Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog

Publié par Florence

"Le mauvais côté des choses" de Jean Lemieux

Par Florence Meney

Jean Lemieux, médecin de métier, est aujourd’hui aussi un écrivain aguerri, en pleine possession de son art. Chacune des pages de son dernier opus, Le mauvais côté des choses, (publié récemment chez Québec Amérique), est le reflet de cet aboutissement. Le Mauvais côté des choses est la quatrième enquête d’André Surprenant. Avec ce roman policier à la facture plutôt classique mais d’une grande efficacité, l’auteur pourra sans crainte mettre le lecteur au défi de trouver une phrase inutile, un paragraphe qui ne constitue pas une brique nécessaire à la construction globale de l’histoire. L’architecture de l’intrigue est impeccable, et les rebondissements sont bien enchainés et très crédibles.

Cette histoire, justement :

Un soir d’automne, un restaurateur de la Petite-Italie est abattu alors qu’il quitte sa pizzeria. Son cadavre a été amputé de la main droite. S’agit-il de l’œuvre d’un psychopathe ou d’un règlement de comptes lié à la mafia sicilienne ?

André Surprenant, nouvellement arrivé au sein de l’escouade des crimes majeurs du SPVM, tentera de démêler l’écheveau de cette enquête, dont les ramifications semblent s’étendre à sa propre histoire familiale. Qui était vraiment son oncle Roger, grâce auquel il a obtenu un poste à Montréal ? Pourquoi son père, dont la présence est de nouveau signalée à Los Angeles, a-t-il disparu en octobre 1970 ?

Tandis que Surprenant essaie de faire la lumière sur son passé mais aussi sur l’identité de celui que la presse a baptisé « l’amputeur des ruelles », les victimes s’accumulent. Et, chaque fois, non loin des cadavres, on trouve une mystérieuse branche d’amélanchier. (Source du résumé : Québec Amérique)

Des ingrédients gagnants

Écrire un bon polar, votre servante en sait quelque chose, est un exercice complexe et délicat, qui exige de combiner rigueur et capacité de s’émanciper du réel, imagination, profondeur et habileté à mener une intrigue tambour battant. Le mauvais côté des choses offre tout cela, une aventure bien ficelée, au rythme des morts et des branches d’amélanchier, approfondie aussi de références sur l’histoire récente du Québec, sur la musique, et riche des mille visages de la métropole québécoise.

Souvent, dans ce genre littéraire, l’intrigue vient vampiriser les personnages, les laissant exsangues et sans étoffe. Ou alors, inversement, l’auteur s’attache trop au vécu de ses créatures de papier, au détriment de l’enquête. Jean Lemieux a bien jonglé avec ce double défi, nous offrant en prime un protagoniste principal très attachant, dont on sent la profondeur à travers ses questionnements personnels, qui sont d’ailleurs intelligemment rattachés à l’intrigue principale.

Franchement, un très bon polar, point à la ligne.

Bonne lecture !

Le mauvais côté des choses

Jean Lemieux

Québec-Amérique

2015

376 pages

Commenter cet article

Alex-Mot-à-Mots 13/03/2015 10:06

Un bon polar avec des personnages, me voilà tentée.

Richard 13/03/2015 12:55

Ne résiste pas à la tentation, Alex !

Norbert Spehner 12/03/2015 13:40

Chère Florence, vous devriez vous manifester plus souvent vu que ce flemmard de Richard est toujours occupé à mille autres activités ! Je partage entièrement votre enthousiasme et votre analyse: ce roman est ce que j'appelle un "polar complet", équilibré, où la vie personnelle du personnage principal s'intègre parfaitement à une intrigue bien menée. Un des meilleurs crus de ces derniers mois !

Richard 12/03/2015 13:57

Merci Florence !

Florence Menet 12/03/2015 13:56

Merci monsieur Spehner! J'ai adoré ce roman. Et Richard, flemmard? ahahahahaha

Richard 12/03/2015 13:48

Cher Norbert, tu as réussi à me faire sourire, ce matin ... Merci ! J'espère qu'un jour, tu viendras enfin nous rejoindre sur Facebook (la page Huis clos) où tu constateras que je suis toujours le plus travaillant des paresseux !

Éliane 11/03/2015 18:27

Des îles de la Madeleine à Québec à Montréal, Surprenant s'urbanise à chaque nouvelle aventure! J'ai bien hâte de voir si ça lui plaît d'avoir troqué l'air salin contre le smog. J'aime beaucoup l'écriture de Jean Lemieux, il me tarde de découvrir le mauvais côté des choses!

Richard 11/03/2015 21:12

Surprenant possède une surprenante capacité d'adaptation !!
Bonne lecture, chère amie de l'est !