Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog

Publié par Richard

Le Toutamoi d'Andrea Camilleri

Les personnes qui me connaissent et qui suivent mon blogue depuis longtemps, savent combien j’aime Andrea Camilleri et son magnifique personnage de Salvo Montalbano, ce « sympathique » commissaire sicilien. Auteur de polars mais aussi de romans de littérature blanche, passionné de théâtre, excellent dans les romans historiques, j’avoue une admiration sans bornes pour ce monsieur de 90 ans qui continue à nous étonner avec sa plume si polyvalente.

« Le toutamoi » est une illustration parfaite de ce talent de romancier où, quel que soit le thème, monsieur Camilleri réussit à nous émouvoir. En lisant ce petit roman, nul ne pourrait penser que l’auteur est né en 1925. Et pourtant ! La jeunesse de son écriture, la justesse de ses propos et la sensibilité dans le traitement de ses thématiques, tout cela nous apporte des romans passionnants, sans l’ombre d’une recette et toujours hors des sentiers battus.

Je vous le dis, j’adore Andrea Camilleri !

« Le toutamoi » aborde un sujet délicat, la lente descente vers une folie qui peuple le quotidien, la spirale étourdissante du cerveau qui sombre de plus en plus dans un imaginaire où tout est possible … même l’impossible.

Ariana est une superbe jeune femme. Elle est la femme de Gulio, un homme beaucoup plus âgé, riche, amoureux fou … et impuissant ! Pour satisfaire les désirs et les pulsions de sa femme, il lui propose de choisir des partenaires de jeux sexuels, des hommes beaux et sculpturaux, qu’elle-même choisit. La seule contrainte que le mari émet, jamais, au grand jamais, elle ne peut rencontrer plus de deux fois le même homme.

Tout se passe bien jusqu’au jour où un jeune amant de passage, tombe follement amoureux d’Ariana ; Mario exige de la revoir et veut transgresser la règle. Et voilà le tabou qui tombe et toute la machine se dérègle … Le pire arrivera-t-il ? Peut-être, mais au fur et à mesure du récit, on apprendra le passé de la belle jeune femme et surtout, la signification de ce qu’est « Le toutamoi » !

Contrairement à mes habitudes, je transgresse moi aussi mes habitudes et je vous cite un extrait de la 4e de couverture … parce que je ne pourrais faire mieux :

Ce roman « … confirme s’il en était besoin qu’il n’est pas seulement un grand écrivain de romans noirs, mais un grand écrivain tout court. »

Bonne lecture !

Le toutamoi

Andrea Camilleri

Métailié

2015

188 pages

Pour être informé des derniers articles, inscrivez vous :

Commenter cet article

pacloue 17/10/2015 20:39

J'ai commencé cette semaine le premier de la série Montalbano qui m'enchante!!

Richard 17/10/2015 23:00

Et moi, mon enthousiasme ne s'est pas démenti ...

Alex-Mot-à-Mots 19/04/2015 17:25

Je n'aime pas trop quand l'intrigue frôle la folie.

Richard 19/04/2015 18:04

Ici, ce n'est pas l'intrigue qui frôle la folie, c'est le personnage qui y est plongé !!
Merci Alex !

Bernieshoot 19/04/2015 10:29

Bonjour,
j’aime cet écrivain mais j'avais eu un peu de mal avec la traduction (danse avec les mouettes )
Il faudrait que je lise celui -ci

Richard 19/04/2015 15:51

Oui la traduction des romans de Montalbano est très particulière ... Dans les premiers roman, Serge Quadrupanni explique les choix qu'il a dûs faire concernant la langue très régionale des Siciliens ! Celui-ci est plus classique !