Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog

Publié par Richard

"Blaise et le Kontrôleur de Kastatroffe" de Claude Ponti

Connaissez-vous Blaise ?

Oui ! Alors, je vois votre sourire s’épanouir à l’évocation des albums de Claude Ponti où ses petits poussins vivent des aventures extraordinaires en suivant leur leader masqué !

Non ! Ohhhhh ! Quelle tristesse ! Mais en même temps, quelle chance vous aurez de découvrir ces albums magiques, touchés par une tendresse de l’auteur pour l’enfance, et où tous peuvent se retrouver et éprouver des émotions grâce à ces allégories échevelées !

Mes souvenirs à moi ? Des pages inondées de centaines de petits poussins jaunes, manifestant leur propre « humanité » et où je me livre au plaisir de chercher le poussin lecteur ou encore le poussin photographe. Sans oublier, évidemment, leurs missions, toujours infiniéminement importantes et qui nous amènent dans des endroits magiques remplis de rêves. Et le souvenir sublime, la page de la fête dans « Blaise et le château d’Anne Hiversère », une page où l’on aime se perdre dans la multitude de tous les personnages de la littérature pour la jeunesse. On se surprend à rêver d’y participer et de partager l’immense gâteau de la fêtée !

Alors, en ces temps troublés, quand on se demande si l’humain n’est pas en train de se perdre dans la chasse aux différences et dans le besoin de convaincre l’autre que lui seul, possède LA vérité, il devient de plus en plus important de se donner la chance de rêver, de sourire et de partager les émotions positives que la lecture de « Blaise et le Kontrôleur de Kastatroffe » pourrait vous apporter. Et ce plaisir se consomme seul ou à deux, quel que soit notre âge, adulte ou enfant.

L’histoire commence … tous les poussins dorment paisiblement dans leur maison. Soudain, un orage éclate ! Terrible et terrifiant ! La maison des poussins est complètement détruite.

« C’est une grande Kastatroffe énorme épouvantabloriblifique. »

Et comme un malheur ne vient jamais seul, l’effrayant Kontrôleur de Kastatroffe arrive et constate que les poussins n’ont pas de permis de Kastatroffe. Il faudra donc payer LA MENDE !

Mais comme personne ne sait ce que c’est que LA MENDE (même pas le grand lecteur Lavalbouk Boufbouk), il faudra donc découvrir sa signification … pour retrouver la quiétude … d’une nouvelle maison. Commence alors un périple étonnant à la découverte de LA MENDE.

Chaque page nous fait rêver, chaque page accroche notre regard et en plus, l’imagination de Claude Ponti nous émerveille et sa langue toute en poésie charme tous les lecteurs. Ne ratez pas ce sourire d’un poussin, les oiseaux dans les arbres, ce pot de fleurs sur la tête du canard, ce pain brioché cuisiné par une spatule, cet arbre couvert de livres, etc. Chaque page vous apporte son lot de ravissements. On y revient et on y découvre autre chose.

Je vous le dis, cet album (comme tous les autres du génial Claude Ponti) est un plaisir assuré pour les yeux, l’esprit et l’imaginaire des lecteurs de tous âges.

Bonne lecture !

Blaise et le Kontrôleur de Kastatroffe

Claude Ponti

L’école des loisirs

2014

44 pages

Commenter cet article

Alex-Mot-à-Mots 25/01/2015 18:22

Qu'est-ce que j'aime cet auteur d'albums !

Richard 26/01/2015 02:01

Il est vraiment extraordinaire !