Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog

Publié par Richard

"Lucie Wan en danger" d'Agnès Grimaud

La majorité des lecteurs de «Polar, noir et blanc» sont des amateurs de polars et de romans noirs. Du moins, c’est ce que je crois. Mais comment l’est-on devenu ? À quel moment sommes-nous tombés dans la potion magique de l’enquête policière ? Quel livre a fait de nous un passionné du genre ? Par quel tour de passe-passe, sommes-nous passés de Bob Morane à Wallander ou à Harry Hole ?

Dans une dizaine d’années, peut-être que certains répondront à ces questions en mentionnant le nom de ce petit bout de fille, courageuse et dynamique qu’est Lucie Wan, Oh, excusez-moi, je devrais dire Lucie Wan Tremblay, l’héroïne des romans policiers d’Agnès Grimaud. Oui, elle est née en Chine ...mais aussi, elle se retrouve souvent au coeur d’une aventure, d’une enquête à la mesure de son imagination et de son esprit de déduction.

Disparition de crayons et de matériel scolaire, vol d’objets dans les valises des passagers d’un autobus, mystérieuse maison où il se passe de drôles d’événements, Lucie Wan est à l’affut des aventures. Cette JEUNE enquêtrice, sans peur (ou presque), possède tous les outils d’un flic expérimenté: elle suit les traces des suspects, interroge les témoins et fait fonctionner son intelligence. Aidée de ses amis, elle arrive à résoudre ces mystères grâce à ses qualités éprouvées de mini-enquêtrice.

Cependant, dans cette plus récente aventure , «Lucie Wan en danger», elle est plutôt victime d’une situation qu’elle aurait mieux aimé ne pas vivre. En classe d’échange aux États-Unis, essayant de rattraper le chien de sa famille d’accueil, elle devient le témoin d’un événement terrifiant qui la mettra en grande difficulté. Comment s’en sortira-t-elle ?

Voilà, le suspense est installé et le petit lecteur (vous comprendrez que je ne parle pas de moi ...) est happé par l’histoire, scotché à son roman et participe en pensée aux efforts de Lucie pour se sortir de ce pétrin.

Je vous l’avoue, j’aime beaucoup ce personnage et je sais que beaucoup d’enfants de 8 à 10 ans partagent mon avis. Lucie Wan est attachante, une amie que chacun voudrait côtoyer. D’ailleurs ses camarades de classe sont toujours prêts à l’accompagner dans ses pérégrinations.

Enfin, soulignons le magnifique travail de Stéphane Jorisch qui a illustré toute la série des Lucie Wan. Il ajoute à l'histoire des éléments visuels agréables, esthétiques et intéressants pour illustrer les différentes péripéties des personnages. Et avouons-le, il a donné une belle bouille à notre enquêtrice ...

Alors, si dans votre famille ou dans votre entourage, vous connaissez un(e) jeune qui n’a pas encore rencontré le plaisir de lire ou un(e) jeune qui adore les romans d’enquête, n’hésitez pas à lui présenter Lucie Wan, petite Maud Graham en herbe.

«Lucie Wan en danger» est le 4e titre de cette série. Voici les trois premiers:

«Lucie Wan et le voleur collectionneur»

«Lucie Wan et la maison des mystères»

«Lucie Wan et l’énigme de l’autobus»

Bonne lecture !

Lucie Wan en danger

Agnès Grimaud, auteur

Stéphane Jorisch, illustrateur

Roman noir

Dominique et compagnie

2013

110 pages

Commenter cet article

Alex-Mot-à-Mots 04/09/2013 11:17

Réponse dans quelques années. Patience....

Richard 04/09/2013 12:37

Je serai patient, Alex !