Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog

Publié par Richard

Les enquêtes de Monsieur Lapin

Polar, noir et blanc parle habituellement de polars et ses lecteurs (plus d’une centaine par jour …) en sont aussi friands. Mais en plus d’être lecteurs, la plupart d’entre nous sont parents … ou grands-parents. Et nous voudrions bien que notre ferveur pour la lecture soit partagée par nos enfants et nos petits-enfants. Pascal Hérault et Geneviève Després nous offrent depuis quelques années, des albums qui pourraient grandement nous aider dans notre mission de passeur de passion.

Monsieur Lapin et sa fiancée, Suzy, forment un couple parfait : lui, beau comme un dieu lapin, vedette de cinéma reconnu et gagnant de tous les concours de beauté ; elle, célèbre mannequin, son poil doux et roux fait rêver tous les amateurs de carottes de la terre. Ils s’aiment tendrement !

Troisième personnage, le fameux commissaire Mastiff, un morse colossal qui ne craint rien et possède des habiletés d’enquêteur reconnu mondialement par tous les animaux.

Dans une première histoire, notre beau monsieur Lapin se réveille un bon matin et en se regardant dans le miroir, s’aperçoit qu’il s’est fait voler ses oreilles ! Quel malheur ! Il se rend donc au commissariat pour informer la police de ce larcin insolite. Une paire de lunettes rouges oubliée sur les lieux du crime sera un premier indice important pour le super limier Mastiff.

Étrange ! Monsieur Lapin, ne ressemblant plus à un lapin sans ses oreilles, apprend qu’il est probablement victime d’un « serial voleur » parce que le coq, le chat angora et le paon se sont aussi fait subtiliser un aspect de leur anatomie.

Comme dans tous les autres albums, Mastiff et monsieur Lapin possèdent un flair évident ; les parents qui liront ces histoires à leur enfant remarqueront le sens du détail et de l’observation parfaitement holmésiens de notre morse enquêteur.

Dans « Suzy a disparu », Mastiff doit élucider la disparition de la belle fiancée de Monsieur Lapin, l’affriolante Suzy. Monsieur Lapin est dévasté, mais avec courage, il enquêtera même jusque dans les bas-fonds et les égouts de la ville. Les jeunes lecteurs seront sûrement ébahis par son esprit de déduction, qualité essentielle d’un fin limier.

Enfin, dans la troisième aventure, Monsieur Lapin est en vacances avec sa belle Suzy. Tout à coup le drame éclate, certains clients se sont fait voler leur maillot. Monsieur Potame, le directeur de l’hôtel collabore à l’enquête. On découvre des indices inquiétants. Chaque victime est interrogée. Et finalement …

J’ai vraiment aimé ma découverte de cette série. Et j’ai très hâte d’en faire profiter mes petits-enfants. Les histoires de Pascal Héraut sont bonnes, le suspense adapté au plaisir des enfants de six à neuf ans et les petits assisteront à une véritable enquête. L’utilisation de personnage récurrent vient aussi faciliter la lecture et l’intérêt des petits lecteurs.

Et comme dessert, vous admirerez, à chaque page, les magnifiques illustrations de Geneviève Desprès. Complément indispensable de l’album, les illustrations sont colorées et rigolotes. Le mini-drame de chaque enquête est donc atténué par ces dessins que l’on regarde avec ravissement. Qu’ils lisent l’histoire ou qu’ils se la fassent raconter, les jeunes pourront déguster chaque illustration avec un plaisir renouvelé. Et de plus, à chaque page, Geneviève Després crée une atmosphère différente, toute en nuances, en émotion et en humour. Les personnages sont expressifs et les enfants pourront facilement les décoder et comprendre leurs sentiments.

En ce qui me concerne, si ce n’était de devoir briser les albums, j’aurais aimé mettre quelques illustrations de cette artiste sur les murs de mon bureau et de ma bibliothèque.

Alors, parents et grands-parents, je vous recommande ces trois albums et le petit nouveau qui arrivera à l’automne, « Le voyage de Monsieur Lapin ». Un album vraiment très coloré !

Ne le dites pas aux petits, mais vous y prendrez, vous aussi, un plaisir de lecture et de relecture. Mais attention, quand vous admirerez les illustrations de Geneviève Després et que vous vous serez perdus dans son imaginaire … peut-être que votre enfant vous réveillera pour que vous tourniez la page …

Bonne lecture !

Les oreilles de monsieur Lapin

Texte : Pascal Hérault

Illustrations : Geneviève Després

Les 400 coups

2010

Suzy a disparu

Texte : Pascal Hérault

Illustrations : Geneviève Després

Les 400 coups

2012

Les vacances de monsieur Lapin

Texte : Pascal Hérault

Illustrations : Geneviève Després

Les 400 coups

2015

Commenter cet article