Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog

Publié par Richard

Ainsi résonne l'écho infini des montagnes

Attention ! Chef-d’œuvre ! Ou presque …

J’ai adoré presqu’autant que « Les Cerfs-volants de Kaboul ».

« Ainsi résonne l’écho infini des montagnes » est un excellent roman qui saura vous toucher, vous émouvoir et vous faire passer un très bon moment de lecture.

Khaled Hosseini prend beaucoup de temps à écrire ses romans ; il nous impose trois ou quatre années d’attente, mais, diable que ça vaut la peine !

Cette saga familiale commence par un événement dramatique qui influencera de façon permanente la vie des acteurs de ce drame. Étranglé par le manque d’argent, Saboor, le père, vend sa fille Pari à un riche entrepreneur. Le frère de Pari, Abdullah, est au désespoir ; il était le grand frère, le protecteur, celui sur qui elle comptait pour la protéger. Et il a failli à sa mission !

Voilà le point de départ de l’histoire de cette famille afghane, au début des années 50. C’est le récit de cette déchirure, où les destinations se situent en France, aux Etats-Unis et en Grèce mais où toujours, les événements nous ramènent en Afghanistan, dans ce petit village de Shadbagh où tout a débuté.

Pari aura la chance de s’instruire et de vivre dans l’opulence de la société occidentale. Abdullah vivra l’horreur de la guerre, l’invasion des Russes, la période des Talibans et les tentatives de reconstruction sous le regard des soldats occidentaux. Deux destins, un même drame !

Khaled Hosseini nous trace un portrait bouleversant de deux destinées, deux parcours aux routes diamétralement opposées, aux destinations si différentes. L’âme des personnages et leur psychologie se développent au gré des événements familiaux, des choix de chacun mais aussi, par l’influence des événements qui marquent le pays. Sans jugement et seulement en laissant ses personnages évoluer, l’auteur pose une regard sur la société afghane et son développement à partir des années 50 jusqu’à aujourd’hui. Camps de réfugiés, montée des Talibans, aléas de la reconstruction d’un pays fragile, le lecteur sera troublé, continuellement confronté aux valeurs des protagonistes et de leur conscience.

Voilà une lecture qui devrait vous toucher et vous passionner. Ne ratez surtout pas le premier chapitre où le père de la famille raconte à ses enfants un conte afghan qui donne le ton à tout le roman. Un premier chapitre marquant !

Avant de conclure et de passer à quelques citations, je vous mets en garde sur la structure complexe du roman. Laissez-vous porter par l’histoire, oubliez la linéarité de l’histoire des personnages, faites confiance à l’auteur, il vous rattrapera en temps et lieu et vous ne le regretterez pas. Khaled Hosseini est un romancier extraordinaire. La traduction de Valérie Bourgeois est excellente ; vous serez conquis par l’histoire et le style.

Voici quelques extraits pour vous mettre l’eau à la bouche

« BIEN. VOUS VOULEZ UN HISTOIRE, je vais vous en raconter une. Mais seulement une. Inutile de m’en réclamer une autre ensuite. Il est tard et un long voyage nous attend demain, Pari et moi. »

« Ses yeux se posaient sur le même monde, mais lui n’y voyait qu’indifférence. Un labeur sans fin. Son univers à lui était implacable. Rien de bon n’était gratuit. Même l’amour. Il fallait payer pour tout, et quand on était pauvre, la souffrance était votre seule monnaie d’échange. »

« Ce que j’ai en mémoire, ce n’est pas son visage ni sa voix, mais seulement l’impression qu’il a toujours manqué quelque chose dans ma vie. Quelque chose de bon. »

« Dans la rue, les talibans passaient près de moi comme si j’étais une vache en train de paître. Je les y encourageais en affichant une expression un peu bovine afin d’éviter d’attirer inutilement l’attention. »

Bonne lecture !

Ainsi résonne l’écho infini des montagnes

Khaled Hosseini

Belfond

2013

488 pages

Commenter cet article

Alex-Mot-à-Mots 17/03/2014 13:58

Un roman qu'il faut que je découvre.

Richard 17/03/2014 16:11

Alors, je te souhaite une belle découverte !

Karine:) 11/03/2014 03:25

Celui-là, il va sortir en poche... donc, j'attendrai! Mais je le lirai. C'est bien noté!

Richard 11/03/2014 14:56

Je suis convaincu que tu vas aimer !
Bonne lecture !