Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog

Publié par Richard

"La grande embrouille" ... pour un plaisir de lire !

J’adore Barcelone. Une des plus belles villes au monde. Et j’aime beaucoup la retrouver dans les romans que je lis. Personnage fascinant, rempli de surprises, de rebondissements et dont le coeur bat au rythme de ses «calles», de ses «ramblas» et des gens qui l’habitent. Barcelone est bien ancrée dans la réalité mais elle prend un visage différent quand elle se prête au jeu de la littérature. Grâce à la magie de l’écriture, Manuel Vasqez Montalban, Carlos Ruiz Zaffon, Francisco Gonzales Ledesma, Jaume Cabre et Eduardo Mendoza, font vibrer la fibre catalane de tous leurs lecteurs.

«La grande embrouille» fait partie de ces livres où la ville de Gaudi est présente à chaque page. Et Eduardo Mendoza lui donne le beau rôle tout en la peuplant de personnages loufoques, en racontant une histoire complètement folle et en imaginant des situations délirantes.

J’avais déjà lu, il y a une dizaine d’années (au moment où j’étais très peu porté sur le polar ...), «L’artiste des dames» et j’avais rigolé tout au long du roman. Ce personnage de coiffeur à temps partiel, cet incorrigible voyou m’avait tout simplement séduit. Mais dans le tourbillon de la vie et de son quotidien, j’avais oublié ce livre et son auteur. Puis en apercevant «La grande embrouille» sur les présentoirs de ma librairie préférée (vous savez laquelle ???), je me suis rappelé tout le plaisir que j’avais eu à suivre son enquête.

Et le plaisir, comme par enchantement, est revenu dès les premiers chapitres. «La grande embrouille» est un roman délirant, un plaisir fou de lecture, un moment de détente anti-stress, un médicament contre la déprime.

Alors, préparez vous à lire une histoire où les statues vivantes des Ramblas sont d’excellents limiers, où une famille chinoise de Barcelone s’implique dans la recherche de la vérité et où vous rencontrerez un livreur de pizzas, une accordéoniste russe, une fillette spécialiste du crochetage de serrures. Et toute cette équipe entourant notre coiffeur à deux cheveux de la faillite, sera impliquée dans le combat contre un réseau terroriste voulant attenter à la vie d’Angela Merckell.

Je vous recommande la lecture de ce roman et aussi de tous les autres livres d’Eduardo Mendoza. Il vous procurera une lecture divertissante et ce, dans un cadre tout à fait enchanteur. Lire du Mendoza fait tellement de bien que ça devrait être remboursé par l’assurance-maladie ou financé par la ministère de la Santé.

Bonne lecture !


La grande embrouille
Eduardo Mendoza
Roman Seuil
2013
248 pages

Commenter cet article

Cannot start Outlook 13/12/2013 13:05

I like the book titled "La grande embrouille" and this is one rare and fist book I am reading on the related issue and article. All I can say is that you have shared a very good post and I will visit the page for more of such reads in the future too.

Violette 18/08/2013 22:15

un peu déçue par l'énorme "Ville des prodiges", ce roman-là me tente beaucoup. Je suis aussi fan de Barcelone que toi :-)

Richard 18/08/2013 22:34

Je viens de me procurer Ville des prodiges ... et je t'en reparlerai ! Bonne lecture, Violette

Jacques Savoie 06/08/2013 04:46

Bonjour Richard
Mendoza a écrit au début des années 90 (ou peut-être avant) "La ville des prodiges",
un roman historique consacré à Barcelone alors que la cité catalane se prépare pour L"Exposition universelle de 1898. La même ville donc, mais il y a 120 ans. Je cours chercher La grande embrouille... et j'invite les lecteurs qui en voudraient plus à faire un détour du côté de "La ville des prodiges". Fascinant.

Richard 06/08/2013 12:50

Un passage inoubliable de ce récit: le chapitre où le vampire passe ses nuits à la Sagrada Familia à discuter avec Gaudi !
Un véritable petit bonheur de lecture.
Amitiés
Richard

Richard 06/08/2013 12:47

Bonjour Jacques,
Merci pour ton commentaire. Je ferai moi-même ce détour par "La ville des prodiges" que je n'ai pas lu.
Dans la même veine, je te suggère fortement "La ville intemporelle ou le fantôme de Barcelone" de Francesco Gonzalez Ledesma. Un roman historique, écrit magnifiquement par Ledesma, qui nous présente l'histoire de Brcelone, dans les yeux d'un vampire

Anne 05/08/2013 18:58

Je sens qu'il va falloir m'intéresser à cet auteur. J'ai entendu parler aussi de "Bataille de chats" qui a l'air très intéressant.

Richard 05/08/2013 19:52

Merci Anne,
Je ne connais pas celui-là ...alors je le note !
Au plaisir
Amitiés

Oncle Paul 05/08/2013 14:18

Bonjour Richard
Mendoza, Montalban et Ledesma (pour ceux que je connais), même combat et leur vision de Barcelone incite à visiter la ville. Mais en la découvrant ne risque-t-on pas d'être déçu car ils en parlent si bien?
Amitiés

Richard 05/08/2013 14:24

Bonjour Paul,
Barcelone mérite toutes les paroles que SES auteurs lui dédient ! Une ville magique, inspirante, une architecture fascinante et des rues qui vivent au rythme de leurs habitants. J'y ai passé une semaine, il y a trois ans, et je rêve encore d'y retourner.
Barcelone est une ville dont on ne se lasse jamais.
Amitiés ...et je te souhaite de découvrir cette belle cité ...