner par la suavité du style de l’auteur et par son écriture en demi-teintes. Amateurs de romans noirs, lancez-vous !

***

« La misère des laissés-pour-compte » de Maxime Houde

Ouvrir un Stan Coveleski (le roman, pas le personnage!) de Maxime Houde (pas lui, non plus…), c’est commencer une histoire qui vous plaira à coup sûr. Une enquête bien ficelée, un personnage récurrent que l’on accompagne avec plaisir, une visite guidée dans le Montréal des années 40 et 50 et tout cela, dans une écriture joyeuse qui déclenche le plaisir de lire et un sens de l’humour qui provoque le plaisir de sourire. Ça vous tente ?

Après "L'Infortune des biens-nantis", voici donc « La Misère des laissés-pour-compte », la septième enquête de Stan Coveleski, ce privé très « cool », sans peur et sans reproche.

***

« La bataille de Pavie » d’André Jacques

L’histoire est intéressante, passionnante. Comme à son habitude, André Jacques nous guide dans le monde complexe du milieu des arts et nous fait voyager, au gré des pérégrinations de son antiquaire. Le récit a du rythme, les dialogues sont percutants et le sens de l’humour vient souvent alléger une atmosphère parfois lourde.

***

« Jusqu’à la chute » de Catherine Lachance

Catherine Lafrance est une auteure à découvrir et je crois que le public friand de polars trouverait un roman à la mesure de ses attentes. J’ai commencé ce roman en pensant que je me reposerais du polar ; au contraire, j’ai été convaincu que l’auteure pourrait être avantageusement comparée à nos auteurs de thrillers préférés.

Je vous recommande « Jusqu’à la chute ». Vous serez conquis ! Et moi, comme amateur de polars, je me souhaite vraiment que Catherine Lafrance se lance dans l'écriture d'un polar. Je suis convaincu qu'elle y réussirait très bien ...pour le plus grand plaisir des lecteurs.

***

« Les faits divers n’existent pas » de Martine Latulippe

J’ai lu avec beaucoup de plaisir le recueil de nouvelles de Martine Latulippe, «Les faits divers n’existent pas». Ces nouvelles noires, parfois très très noires, se dégustent avec gourmandise, les unes après les autres ou mieux encore, en véritable gourmet, comme un cocktail dinatoire, laissant notre esprit de lecteur savourer chacune d’elles avec délectation.

La nouvelle est malheureusement un genre qui est peu lu. Pourtant, quel plaisir peut-on y retrouver en s’immergeant dans chacune d’elles et se laisser bercer par l’histoire, mais surtout par l’atmosphère créée par l’auteure. Martine Latulippe, une véritable décoratrice d’intérieur de l’âme, en quelques phrases, nous compose des ambiances, y place des humains presque ordinaires et nous entraine dans un tourbillon d’émotions et de sensations.

***

« La vie comme avec toi » de Geneviève Lefebvre

Je le sais, ce roman n’est pas une nouveauté, mais je l’ai tellement aimé que je ne pouvais faire cette liste sans l’inclure.

Geneviève Lefebvre donne avec «La vie comme avec toi» une certaine noblesse au polar. Elle mêle habilement sentiments, amours et polar pour donner à ses lecteurs, une sensation bien particulière, le sentiment d’avoir vécu un moment de lecture sur le seuil de l’émotion.

En ce qui me concerne, j’ai été ému et touché. Et si c’est votre première rencontre avec cette auteure, je peux affirmer sans crainte que c’est le début de quelque chose ... qui devrait durer ... !

***

« Le mauvais côté des choses » de Jean Lemieux

Le mauvais côté des choses vous offre une aventure bien ficelée, au rythme des morts et des branches d’amélanchier, approfondie aussi de références sur l’histoire récente du Québec, sur la musique, et riche des mille visages de la métropole québécoise. Retrouver avec plaisir André Surprenant le policier fétiche de Jean Lemieux ; il offre toujours d’agréables moments de lecture dans des enquêtes passionnantes.

***

« Bienvenue à Meurtreville » d’André Marois

Une grande nouvelle ou un petit roman d’André Marois. Du pur plaisir ! Il s’apporte facilement à la plage ou à la piscine, supporte la crème solaire avec grâce, mais a quand même un peu peur de l’eau. Sans blague, voyez comment André Marois revisite « La grande séduction » avec son imaginaire et sa plume trempée dans l’encre noire.

Une collection très intéressante chez Héliotrope !

***

« L'encre mauve » de Florence Meney

Un roman qui affiche la maturité d'une auteure en pleine progression ! De roman en roman, Florence Meney s'améliore et nous présente des polars passionnants dans le milieu journalistique et celui de l'édition. Dans "L'encre mauve", vous rencontrerez le mal en personne, portant la toge de la justice. Un policier qui perd la tête et tue toute sa famille. Et surtout, un couple que l'on aime, lui journaliste et elle, éditrice, un couple qui vit des moments difficiles. À lire et à découvrir !

Pour être informé des derniers articles, inscrivez vous :

Commenter cet article

argali 02/08/2016 16:07

J'ai lu les deux premiers. très bon choix.

Richard 02/08/2016 16:14

Merci mon amie !