Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog

Publié par Richard

Dernière escale de Sandra Martineau

Sur la page couverture de « Dernière escale » de Sandra Martineau, il est indiqué … « Roman policier, mais pas que… »! Déjà, cela annonce quelque chose de spécial et le futur lecteur commence à se poser toutes sortes de questions. Très vite, dès les premières pages, on ressent l’impression d’être plongé dans un roman qui transcende le genre.

« Dernière escale », c’est une histoire d’amour qui s’achève. Mais pas que ! C’est aussi un drame psychologique angoissant, une lente mais irréductible descente aux enfers. C’est aussi, un très bon roman policier, un polar passionnant ! Écrit par une auteure aux talents de plus en plus reconnus, quelqu’un que je suivrai avec beaucoup de plaisir.

Richard (non, ce n’est pas moi !), ex-footballeur professionnel, habitué aux honneurs de la gloire, voit sa carrière se terminer dans le scandale de sa vie personnelle. Drame familial dans sa jeunesse, aventures extra-conjugales, drogue et alcool s’additionnent pour former un cocktail explosif qui finit par lui sauter au visage.

Cette croisière à bord d’un paquebot luxueux lui permettra peut-être de chasser ses démons. Malgré tous les plaisirs qui s’offrent à sa famille, à sa femme et à ses deux adolescents, ce sont plutôt ses propres démons qui le pourchasseront. La croisière pourrait-elle rapiécer toutes les brèches de sa vie ? Pourra-t-il oublier qu’il a été responsable de la disparition de sa sœur dont il avait la garde ? Et se pardonner ?

Sera-t-il capable de recréer le contact avec sa femme, ses enfants ?

Sandra Martineau réussit à merveille à précipiter ses lecteurs dans cette spirale angoissante où ses personnages sont aspirés vers l’abime de leurs souvenirs. Le lecteur participe à cette croisière, assis dans son transat préféré sur le pont supérieur. Impuissant, il assiste aux événements qui préparent cette « Dernière escale ». Enfilez votre ceinture de sauvetage … ça va brasser ! Va y avoir de la vague !

Des dialogues percutants, un style sans fioritures inutiles, direct comme un coup de poing de boxeur et une analyse fouillée de la fragilité psychologique des personnages bien développés et crédibles, font de ce huis clos maritime, un thriller passionnant qui saura vous plaire … et vous faire frémir ! L’écriture et l’imaginaire de Sandra Martineau nous dépeignent un environnement bien particulier : le drame humain qui se joue, au milieu de gens qui s’amusent et qui sont inconscients de la tragédie qui se joue, juste à côté d’eux.

Montez à bord mais gardez votre esprit éveillé ! On ne sait jamais qui pourrait être notre voisin de cabine. Et surtout, méfiez-vous de la « Dernière escale » !

Quelques extraits :

Ce qui est angoissant, c’est que cette vérité peut nous arriver à tout moment : « Quelques secondes d’inattention, pour que ma vie se transforme à jamais … »

« Je me laisse submerger par un flot de souvenirs que j’avais emmurés dans un coin de ma tête pour éviter de souffrir. Un chapitre douloureux de mon passé que j’ai tenté de refermer pour vivre ma vie. Cet homme vient de jeter une pierre dans la mare. L’onde de choc se propage et le barrage vient de céder. Tout le chagrin que j’avais réussi à canaliser jusqu’à maintenant est en train de m’envahir. »

Après une violente gifle administrée à sa femme : « En proie à un violent désarroi qui me dévore les entrailles, les mots restent coincés dans ma gorge et je les laisse s’éloigner sans rien dire. »

Bonne lecture !

Dernière escale

Sandra Martineau

Lajouanerie

2016

300 pages

Pour être informé des derniers articles, inscrivez vous :

Commenter cet article

Alex-Mot-à-Mots 02/06/2016 10:02

Brrrr, ton billet ne donne pas envie de partir en voyage.

Richard 02/06/2016 12:27

Un voyage littéraire !!! Une croisière bien assise dans ton fauteuil préféré ???